RETOUR DIRECTOIRE, CONSULAT ET EMPIRE
► Maréchal de France
EXELMANS Rémy Joseph Isidore (1775 – 22 juillet 1852)
Cathédrale Saint-Louis-des-Invalides (Paris)
Embrassant la carrière militaire à l’armée de la Meuse en 1791, après avoir fait les campagnes de 1792 à 1796 aux armées de la Moselle et de Sambre-et-Meuse, il rejoignit l’armée d’Italie en 1797.
 
Remarqué par ses capacités, fait lieutenant, il se distingua lors de la conquête de la Pouille avant de s’illustrer davantage durant la seconde campagne d'Italie où sa part considérable à la prise de Naples lui valut la confirmation de son grade de capitaine. Entré dans la cavalerie, il ne la quitta plus.
Aide de camp de Murat, en 1801, il demeura près de lui durant la campagne de 1805 pendant laquelle il fit preuve d’une grande bravoure à diverses occasions. Sa brillante conduite, notamment lors de la bataille de Friedland (1807), justifia sa promotion au grade de général de brigade.
En 1808, capturé par une bande d'« insurgés » de la guérilla espagnole alors que son corps d’armée se trouvait en Espagne, transféré en Angleterre, il s’en échappa en 1811 et regagna la France en traversant la Manche sur une barque.
De retour auprès de Murat, devenu roi de Naples, mais n’approuvant pas sa politique, distincte de celle e Paris, il préféra rentrer en France.
 
Créé baron d’Empire, en 1812, il servit en Russie comme général de division. Blessé à Vilna, ne pouvant se tenir à cheval, il fit une partie de la retraite à pied. Sa convalescence terminée, il fut des combats des campagnes de Saxe et de France où, lors de cette dernière, ses prodiges restèrent inutiles car les Alliés arrivaient à Paris.
 
Maintenu dans son grade et créé comte par Louis XVIII lors de la première Restauration, ce fut malgré tout avec enthousiasme qu’il apprit le retour de Napoléon Ier au nom duquel il fit prendre possession du château de Vincennes. Appelé par l’Empereur au commandement de la division de cavalerie de l’armée du Nord et élevé à la dignité de pair de France, il se couvrit de gloire à Fleurus et à Ligny. Présent à Waterloo, lors de la retraite sur Paris il battit le Prussiens à Rocquencourt (juil. 1815), signant ainsi la dernière victoire de l’Empire.
 
Véritable héros des Cents Jours, après l’abdication de Napoléon, il se retira jusqu’au licenciement de l’armée.
Proscrit par l'ordonnance du 24 juillet 1815, il s’installa à Bruxelles, puis dans le duché de Nassau, avant d’être amnistié quatre ans plus tard, et de pouvoir revenir en France. Réintégré dans le cadre de l'état-major général, nommé inspecteur général de la cavalerie pour plusieurs divisions, lors de la révolution de 1830, il dirigea, avec le général Pajol, la marche des parisiens sur Rambouillet pour obliger Charles X à la retraite.
 
Nommé grand-croix de la Légion d’honneur et pair de France par Louis-Philippe, il devait affirmer, en pleine Chambre des pairs, que « la mort du maréchal Ney avait été un abominable assassinat ».
 
Avec l’arrivée au pouvoir de Louis-Napoléon Bonaparte, sa fidélité à Napoléon et aux Bonaparte fut immédiatement récompensée. Nommé maréchal de France (10 mars 1851), puis membre de droit au Sénat (janv. 1852), conseiller écouté du prince-président, il ne jouit pas longtemps des faveurs dont il était l'objet. Il mourut peu après, victime d’une chute de cheval.
Cinq jours plus tard, en présence du prince-président, on célébra un service funèbre en l'église Saint-Louis des Invalides avant d’être inhumé dans une tombe honorifique : le caveau des gouverneurs.
Funérailles du maréchal Exelmans aux Invalides
Dessin de Guys (1802-1892) -Musée Carnavalet.
© MCP
© MCP
Source principale :
-Dictionnaire des maréchaux de France -Ed. Perrin (2000)
(*) commentaire(s)
10 octobre 2016
ACCUEIL
THEMES 
Chercher
CONTACT
DE A à Z 
FACEBOOK
TOMBES ET SEPULTURES DANS LES CIMETIERES ET AUTRES LIEUX
Pour s'abonner à la Newsletter : l'inscription se fait en cliquant sur "Contact" en précisant bien le sujet et votre adresse E.mail.
par Marie-Christine Pénin
NOUVEAUX ARTICLES
LIEUX D'INHUMATIONS
 
