RETOUR PERSONNALITES LIEES A HENRI Ier
HENRI Ier (1008- 4 août 1060) Roi (1031-1060)
Basilique Saint-Denis (Seine-Saint-Denis)
12 juin 2013
Sacré roi du vivant de son père, en 1027, Henri était un souverain au pouvoir fragile. Peu maître de son domaine, où les petits féodaux faisaient régner l’insécurité, il se trouva en lutte ouverte avec son frère cadet, Robert, que soutenait leur mère Constance, et à qui il dut céder la Bourgogne. C’est ainsi que surgit le premier duc de Bourgogne dont la lignée fit souvent parler d’elle pendant deux siècles.
 
Bien que bon chef de guerre, les moyens lui manquaient. Face à la puissance de ses voisins (ducs de Bretagne, d’Aquitaine, de Bourgogne), il opta pour une politique d’alliances notamment avec les Normands.  Allié, puis adversaire de Guillaume le Conquérant, il fut vaincu par ce dernier lors de sa vaine tentative de conquête de la Normandie.
Veuf de façon prématurée, et toujours à la recherche désespérée d’alliances, il finit par épouser en secondes noces, Anne de Kiev.
 
Après un règne difficile et sans éclat, Henri Ier rendit son âme à Dieu. Sa mort, intervenue à Vitry-aux-Loges (Loiret),  fut si soudaine qu’on soupçonna un empoisonnement. En fait, une hyper purgation ordonnée par un mauvais médecin semble être la cause de son trépas. Son fils aîné, Philippe, associé au trône en 1059, lui succéda.
 
Son tombeau fut commandé par saint Louis. Selon l’architecte et peintre Charles Fichot, qui enquêta sur les tombeaux provenant de Saint-Denis et les dessina, le gisant d’Henri Ier n’apparaissait pas dans les catalogues du Musée des Monuments français où ils étaient remisés. D’où l’idée que l’effigie exposée à la basilique ne serait pas la sienne...
 
Plus ennuyeux, si l’on compare certains plans intégrés dans des guides vendus à la basilique, on trouve des inversions d’emplacements par rapport aux petits panneaux explicatifs installés devant les groupes de gisants. Devant ce méli-mélo récurrent à ce groupe de statues et ne pouvant affirmer quoique cela soit, je vous livre la version « panneau ».
Selon l'affichage, le gisant de Henri Ier se trouve dans la rangée du bas, second en partant de la gauche.
Selon des plans, il serait le premier en partant de gauche, ou encore en haut à gauche, etc...© E. Le Marchand
© E. Le Marchand
► MATHILDE DE FRISE (1025/1026 - 1044) 1ère épouse d’Henri Ier
Abbaye Saint-Denis (Seine-Saint-Denis)
On ne sait que peu de choses sur Mathilde, fille de Luidolf margrave de Frise et de Gertrude d’Egisheim, au point qu’il arrive parfois soit de la confondre avec Mathilde d’Allemagne (fiancée un temps à Henri) soit de mélanger des éléments de sa vie avec ceux de cette dernière.
Elle est décrite comme "ex Cæsarum progenie" dans les Miracles de saint Benoît et comme “"neptis Henrici Alemanniæ imperatoris" par le moine Aimon ce qui rajoute de la confusion quant à ses origines. La première source qui confirme plus précisément son origine n’a pas encore été identifiée.
Enfin, pour certains elle serait morte sans enfant alors que pour d’autres elle aurait bien donné naissance à une petite fille décédée la même année qu’elle…
Une chose est certaine, elle ne donna pas d'héritier au royaume.
Inhumée en la basilique Saint-Denis,  il ne reste rien de sa sépulture.
► ANNE DE KIEV ou DE RUSSIE (v. 1024/1036 - 4/1075 ? – avant 1080) 2ème  épouse d’Henri Ier
Abbaye de Villiers-aux-Nonnains (Essonne) ???
Henri attendit quatre ans avant de se remarier. Enfin, on lui parla d’une superbe jeune femme, fille du grand-duc Iaroslav Vladimirovitch qui régnait à Kiev. Chrétienne et sans lien de parenté avec Henri, l’affaire fut conclue. Mariée et sacrée le même jour (mai 1051), Anne devant reine apportant une dot considérable en belles pièces d’or frappées à Byzance. De santé solide, très jolie, elle anima une modeste cour composée des femmes de seigneurs et d’officiers royaux.
Veuve avec quatre enfants en bas-âge, elle se remaria avec le comte de Valois et de Vexin,  Raoul de Crépy qui, pour elle, répudia sa femme ce qui valut au jeune couple d’être excommunié. Anne survécut un an à son nouvel époux.
Elle est créditée d’avoir introduit le prénom royal d’origine byzantine : Philippe.
Jusqu’en 1682 les historiens pensaient qu’Agnès avait regagné la Russie. Mais cette année là, le Père Menestrier savant jésuite, découvrit une tombe plate dans l’abbaye cistercienne de Villiers-aux-Nonnains près de la Ferté-Alais (Essonne) sur laquelle était encore gravée la figure d’une reine avec sa couronne ainsi que le début d'une épitaphe en latin qui aurait permis son identification.
Lectures et relectures de la pierre tombale n’aboutissant pas aux mêmes conclusions selon les interprétations, l’abbaye ayant été construite postérieurement au décès de la reine, depuis 1682 le sujet reste l’objet de controverses entre spécialistes. Chaque argument trouvant son contraire, on ignore toujours avec certitude où Anne fut vraiment inhumée, s’il y a eu transfert ou pas de ses restes d’un endroit à un autre, etc.
L’abbaye fut détruite à la Révolution.
Parmi les hypothèses, on parle aussi de l’abbaye Saint-Vincent de Senlis qu’elle fonda.
(*) commentaire(s)
ACCUEIL
THEMES 
Chercher
CONTACT
DE A à Z 
FACEBOOK
TOMBES ET SEPULTURES DANS LES CIMETIERES ET AUTRES LIEUX
Pour s'abonner à la Newsletter : l'inscription se fait en cliquant sur "Contact" en précisant bien le sujet et votre adresse E.mail.
par Marie-Christine Pénin
NOUVEAUX ARTICLES
LIEUX D'INHUMATIONS
 
