RETOUR BEAUX-ARTS
7 septembre 2012
COYPEL Antoine (1661 – 7 janvier 1722)
Eglise Saint-Germain-l’Auxerrois (Paris)
► Peintre, graphiste et décorateur  français
Louis XIV reposant dans le sein de la gloire. Musée Fabre de Montpellier.
Nommé directeur des Collections des peintures royales (1710), directeur de l’Académie (1714), il devint premier peintre du roi en 1717.
Pratiquant autant la peinture sur chevalet que la fresque, située entre le classicisme et le style rococo, son œuvre majeure, et pas des moindres, est certainement la voûte de la nef de la chapelle royale du château de Versailles.
Photo: Jebulon (Wikipedia)
Photo: Jebulon (Wikipedia)
On lui doit aussi des scènes bibliques, des gravures et des cartons de tapisseries sur des thèmes mythologiques.
L’histoire numismatique du règne de Louis XV fut exécutée en grande partie d’après ses dessins.
Il mourut an après avoir publié d'intéressants Discours sur son art.
 
Antoine Coypel fut inhumé en l’église Saint-Germain-l’Auxerrois auprès de son père. De nos jours, ses restes se trouvent probablement dans l’ossuaire de l’église situé dans les combles.
COYPEL Noël (1628 – 1707)
Eglise Saint-Germain-l’Auxerrois (Paris)
Membre de l’Académie royale de peinture et de sculpture en 1663, il y devint professeur l’année suivante. Il exerça la position de directeur de l’Académie de France à Rome de 1673 à 1675.Il participe à la décoration du château de Versailles sous la direction de Charles Le Brun, du palais du parlement de Bretagne, des Tuileries et des Invalides (de 1700 à 1707). Il était aussi le père du peintre Nicolas Coypel.
Ses restes sont aussi probablement dans l'ossuaire de l'église.
La Résurrection du Christ.  Musée des beaux-arts de Rennes. Photo: Pascal3012
Acte de décès d'Antoine Coypel
Acte de décès de Noël Coypel
COYPEL Noël Nicolas (1690 – 14 décembre 1734)
Eglise Saint-Germain-l’Auxerrois (Paris)
Fils de Noël Coypel et demi-frère d’Antoine qui est son aîné de presque 30 ans, Noël Nicolas est souvent considéré par les historiens d’art comme le membre le plus doué de la famille.
 
Après s’être perfectionné, il remporta plusieurs fois les prix de l’Académie Royale où il fut reçu en 1720 avec Neptune enlevant la nymphe Amymone, œuvre qui  contribua beaucoup à sa réputation avant que son Triomphe d’Amphytrite (1727) ne vienne la confirmer.
Neptune enlevant la nymphe Amymone.Musée des beaux-arts de Valenciennes
Cherchant de plus en plus des occasions de se faire connaître, il peignit la Chapelle de la Vierge dans l’église de Saint-Sauveur. L’amour de la gloire le touchait plus que l’intérêt, puisqu’il offrit de peindre cette chapelle sans aucun intérêt.
 
Pour le couvent des Couvent des Minimes de la place Royale, il réalisa un Saint François de Paul, passant la Mer avec ses compagnons, sur son manteau, qui leur tient lieu de nacelle qui fut regardé comme un de ses meilleurs tableaux. Plusieurs de ses œuvres se trouvaient dans des édifices religieux.
Nommé professeur par l’Académie en 1733, il mourut l’année suivante, victime dans un accident domestique. Sa disparition prématurée priva le monde de l’art de son talent. Son caractère effacé semble l’avoir empêché d’arriver à la renommée des autres Coypel et d’obtenir les mêmes hauts postes officiels. Jean-Baptiste Chardin fut un de ses disciples.
Acte de décès de Noël-Nicolas Coypel
COYPEL Charles Antoine (1694 - 14 juin 1752)
Eglise Saint-Germain-l'Auxerrois (Paris)
Fils d’Antoine Coypel et petit-fils de Noël Coypel, il était aussi le neveu de Noël Nicolas Coypel bien que seulement quatre années les séparent.
 