-Abbaye royale de Chelles (77)
-Abbaye de Maubuisson (95)
-Abbaye de Montmartre (75)
-Abbaye de Port-Royal (75)
- Abbaye de Port-Royal-des-Champs (78)
-Abbaye et église St-Germain-des-Prés (75)
-Abbaye St-Victor (75) (disparue)
-Abbaye St-Yved de Braine (02)
Abbaye Ste-Geneviève (75)
-Abbaye du Val-de-Grâce (75)
 
-Basilique Saint-Denis (93)
-Basilique St-Pierre de Rome
 
-Catacombes de Paris
-Catacombes de Rome
 
-Cathédrale Notre-Dame (75)
 
-Chapelle Royale de Dreux (28)
-Chapelle de la Sorbonne (75)
-Chapelle des Incurables (75)
-Chapelle St-Aignan (75)
-Chapelle St Peter-ad-Vincula, (Tour de Londres)
 
-Chartreuse de Gaillon-lez-Bourbon (27) (disparue)
 
-Cimetière de Bonsecours (76)
-Cimetière du Calvaire (75)
-Cimetière de Clamart (75)
(disparu)
-Cimetière des chiens d'Asnières (92)
-Cimetière des enfants de Pen-Bron (44)
-Cimetière des Errancis (75)
-Cimetière "des fous" d'Evreux (27)
-Cimetière des Innocents (75) (disparu)
-Cimetière des Invalides (Invalidenfriedhof) Berlin
-Cimetière de la Madeleine
(ancien cimetière révolutionnaire)
-Cimetières parisiens (subtilités)
-Cimetière parisien d'Ivry (94)
-Cimetière parisien de Vaugirard (disparu)
-Cimetière de Picpus (75)
-Cimetières protestants
-Cimetière St-André-des-Arts (75) (disparu)
-Cimetières St-Benoît (75) (disparus)
-Cimetière St-Denis-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Etienne-du-Mont (75) (disparu)
-Cimetières de St-Eustache (75) (disparus)
-Cimetière St-Germain-l'Auxerrois (75) (disparu)
-Cimetière St-Gervais (75)
(disparu)
- Cimetière St-Jacques-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Jean-en-Grève (75) (disparu)
-Cimetière St-Landry (75) (disparu)
-Cimetière St-Laurent (75) (disparu)
-Cimetière St-Marcel (75)
(disparu)
-Cimetière St-Médard (75)
(disparu)
-Cimetière St-Nicolas-du-Chardonnet (75) (disparu)
-Cimetière St-Paul-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetières St-Roch (75) (disparus)
-Cimetière St-Sulpice (75)
(disparu)
-Cimetière de Sapanta (Roumanie)
-Cimetière St-Sauveur (75) (disparu)
Cimetière et charniers St-Séverin (75)
Cimetière Ste-Catherine (75)
(disparu)
-Cimetière Ste-Marguerite (75)
 
-Collégiale St-Laurent de Joinville (52) (disparue)
-Colonne de Juillet (75)
 
-Couvent de l'Ave Maria (75) (disparu)
-Couvent des Augustins-Déchaussés (75) (disparu)
-Couvent des Blancs-Manteaux (75) (disparu)
-Couvent des Capucins de la rue St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Capucines (75)
(disparu)
-Couvent des Carmélites de la rue St-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Carmes-Billettes (75)
-Couvent des Carmes-Déchaussés (75)
-Couvent des Célestins (75) (disparu)
-Couvent des Cordeliers de Nancy (54)
-Couvent des Cordeliers (75)
(disparu)
-Couvent des Chartreux de Vauvert  (75) (disparu)
-Couvent des Feuillants du Fg St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Grands-Augustins (75) (disparu)
-Couvent des Grands Carmes ou Carmes Barrés ou Carmes Maubert (75)  (disparu)
- Couvent des Jacobins réformés de la rue Saint-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des  Jacobins de la rue Saint-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de Chaillot (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de la place Royale (75) (disparu)
-Couvent des Pénitents du Tiers-Ordre de St-François ou Pénitents de Picpus (75)
(disparu)
Couvent des Petits-Augustins (75)
-Couvent des Théatins (Paris) (disparu)
-Couvent de la Visitation Ste-Marie (75)
-Crypte impériale des Capucins de Vienne (Autriche)
 
