RETOUR PERSONNALITES LIEES A LOUIS IX
Par Merry-Joseph Blondel (1781-1853)
Fils du grand sénéchal, Simon de Joinville, marqué par l’engagement de ses prédécesseurs qui avaient péri en Terre Sainte, il voulut suivre leur exemple et accompagna saint Louis lors de la septième croisade qui dura six ans, de 1248 à 1254.
 
Très proche du roi durant cette période, soixante ans plus tard, à la demande de la reine Jeanne de Navarre, il dicta ses souvenirs dans Vie de saint Louis dont la rédaction se termina en 1309. Cet ouvrage, dans lequel il peignit avec beaucoup de vivacité les mœurs et habitudes de l’Orient, est un témoignage fondamental pour la connaissance des évènements de cette croisade.
Sénéchal, ami de saint Louis, il fut souvent à ses côtés après leur retour de croisade. Chargé de nombreuses missions de confiance, il négocia, entre autres, le mariage d’Isabelle, fille du roi, avec le comte de Champagne Thibaud V.
Il ne rallia pas à la croisade suivante qui vit la mort de saint Louis.
 
En 1282, appelé à témoigner au procès en canonisation de Louis IX, interrogé pendant deux jours à Saint-Denis par les représentants du pape, l'archevêque de Rouen et Jean de Samois,  son témoignage fut un élément capital pour la canonisation qui fut effective en 1297.
 
Dans sa Vie de saint Louis, ouvrage dédié au futur Louis X, si Jean faisait l'apologie de Louis IX et regrettait la période où il en était proche,  comme l’a souligné le médiéviste Franck Collard, il s'agissait aussi d'une "sévère mise en garde adressée au pouvoir capétien contre la dérive autoritaire que lui a fait prendre le roi qui règne depuis 1285, Philippe le Bel…"
 
En effet,si Philippe III, fils de Louis IX, lui avait accordé la même confiance que son père, les choses en allèrent tout autrement avec son successeur, Philippe IV.  Héraut d’une aristocratie radicalement hostile à une monarchie qui menaçait les libertés de la noblesse des régions, il s’opposa notamment à sa fiscalité et à sa politique monétaire.
Néanmoins, il ne se déroba pas à ses obligations vis-à-vis de son souverain en envoyant la moitié de sa vaisselle d'argent à la monnaie pour remplir les caisses du trésor, ou en laissant participer ses fils et d’autres membres de sa famille à la campagne de Flandre.Lui-même avait été convoqué, mais y fut-il présent ? Possible, car malgré son âge avancé, il  continuait à remplir les obligations de sa charge de sénéchal de Champagne, même si celle-ci était dorénavant aux mains du roi.
C’est ainsi qu’en 1311, âgé de quatre-vingt-six ans, à la demande du roi, on le vit  en plein hiver mener une expédition contre le duc de Lorraine Thibaud II.
 
A la fin de sa vie, jouissant d'un grand prestige dû à son âge vénérable mais surtout à son amitié avec Louis IX, il tenait une place à part à la cour du roi de France.
 
Jean de Joinville mourut à l’âge de 93 ou 94 ans, ce qui est exceptionnel pour un homme du 13ème siècle qui avait enduré mille maux durant sa croisade.
 
Il fut le premier des seigneurs de Joinville à élire  sépulture  dans la collégiale castrale qui allait devenir un sanctuaire familial.
Son tombeau se situait  à droite de l'autel, sous une arcade percée dans le mur qui séparait cette chapelle (Saint-Joseph) du sanctuaire.
 
Ce mausolée n'est connu que par un dessin du 18ème siècle, exécuté par le chanoine Paillette, doyen de Saint-Laurent, dont je n’ai, hélas, pu trouver la moindre copie. Encore faut-il préciser qu’il ne s’agit pas de son tombeau d’origine.
 
Ce mausolée de marbre noir, revêtu de marbre blanc, se composait d'un sarcophage et d'un gisant en pierre représentant le défunt les yeux fermés, les pieds appuyés sur le dos d’un lévrier,   vêtu une armure de mailles qui ne laissait apparaître que le visage. Une épée était attachée à la ceinture et, au bras gauche, pendait un écu portant les armes adoptées par Geoffroy V de Joinville († fin 1203/ début 1204).
 
En 1629, à l'occasion de travaux, le tombeau fut ouvert et l’on rapporte que la tête et la mâchoire furent déposées dans le trésor de Saint-Laurent alors que les autres ossements étaient remis dans la tombe.
 
Après la profanation des sépultures de la collégiale en 1792, ses cendres furent déposées au cimetière communal de Joinville avec celles des autres membres de la famille. Ses reliques disparurent par la même occasion.
 
