RETOUR ESPAGNE
ISABELLE Ière de CASTILLE, dite la Catholique (1451 – 26 novembre 1504)
FERDINAND II D’ARAGON (1452 – 23 janvier 1516)
Chapelle royale de Grenade (Espagne)
Lorsque tous deux se marièrent en 1469, nul ne pouvait prédire un destin si brillant au jeune couple qui fut une charnière de l’histoire de l’Espagne.
Ferdinand était certes appelé à succéder à son père, Jean II d’Aragon, mais les prétentions d’Isabelle à la couronne de Castille se heurtaient à une grande partie de la noblesse castillane. Démontrant sa force de caractère, grâce à l’appui de ses partisans, elle se fit proclamer reine de Castille en 1474 au détriment de la descendance du roi, Henri IV de Castille, son demi-frère qui venait tout juste de trépasser.
 
Lorsqu’en 1479, Ferdinand devint roi d’Aragon, Isabelle parvenait à ses fins : réunir les deux couronnes, sans toutefois constituer encore un royaume fort.
Mais en dix ans, avec un sens inné des réalités sociales et économiques, de la diplomatie et de la propagande, le couple réussit à construire un Etat cohérent et puissant cimenté autour de leurs personnes et d’un grand dessein : terminer la Reconquista, débutée en 722, en finissant de chasser les musulmans de la péninsule ibérique.
Bénéficiant des soutiens financiers d’une fiscalité appropriée et du pape, n’hésitant pas à sillonner les provinces et gagnant en popularité, après encore de nombreux massacres, le 2 janvier 1492, le dernier roi maure de Grenade remettait les clés de la ville à ses vainqueurs. Dès l’automne, une grande partie des vaincus émigra.
Isabelle et Ferdinand reçoivent les clés de Grenade
Au centre, les cercueils d'Isabelle et de Ferdinand. http://susa-martin.blogspot.fr
Entrée de la chapelle royale à droite. http://www.foroxerbar.com/
Tombeau d'Isabelle et de Ferdinand à droite. http://paseandohistoria.blogspot.fr
http://alhambramonogatari.blogspot.fr/
http://www.stay.com/
(*) commentaire(s)
29 octobre 2013
1492. L’année des bouleversements. Ce succès tant attendu leur valut le titre de « Rois catholiques ». Enfin, ils pouvaient préparer l'expansion espagnole par le soutien apporté aux expéditions de Christophe Colomb qui, parti découvrir les Indes, « trouva » l’Amérique.
 
Aspect plus noir, le 31 mars de cette même année vit la promulgation du décret d’expulsion des juifs qui mettait fin à deux millénaires de leur présence en Espagne. Les intéressés avaient trois mois pour vendre leurs biens et organiser leur départ. Quant aux faux convertis (les conversos), gare à l’Inquisition. Si celle-ci existait depuis le 12ème siècle, en 1478, le pape Sixte IV avait conféré aux souverains la possibilité de nommer les inquisiteurs. Le plus célèbre d’entre eux, Torquemada, allait se montrer d’une redoutable efficacité.
 
Entre le flot d’expulsions musulmanes et juives et les départs volontaires de colons vers l’Amérique, si l’Espagne unifiée était devenue une grande puissance européenne et mondiale, en un siècle elle perdit près d’un million d’habitants. A long terme, malgré un siècle d’or brillant, le pays paya très cher la disparition de ses forces vives.
 
Isabelle, atteinte d’un cancer à l’utérus, mourut à Medina del Campo (province de Valladolid) où elle s’était retirée.
Le 18 décembre 1504, elle fut inhumée au  couvent Saint François de la Alhambra dans une tombe très simple selon sa volonté.
 
A la mort de sa femme, dans le respect de son testament, Ferdinand devint le régent de la couronne de Castille au nom de sa fille Jeanne Ire de Castille à la santé mentale fragile. Régence qui lui fut contestée par son gendre qui disparut prématurément.
 
Remarié en 1505 à Germaine de Foix, il annexa en son nom le Sud de la Navarre (1512).
À sa mort, survenue à  Madrigalejo (Estrémadure), Ferdinand laissait à son petit-fils, Charles Quint, un empire immense mais fragile. Ils étaient aussi les parents de Catherine d'Aragon, première épouse d'Henry VIII d'Angleterre.
 