-Abbaye royale de Chelles (77)
-Abbaye de Maubuisson (95)
-Abbaye de Montmartre (75)
-Abbaye de Port-Royal (75)
- Abbaye de Port-Royal-des-Champs (78)
-Abbaye et église St-Germain-des-Prés (75)
-Abbaye St-Victor (75) (disparue)
-Abbaye St-Yved de Braine (02)
Abbaye Ste-Geneviève (75)
-Abbaye du Val-de-Grâce (75)
 
-Basilique Saint-Denis (93)
-Basilique St-Pierre de Rome
 
-Catacombes de Paris
-Catacombes de Rome
 
-Cathédrale Notre-Dame (75)
 
-Chapelle Royale de Dreux (28)
-Chapelle de la Sorbonne (75)
-Chapelle des Incurables (75)
-Chapelle St-Aignan (75)
-Chapelle St Peter-ad-Vincula, (Tour de Londres)
 
-Chartreuse de Gaillon-lez-Bourbon (27) (disparue)
 
-Cimetière de Bonsecours (76)
-Cimetière du Calvaire (75)
-Cimetière de Clamart (75)
(disparu)
-Cimetière des chiens d'Asnières (92)
-Cimetière des enfants de Pen-Bron (44)
-Cimetière des Errancis (75)
-Cimetière "des fous" d'Evreux (27)
-Cimetière des Innocents (75) (disparu)
-Cimetière des Invalides (Invalidenfriedhof) Berlin
-Cimetière de la Madeleine
(ancien cimetière révolutionnaire)
-Cimetières parisiens (subtilités)
-Cimetière parisien d'Ivry (94)
-Cimetière parisien de Vaugirard (disparu)
-Cimetière de Picpus (75)
-Cimetières protestants
-Cimetière St-André-des-Arts (75) (disparu)
-Cimetières St-Benoît (75) (disparus)
-Cimetière St-Denis-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Etienne-du-Mont (75) (disparu)
-Cimetières de St-Eustache (75) (disparus)
-Cimetière St-Germain-l'Auxerrois (75) (disparu)
-Cimetière St-Gervais (75)
(disparu)
- Cimetière St-Jacques-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Jean-en-Grève (75) (disparu)
-Cimetière St-Landry (75) (disparu)
-Cimetière St-Laurent (75) (disparu)
-Cimetière St-Marcel (75)
(disparu)
-Cimetière St-Médard (75)
(disparu)
-Cimetière St-Nicolas-du-Chardonnet (75) (disparu)
-Cimetière St-Paul-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetières St-Roch (75) (disparus)
-Cimetière St-Sulpice (75)
(disparu)
-Cimetière de Sapanta (Roumanie)
-Cimetière St-Sauveur (75) (disparu)
Cimetière et charniers St-Séverin (75)
Cimetière Ste-Catherine (75)
(disparu)
-Cimetière Ste-Marguerite (75)
 
-Collégiale St-Laurent de Joinville (52) (disparue)
-Colonne de Juillet (75)
 