En 1841, à l'intiative de Louis-Philippe Ier, et avec le concours de la ville de Joinville, une dalle en marbre noir, élément provenant du tombeau de Claude de Lorraine, fut posée sur la sépulture commune.
Une plaque , listant les personnes présentes dans la fosse,  et rappelant ce fait, est posée contre la tombe:  « Leurs restes  transportés  ici le 22 novembre 1792, selon le vœu du peuple, ont été couverts de ce marbre à l’initiative de Louis Philippe Ier, Roi des Français avec le concours de la ville de Joinville le 13 septembre 1841. »  
© MCP
Sources principales :
Jean de Joinville : conférence de Jackie Lusse maître de conférences honoraire de l'université de Nancy II (2009)
(*) commentaire(s)
27 juillet 2015
JOINVILLE Jean, sire de (1224 - Déc. 1317)
Collégiale Saint-Laurent de Joinville (Haute-Marne)
THEMES 
DE A à Z 
ACCUEIL
TOMBES ET SEPULTURES DANS LES CIMETIERES ET AUTRES LIEUX
FACEBOOK
CONTACT
Chercher
par Marie-Christine Pénin
Pour s'abonner à la Newsletter:
l'inscription se fait en cliquant sur "Contact" en précisant bien le sujet et votre adresse E.mail.
NOUVEAUX ARTICLES
Dernière mise à jour
au 20 février 2018
LIEUX D'INHUMATIONS
 
-Abbaye royale de Chelles (77)
-Abbaye de Maubuisson (95)
-Abbaye de Montmartre (75)
-Abbaye de Port-Royal (75)
- Abbaye de Port-Royal-des-Champs (78)
-Abbaye St-Antoine-des-Champs (75) (disparue)
-Abbaye et église St-Germain-des-Prés (75)
-Abbaye St-Victor (75) (disparue)
-Abbaye St-Yved de Braine (02)
-Abbaye Ste-Geneviève (75)
-Abbaye du Val-de-Grâce (75)
 
-Basilique St-Denis (93)
-Basilique St-Pierre de Rome
-Basilique St-Remi de Reims (51)
 
-Catacombes de Paris
-Catacombes de Rome
 
-Cathédrale Notre-Dame (75)
 
-Chapelle Royale de Dreux (28)
-Chapelle de la Sorbonne (75)
-Chapelle des Incurables (75)
-Chapelle St-Aignan (75)
-Chapelle St Peter-ad-Vincula, (Tour de Londres)
 
-Chartreuse de Gaillon-lez-Bourbon (27) (disparue)
 
-Cimetière de Bonsecours (76)
-Cimetière du Calvaire (75)
-Cimetière de Clamart (75)
(disparu)
-Cimetière des chiens d'Asnières (92)
-Cimetière des enfants de Pen-Bron (44)
-Cimetière des Errancis (75)
-Cimetière "des fous" d'Evreux (27)
-Cimetière des Innocents (75) (disparu)
-Cimetière des Invalides (Invalidenfriedhof) Berlin
-Cimetière de la Madeleine
(ancien cimetière révolutionnaire)
-Cimetières parisiens (subtilités)
-Cimetière parisien d'Ivry (94)
-Cimetière parisien de Vaugirard (disparu)
-Cimetière de Picpus (75)
-Cimetières protestants
-Cimetière St-André-des-Arts (75) (disparu)
-Cimetières St-Benoît (75) (disparus)
-Cimetière St-Denis-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Etienne-du-Mont (75) (disparu)
-Cimetières de St-Eustache (75) (disparus)
-Cimetière St-Germain-l'Auxerrois (75) (disparu)
-Cimetière St-Gervais (75)
(disparu)
- Cimetière St-Jacques-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Jean-en-Grève (75) (disparu)
-Cimetière St-Landry (75) (disparu)
-Cimetière St-Laurent (75) (disparu)
-Cimetière St-Marcel (75)
(disparu)
-Cimetière St-Médard (75)
(disparu)
-Cimetière St-Nicolas-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetière St-Nicolas-du-Chardonnet (75) (disparu)
-Cimetière St-Paul-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetières St-Roch (75) (disparus)
-Cimetière St-Sulpice (75)
(disparu)
-Cimetière de Sapanta (Roumanie)
-Cimetière St-Sauveur (75) (disparu)
Cimetière et charniers St-Séverin (75)
Cimetière Ste-Catherine (75)
(disparu)
-Cimetière Ste-Marguerite (75)
 
-Collégiale St-Georges de Vendôme (41) (disparue)
-Collégiale St-Laurent de Joinville (52) (disparue)
 
-Colonne de Juillet (75)
 