Ville symbole de leur Reconquête et de leur pouvoir naissant, Isabelle et Ferdinand avaient souhaité reposer à Grenade. Commencée en 1506,  la chapelle royale, leur sépulture, fut achevée sous Charles Quint en 1521.
 
Tous deux furent inhumés dans crypte située sous le chœur. Celui-ci,  fermé par une grille, renferme le somptueux mausolée du couple, œuvre de Domenico Fancelli, terminé en 1517
ACCUEIL
THEMES 
Chercher
CONTACT
DE A à Z 
FACEBOOK
TOMBES ET SEPULTURES DANS LES CIMETIERES ET AUTRES LIEUX
Pour s'abonner à la Newsletter : l'inscription se fait en cliquant sur "Contact" en précisant bien le sujet et votre adresse E.mail.
par Marie-Christine Pénin
NOUVEAUX ARTICLES
LIEUX D'INHUMATIONS
 
-Abbaye royale de Chelles (77)
-Abbaye de Maubuisson (95)
-Abbaye de Montmartre (75)
-Abbaye de Port-Royal (75)
- Abbaye de Port-Royal-des-Champs (78)
-Abbaye et église St-Germain-des-Prés (75)
-Abbaye St-Victor (75) (disparue)
-Abbaye St-Yved de Braine (02)
Abbaye Ste-Geneviève (75)
-Abbaye du Val-de-Grâce (75)
 
-Basilique Saint-Denis (93)
-Basilique St-Pierre de Rome
 
-Catacombes de Paris
-Catacombes de Rome
 
-Cathédrale Notre-Dame (75)
 
-Chapelle Royale de Dreux (28)
-Chapelle de la Sorbonne (75)
-Chapelle des Incurables (75)
-Chapelle St-Aignan (75)
-Chapelle St Peter-ad-Vincula, (Tour de Londres)
 
-Chartreuse de Gaillon-lez-Bourbon (27) (disparue)
 
-Cimetière de Bonsecours (76)
-Cimetière du Calvaire (75)
-Cimetière de Clamart (75)
(disparu)
-Cimetière des chiens d'Asnières (92)
-Cimetière des enfants de Pen-Bron (44)
-Cimetière des Errancis (75)
-Cimetière "des fous" d'Evreux (27)
-Cimetière des Innocents (75) (disparu)
-Cimetière des Invalides (Invalidenfriedhof) Berlin
-Cimetière de la Madeleine
(ancien cimetière révolutionnaire)
-Cimetières parisiens (subtilités)
-Cimetière parisien d'Ivry (94)
-Cimetière parisien de Vaugirard (disparu)
-Cimetière de Picpus (75)
-Cimetières protestants
-Cimetière St-André-des-Arts (75) (disparu)
-Cimetières St-Benoît (75) (disparus)
-Cimetière St-Denis-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Etienne-du-Mont (75) (disparu)
-Cimetières de St-Eustache (75) (disparus)
-Cimetière St-Germain-l'Auxerrois (75) (disparu)
-Cimetière St-Gervais (75)
(disparu)
- Cimetière St-Jacques-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Jean-en-Grève (75) (disparu)
-Cimetière St-Landry (75) (disparu)
-Cimetière St-Laurent (75) (disparu)
-Cimetière St-Marcel (75)
(disparu)
-Cimetière St-Médard (75)
(disparu)
-Cimetière St-Nicolas-du-Chardonnet (75) (disparu)
-Cimetière St-Paul-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetières St-Roch (75) (disparus)
-Cimetière St-Sulpice (75)
(disparu)
-Cimetière de Sapanta (Roumanie)
-Cimetière St-Sauveur (75) (disparu)
Cimetière et charniers St-Séverin (75)
Cimetière Ste-Catherine (75)
(disparu)
-Cimetière Ste-Marguerite (75)
 
-Collégiale St-Laurent de Joinville (52) (disparue)
-Colonne de Juillet (75)
 