Des quatre Coypel, Charles Antoine est souvent considéré par les critiques et historiens d’Art comme le moins talentueux. Il n’en succéda pas moins à son père comme premier peintre du roi.
Hors mis son chef-d’œuvre, Andromède délivrée par Persée, son habileté et son sens du théâtral s’épanouirent dans trente-et-un décors de pièces de théâtre et des cartons de tapisseries illustrant l’histoire de Don quichotte pour la manufacture des Gobelins.
Andromède délivrée par Persée. Musée de la Lunette à Morez
Acte de décès de Charles-Antoine Coypel
Sources principales: Le grand dictionnaire de la peinture. Ed. EDDL.
(*) commentaire(s)
Après avoir travaillé chez son père, Noël Coypel, il accompagna ce dernier à Rome qui y dirigeait l’Académie de France. Il y acheva sa formation, auprès du Bernin se révélant un élève très précoce et doté d'un grand talent.
Bien que ses premiers tableaux soient perdus, on connait par des gravures la virtuosité exceptionnelle du jeune homme.
 
En 1681, son Louis XIV reposant dans le sein de la gloire, lui valut d’entrer à l’Académie royale de peinture et sculpture.
ACCUEIL
THEMES 
Chercher
CONTACT
DE A à Z 
FACEBOOK
TOMBES ET SEPULTURES DANS LES CIMETIERES ET AUTRES LIEUX
Pour s'abonner à la Newsletter : l'inscription se fait en cliquant sur "Contact" en précisant bien le sujet et votre adresse E.mail.
par Marie-Christine Pénin
NOUVEAUX ARTICLES
Dernière mise à jour
au 22 avril 2017
LIEUX D'INHUMATIONS
 
-Abbaye royale de Chelles (77)
-Abbaye de Maubuisson (95)
-Abbaye de Montmartre (75)
-Abbaye de Port-Royal (75)
- Abbaye de Port-Royal-des-Champs (78)
-Abbaye et église St-Germain-des-Prés (75)
-Abbaye St-Victor (75) (disparue)
-Abbaye St-Yved de Braine (02)
Abbaye Ste-Geneviève (75)
-Abbaye du Val-de-Grâce (75)
 
-Basilique Saint-Denis (93)
-Basilique St-Pierre de Rome
 
-Catacombes de Paris
-Catacombes de Rome
 
-Cathédrale Notre-Dame (75)
 
-Chapelle Royale de Dreux (28)
-Chapelle de la Sorbonne (75)
-Chapelle des Incurables (75)
-Chapelle St-Aignan (75)
-Chapelle St Peter-ad-Vincula, (Tour de Londres)
 
-Chartreuse de Gaillon-lez-Bourbon (27) (disparue)
 
-Cimetière de Bonsecours (76)
-Cimetière du Calvaire (75)
-Cimetière de Clamart (75)
(disparu)
-Cimetière des chiens d'Asnières (92)
-Cimetière "des fous" d'Evreux (27)
-Cimetière des Errancis (75)
(ancien cimetière révolutionnaire)
-Cimetière des Innocents (75) (disparu)
-Cimetière des Invalides (Invalidenfriedhof) Berlin
-Cimetière de la Madeleine
(ancien cimetière révolutionnaire)
-Cimetières parisiens (subtilités)
-Cimetière parisien d'Ivry (94)
-Cimetière parisien de Vaugirard (disparu)
-Cimetière de Picpus (75)
-Cimetières protestants
-Cimetière St-André-des-Arts (75) (disparu)
-Cimetières St-Benoît (75) (disparus)
-Cimetière St-Denis-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Etienne-du-Mont (75) (disparu)
-Cimetières de St-Eustache (75) (disparus)
-Cimetière St-Germain-l'Auxerrois (75) (disparu)
-Cimetière St-Gervais (75)
(disparu)
- Cimetière St-Jacques-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Jean-en-Grève (75) (disparu)
-Cimetière St-Landry (75) (disparu)
-Cimetière St-Laurent (75) (disparu)
-Cimetière St-Marcel (75)
(disparu)
-Cimetière St-Médard (75)
(disparu)
-Cimetière St-Nicolas-du-Chardonnet (75) (disparu)
-Cimetière St-Paul-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetières St-Roch (75) (disparus)
-Cimetière St-Sulpice (75)
(disparu)
-Cimetière de Sapanta (Roumanie)
-Cimetière St-Sauveur (75) (disparu)
Cimetière et charniers St-Séverin (75)
Cimetière Ste-Catherine (75)
(disparu)
-Cimetière Ste-Marguerite (75)
 
-Collégiale St-Laurent de Joinville (52) (disparue)
-Colonne de Juillet (75)
 