-Couvent de l'Ave Maria (75) (disparu)
-Couvent des Augustins-Déchaussés (75) (disparu)
-Couvent des Blancs-Manteaux (75) (disparu)
-Couvent des Capucins de la rue St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Capucines (75)
(disparu)
-Couvent des Carmélites de la rue St-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Carmes-Billettes (75)
-Couvent des Carmes-Déchaussés (75)
-Couvent des Célestins (75) (disparu)
-Couvent des Cordeliers de Nancy (54)
-Couvent des Cordeliers (75)
(disparu)
-Couvent des Chartreux de Vauvert  (75) (disparu)
-Couvent des Feuillants du Fg St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Grands-Augustins (75) (disparu)
-Couvent des Grands Carmes ou Carmes Barrés ou Carmes Maubert (75)  (disparu)
- Couvent des Jacobins réformés de la rue Saint-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des  Jacobins de la rue Saint-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de Chaillot (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de la place Royale (75) (disparu)
-Couvent des Pénitents du Tiers-Ordre de St-François ou Pénitents de Picpus (75)
(disparu)
Couvent des Petits-Augustins (75)
-Couvent des Théatins (Paris) (disparu)
-Couvent de la Visitation Ste-Marie (75)
-Crypte impériale des Capucins de Vienne (Autriche)
 
-Eglise du Dôme des Invalides (75)
-Eglise de La Madeleine (75)
-Eglise La Madeleine-de-la-Cité (75) (disparue)
-Eglise Notre-Dame-des-Blancs-Manteaux (75)
-Eglise St-Barthélemy (75) (disparue)
-Eglise St-Benoît, la bien tournée (75) (disparue)
-Eglise St-Christophe (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-de-la-Chartre (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-du-Pas (75) (disparue)
-Eglise St-Eloi (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne-du-Mont (75)
-Eglise St-Eustache (75)
-Eglise St-Germain-l'Auxerrois (75)
-Eglise St-Germain-le-Vieux (75) (disparue)
-Eglise St-Gervais-St-Protais (75)
-Eglise St-Hippolyte (75) (disparue)
-Eglise St-Jacques-de-la-Boucherie (75)
- Eglise St-Jacques-du-Haut-Pas (75)
-Eglise St-Jean-en-Grève (75)
(disparue)
-Eglise St-Jean-le-Rond (75) (disparue)
-Eglise St-Julien-le-Pauvre (75)
-Eglise St-Landry (75) (disparue)
-Eglise St-Laurent (75)
-Eglise (cathédrale) St-Louis-des-Invalides (75)
-Eglise St-Louis-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise et cimetière (disparu) St-Louis-en-l'Île (75)
-Eglise St-Marcel (75) (disparue)
-Eglise St-Martial (75) (disparue)
-Eglise St-Médard (75)
-Eglise St-Merry (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Chardonnet (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-des-Champs (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-St-Louis (75)
(ancien couvent des Jésuites)
-Eglise St-Pierre-aux-Arcis (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-aux-Boeufs (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-de-Montmartre
-Eglise St-Roch (75)
-Eglise St-Sauveur (75) disparue
-Eglise St-Séverin (75)
-Eglise St-Sulpice (75)
-Eglise St-Symphorien et St-Luc (75) (disparue)
-Eglise St-Thomas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise Ste-Croix (75) (disparue)
-Eglise Ste-Geneviève-des-Ardents (75) (disparue)
-Eglise Ste-Marine (75) (disparue)
-Eglises et cimetières de l'île de la Cité (75) (disparus)
 
-Grottes vaticanes
 
-Mausolée d'Auguste à Rome
-Mausolée de Mausole à
Halicarnasse (Bodrum) Turquie (disparu)
-Mémorial du Mt-Valérien (92)
 

-Panthéon
-POMPES FUNÈBRES, AUTREFOIS et leurs métiers disparus
-Prieuré Ste-Catherine-du-Val-des-Ecoliers (75) (disparu)
 
-SÉPULTURES DES BOURBONS
-SÉPULTURES DES ROIS D’ANGLETERRE (dynastie Anglo-saxonne)
-SÉPULTURES DES ROIS ET DUCS DE BRETAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS D'ESPAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS DE FRANCE ET DES EMPEREURS (résumé)
-SUPPLICIÉS Lieux d'inhumations
 
-Temple (enclos, église et cimetière du) (75) (disparus)
Dernière mise à jour
au 10 juin 2017
COPYRIGHT 2010 - 2017 - TOUS DROITS RÉSERVÉS - Ce site est propriétaire exclusif de sa structure, de son contenu textuel et des photos signées MCP.  Sauf accord du propriétaire du site, toute reproduction, même partielle, à titre commercial est interdite. Les reproductions à titre privé sont soumises à l'autorisation du propriétaire du site. A défaut, le nom du site et de son auteur doivent obligatoirement être mentionnés. Tous les droits des auteurs des oeuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site sont réservés.