-Couvent de l'Ave Maria (75) (disparu)
-Couvent des Augustins-Déchaussés (75) (disparu)
-Couvent des Blancs-Manteaux (75) (disparu)
-Couvent des Capucins de la rue St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Capucines (75)
(disparu)
-Couvent des Carmélites de la rue St-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Carmes-Billettes (75)
-Couvent des Carmes-Déchaussés (75)
-Couvent des Célestins (75) (disparu)
-Couvent des Cordeliers de Nancy (54)
-Couvent des Cordeliers (75)
(disparu)
-Couvent des Chartreux de Vauvert  (75) (disparu)
-Couvent des Feuillants du Fg St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Grands-Augustins (75) (disparu)
-Couvent des Grands Carmes ou Carmes Barrés ou Carmes Maubert (75)  (disparu)
- Couvent des Jacobins réformés de la rue Saint-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des  Jacobins de la rue Saint-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de Chaillot (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de la place Royale (75) (disparu)
-Couvent des Pénitents du Tiers-Ordre de St-François ou Pénitents de Picpus (75)
(disparu)
Couvent des Petits-Augustins (75)
-Couvent des Théatins (Paris) (disparu)
-Couvent de la Visitation Ste-Marie (75)
-Crypte impériale des Capucins de Vienne (Autriche)
 
-Eglise du Dôme des Invalides (75)
-Eglise de La Madeleine (75)
-Eglise La Madeleine-de-la-Cité (75) (disparue)
-Eglise Notre-Dame-des-Blancs-Manteaux (75)
-Eglise St-Barthélemy (75) (disparue)
-Eglise St-Benoît, la bien tournée (75) (disparue)
-Eglise St-Christophe (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-de-la-Chartre (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-du-Pas (75) (disparue)
-Eglise St-Eloi (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne-du-Mont (75)
-Eglise St-Eustache (75)
-Eglise St-Germain-l'Auxerrois (75)
-Eglise St-Germain-le-Vieux (75) (disparue)
-Eglise St-Gervais-St-Protais (75)
-Eglise St-Hippolyte (75) (disparue)
-Eglise St-Jacques-de-la-Boucherie (75)
- Eglise St-Jacques-du-Haut-Pas (75)
-Eglise St-Jean-en-Grève (75)
(disparue)
-Eglise St-Jean-le-Rond (75) (disparue)
-Eglise St-Julien-le-Pauvre (75)
-Eglise St-Landry (75) (disparue)
-Eglise St-Laurent (75)
-Eglise (cathédrale) St-Louis-des-Invalides (75)
-Eglise St-Louis-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise et cimetière (disparu) St-Louis-en-l'Île (75)
-Eglise St-Marcel (75) (disparue)
-Eglise St-Martial (75) (disparue)
-Eglise St-Médard (75)
-Eglise St-Merry (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Chardonnet (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-des-Champs (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-St-Louis (75)
(ancien couvent des Jésuites)
-Eglise St-Pierre-aux-Arcis (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-aux-Boeufs (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-de-Montmartre
-Eglise St-Roch (75)
-Eglise St-Sauveur (75) disparue
-Eglise St-Séverin (75)
-Eglise St-Sulpice (75)
-Eglise St-Symphorien et St-Luc (75) (disparue)
-Eglise St-Thomas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise Ste-Croix (75) (disparue)
-Eglise Ste-Geneviève-des-Ardents (75) (disparue)
-Eglise Ste-Marine (75) (disparue)
-Eglises et cimetières de l'île de la Cité (75) (disparus)
 
-Grottes vaticanes
 
-Mausolée d'Auguste à Rome
-Mausolée de Mausole à
Halicarnasse (Bodrum) Turquie (disparu)
-Mémorial du Mt-Valérien (92)
 

-Panthéon
-POMPES FUNÈBRES, AUTREFOIS et leurs métiers disparus
-Prieuré Ste-Catherine-du-Val-des-Ecoliers (75) (disparu)
 
-SÉPULTURES DES BOURBONS
-SÉPULTURES DES ROIS D’ANGLETERRE (dynastie Anglo-saxonne)
-SÉPULTURES DES ROIS ET DUCS DE BRETAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS D'ESPAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS DE FRANCE ET DES EMPEREURS (résumé)
-SUPPLICIÉS Lieux d'inhumations
 
-Temple (enclos, église et cimetière du) (75) (disparus)
Dernière mise à jour
au 28 juillet 2017
COPYRIGHT 2010 - 2017 - TOUS DROITS RÉSERVÉS - Ce site est propriétaire exclusif de sa structure, de son contenu textuel et des photos signées MCP.  Sauf accord du propriétaire du site, toute reproduction, même partielle, à titre commercial est interdite. Les reproductions à titre privé sont soumises à l'autorisation du propriétaire du site. A défaut, le nom du site et de son auteur doivent obligatoirement être mentionnés. Tous les droits des auteurs des oeuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site sont réservés.