-Couvent de l'Ave Maria (75) (disparu)
-Couvent des Augustins-Déchaussés (75) (disparu)
-Couvent des Blancs-Manteaux (75) (disparu)
-Couvent des Capucins de la rue St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Capucines (75)
(disparu)
-Couvent des Carmélites de la rue St-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Carmes-Billettes (75)
-Couvent des Carmes-Déchaussés (75)
-Couvent des Célestins (75) (disparu)
-Couvent des Cordeliers de Nancy (54)
-Couvent des Cordeliers (75)
(disparu)
-Couvent des Chartreux de Vauvert  (75) (disparu)
-Couvent des Feuillants du Fg St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Grands-Augustins (75) (disparu)
-Couvent des Grands Carmes ou Carmes Barrés ou Carmes Maubert (75)  (disparu)
- Couvent des Jacobins réformés de la rue Saint-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des  Jacobins de la rue Saint-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de Chaillot (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de la place Royale (75) (disparu)
-Couvent des Pénitents du Tiers-Ordre de St-François ou Pénitents de Picpus (75)
(disparu)
Couvent des Petits-Augustins (75)
-Couvent des Théatins (Paris) (disparu)
-Couvent de la Visitation Ste-Marie (75)
-Crypte impériale des Capucins de Vienne (Autriche)
 
-Eglise du Dôme des Invalides (75)
-Eglise de La Madeleine (75)
-Eglise La Madeleine-de-la-Cité (75) (disparue)
-Eglise Notre-Dame-des-Blancs-Manteaux (75)
-Eglise St-Barthélemy (75) (disparue)
-Eglise St-Benoît, la bien tournée (75) (disparue)
-Eglise St-Christophe (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-de-la-Chartre (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-du-Pas (75) (disparue)
-Eglise St-Eloi (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne-du-Mont (75)
-Eglise St-Eustache (75)
-Eglise St-Germain-l'Auxerrois (75)
-Eglise St-Germain-le-Vieux (75) (disparue)
-Eglise St-Gervais-St-Protais (75)
-Eglise St-Hippolyte (75) (disparue)
-Eglise St-Jacques-de-la-Boucherie (75)
- Eglise St-Jacques-du-Haut-Pas (75)
-Eglise St-Jean-en-Grève (75)
(disparue)
-Eglise St-Jean-le-Rond (75) (disparue)
-Eglise St-Julien-le-Pauvre (75)
-Eglise St-Landry (75) (disparue)
-Eglise St-Laurent (75)
-Eglise (cathédrale) St-Louis-des-Invalides (75)
-Eglise St-Louis-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise et cimetière (disparu) St-Louis-en-l'Île (75)
-Eglise St-Marcel (75) (disparue)
-Eglise St-Martial (75) (disparue)
-Eglise St-Médard (75)
-Eglise St-Merry (75)
-Eglise St-Nicolas-des-Champs (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Chardonnet (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-des-Champs (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-St-Louis (75)
(ancien couvent des Jésuites)
-Eglise St-Pierre-aux-Arcis (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-aux-Boeufs (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-de-Montmartre
-Eglise St-Roch (75)
-Eglise St-Sauveur (75) disparue
-Eglise St-Séverin (75)
-Eglise St-Sulpice (75)
-Eglise St-Symphorien et St-Luc (75) (disparue)
-Eglise St-Thomas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise Ste-Croix (75) (disparue)
-Eglise Ste-Geneviève-des-Ardents (75) (disparue)
-Eglise Ste-Marine (75) (disparue)
-Eglises et cimetières de l'île de la Cité (75) (disparus)
 
-Grottes vaticanes
 
-Mausolée d'Auguste à Rome
-Mausolée de Mausole à
Halicarnasse (Bodrum) Turquie (disparu)
-Mémorial du Mt-Valérien (92)
 

-Panthéon
-POMPES FUNÈBRES, AUTREFOIS et leurs métiers disparus
-Prieuré Ste-Catherine-du-Val-des-Ecoliers (75) (disparu)
 
-SÉPULTURES DES BOURBONS
-SÉPULTURES DES ROIS D’ANGLETERRE (dynastie Anglo-saxonne)
-SÉPULTURES DES ROIS ET DUCS DE BRETAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS D'ESPAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS DE FRANCE ET DES EMPEREURS (résumé)
-SUPPLICIÉS Lieux d'inhumations
 
-Temple (enclos, église et cimetière du) (75) (disparus)
COPYRIGHT 2010 - 2017 - TOUS DROITS RÉSERVÉS - Ce site est propriétaire exclusif de sa structure, de son contenu textuel et des photos signées MCP.  Sauf accord du propriétaire du site, toute reproduction, même partielle, à titre commercial est interdite. Les reproductions à titre privé sont soumises à l'autorisation du propriétaire du site. A défaut, le nom du site et de son auteur doivent obligatoirement être mentionnés. Tous les droits des auteurs des oeuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site sont réservés.