-Couvent de l'Ave Maria (75) (disparu)
-Couvent des Augustins-Déchaussés (75) (disparu)
-Couvent des Blancs-Manteaux (75) (disparu)
-Couvent des Capucins de la rue St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Capucines (75)
(disparu)
-Couvent des Carmélites de la rue St-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Carmes-Billettes (75)
-Couvent des Carmes-Déchaussés (75)
-Couvent des Célestins (75) (disparu)
-Couvent des Cordeliers de Nancy (54)
-Couvent des Cordeliers (75)
(disparu)
-Couvent des Chartreux de Vauvert  (75) (disparu)
-Couvent des Feuillants du Fg St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Grands-Augustins (75) (disparu)
-Couvent des Grands Carmes ou Carmes Barrés ou Carmes Maubert (75)  (disparu)
- Couvent des Jacobins réformés de la rue Saint-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des  Jacobins de la rue Saint-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de Chaillot (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de la place Royale (75) (disparu)
-Couvent des Pénitents du Tiers-Ordre de St-François ou Pénitents de Picpus (75)
(disparu)
Couvent des Petits-Augustins (75)
-Couvent des Théatins (Paris) (disparu)
-Couvent de la Visitation Ste-Marie (75)
-Crypte impériale des Capucins de Vienne (Autriche)
 
-Eglise du Dôme des Invalides (75)
-Eglise de La Madeleine (75)
-Eglise La Madeleine-de-la-Cité (75) (disparue)
-Eglise Notre-Dame-des-Blancs-Manteaux (75)
-Eglise St-Barthélemy (75) (disparue)
-Eglise St-Benoît, la bien tournée (75) (disparue)
-Eglise St-Christophe (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-de-la-Chartre (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-du-Pas (75) (disparue)
-Eglise St-Eloi (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne-du-Mont (75)
-Eglise St-Eustache (75)
-Eglise St-Germain-l'Auxerrois (75)
-Eglise St-Germain-le-Vieux (75) (disparue)
-Eglise St-Gervais-St-Protais (75)
-Eglise St-Hippolyte (75) (disparue)
-Eglise St-Jacques-de-la-Boucherie (75)
- Eglise St-Jacques-du-Haut-Pas (75)
-Eglise St-Jean-en-Grève (75)
(disparue)
-Eglise St-Jean-le-Rond (75) (disparue)
-Eglise St-Julien-le-Pauvre (75)
-Eglise St-Landry (75) (disparue)
-Eglise St-Laurent (75)
-Eglise (cathédrale) St-Louis-des-Invalides (75)
-Eglise St-Louis-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise et cimetière (disparu) St-Louis-en-l'Île (75)
-Eglise St-Marcel (75) (disparue)
-Eglise St-Martial (75) (disparue)
-Eglise St-Médard (75)
-Eglise St-Merry (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Chardonnet (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-des-Champs (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-St-Louis (75)
(ancien couvent des Jésuites)
-Eglise St-Pierre-aux-Arcis (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-aux-Boeufs (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-de-Montmartre
-Eglise St-Roch (75)
-Eglise St-Sauveur (75) disparue
-Eglise St-Séverin (75)
-Eglise St-Sulpice (75)
-Eglise St-Symphorien et St-Luc (75) (disparue)
-Eglise St-Thomas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise Ste-Croix (75) (disparue)
-Eglise Ste-Geneviève-des-Ardents (75) (disparue)
-Eglise Ste-Marine (75) (disparue)
-Eglises et cimetières de l'île de la Cité (75) (disparus)
 
-Grottes vaticanes
 
-Mausolée d'Auguste à Rome
-Mausolée de Mausole à
Halicarnasse (Bodrum) Turquie (disparu)
-Mémorial du Mt-Valérien (92)
 

-Panthéon
-POMPES FUNÈBRES, AUTREFOIS et leurs métiers disparus
-Prieuré Ste-Catherine-du-Val-des-Ecoliers (75) (disparu)
 
-SÉPULTURES DES BOURBONS
-SÉPULTURES DES ROIS D’ANGLETERRE (dynastie Anglo-saxonne)
-SÉPULTURES DES ROIS ET DUCS DE BRETAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS D'ESPAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS DE FRANCE ET DES EMPEREURS (résumé)
-SUPPLICIÉS Lieux d'inhumations
 
-Temple (enclos, église et cimetière du) (75) (disparus)
COPYRIGHT 2010 - 2017 - TOUS DROITS RÉSERVÉS - Ce site est propriétaire exclusif de sa structure, de son contenu textuel et des photos signées MCP.  Sauf accord du propriétaire du site, toute reproduction, même partielle, à titre commercial est interdite. Les reproductions à titre privé sont soumises à l'autorisation du propriétaire du site. A défaut, le nom du site et de son auteur doivent obligatoirement être mentionnés. Tous les droits des auteurs des oeuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site sont réservés.