-Eglise du Dôme des Invalides (75)
-Eglise de La Madeleine (75)
-Eglise La Madeleine-de-la-Cité (75) (disparue)
-Eglise Notre-Dame-des-Blancs-Manteaux (75)
-Eglise St-Barthélemy (75) (disparue)
-Eglise St-Benoît, la bien tournée (75) (disparue)
-Eglise St-Christophe (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-de-la-Chartre (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-du-Pas (75) (disparue)
-Eglise St-Eloi (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne-du-Mont (75)
-Eglise St-Eustache (75)
-Eglise St-Germain-l'Auxerrois (75)
-Eglise St-Germain-le-Vieux (75) (disparue)
-Eglise St-Gervais-St-Protais (75)
-Eglise St-Hippolyte (75) (disparue)
-Eglise St-Jacques-de-la-Boucherie (75)
- Eglise St-Jacques-du-Haut-Pas (75)
-Eglise St-Jean-en-Grève (75)
(disparue)
-Eglise St-Jean-le-Rond (75) (disparue)
-Eglise St-Julien-le-Pauvre (75)
-Eglise St-Landry (75) (disparue)
-Eglise St-Laurent (75)
-Eglise (cathédrale) St-Louis-des-Invalides (75)
-Eglise St-Louis-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise et cimetière (disparu) St-Louis-en-l'Île (75)
-Eglise St-Marcel (75) (disparue)
-Eglise St-Martial (75) (disparue)
-Eglise St-Médard (75)
-Eglise St-Merry (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Chardonnet (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-des-Champs (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-St-Louis (75)
(ancien couvent des Jésuites)
-Eglise St-Pierre-aux-Arcis (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-aux-Boeufs (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-de-Montmartre
-Eglise St-Roch (75)
-Eglise St-Sauveur (75) disparue
-Eglise St-Séverin (75)
-Eglise St-Sulpice (75)
-Eglise St-Symphorien et St-Luc (75) (disparue)
-Eglise St-Thomas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise Ste-Croix (75) (disparue)
-Eglise Ste-Geneviève-des-Ardents (75) (disparue)
-Eglise Ste-Marine (75) (disparue)
-Eglises et cimetières de l'île de la Cité (75) (disparus)
 
-Grottes vaticanes
 
-Mausolée d'Auguste à Rome
-Mausolée de Mausole à
Halicarnasse (Bodrum) Turquie (disparu)
-Mémorial du Mt-Valérien (92)
 

-Panthéon
-POMPES FUNÈBRES, AUTREFOIS et leurs métiers disparus
-Prieuré Ste-Catherine-du-Val-des-Ecoliers (75) (disparu)
 
-SÉPULTURES DES BOURBONS
-SÉPULTURES DES ROIS D’ANGLETERRE (dynastie Anglo-saxonne)
-SÉPULTURES DES ROIS ET DUCS DE BRETAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS D'ESPAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS DE FRANCE ET DES EMPEREURS (résumé)
-SUPPLICIÉS Lieux d'inhumations
 
-Temple (enclos, église et cimetière du) (75) (disparus)
Dernière mise à jour
au 10 juin 2017
COPYRIGHT 2010 - 2017 - TOUS DROITS RÉSERVÉS - Ce site est propriétaire exclusif de sa structure, de son contenu textuel et des photos signées MCP.  Sauf accord du propriétaire du site, toute reproduction, même partielle, à titre commercial est interdite. Les reproductions à titre privé sont soumises à l'autorisation du propriétaire du site. A défaut, le nom du site et de son auteur doivent obligatoirement être mentionnés. Tous les droits des auteurs des oeuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site sont réservés.