RETOUR BEAUX-ARTS
VÉLASQUEZ Diego (1599 – 6 août 1660)
Eglise Saint-Jean-Baptiste à Madrid (Espagne)
► Peintre espagnol
Longtemps regardé, sauf en Espagne, comme un peintre de second rang, il lui fallut attendre le 19ème siècle pour être considéré comme l'un des principaux représentants de la peinture espagnole et l'un des maîtres de la peinture universelle.
 
Issu d’une famille de la petite noblesse de Séville, montrant très tôt de réels dons artistiques, formé dans sa ville natale, il entreprit deux voyages à Madrid où, lors du second, en 1623,  il attira l’attention de Philippe IV d‘Espagne qui le nomma peintre de la cour.
Il n’était âgé que de vingt-quatre ans. De suite, il connut une ascension qui ne cessa de croître avec les années. Le talent du jeune peintre n'était sans doute pas la seule raison qui lui permit d'obtenir tous ces avantages. Sa noblesse, sa simplicité, l'urbanité de ses manières séduisirent le roi.
 
Peut-être sous l’influence de Rubens, qu’il rencontra à Madrid, il sollicita l’autorisation de voyager en Italie pour parfaire ses connaissances, voyage que le roi lui offrit et qui eut sur l’artiste une influence majeure : ses débuts en peinture étaient marqués par le ténébrisme, qui dominait alors l’art espagnol. En s’établissant à Madrid, il avait pu étudier les grands peintres vénitiens de la collection royale, ce qui l’avait déjà incité à modifier sa palette. Ce premier séjour italien transforma radicalement son style en apportant davantage de luminosité dans ses toiles, et lui permettant d’atteindre sa maturité artistique dès son retour en 1631.
Philippe IV à cheval (1634-1635) Madrid-Musée du Prado
Outre le roi, sa famille, les grands d’Espagne et diverses personnalités, les sujets de Vélasquez pouvaient être empruntés à des épisodes bibliques ou à la vie courante dont il saisissait dignité humaine.
Vieille faisant cuire ses œufs (1618)
Edimbourg- National Gallery of Scotland
Doté de plusieurs titres honorifiques, nommé surintendant des travaux royaux (1644), il peignit des tableaux historiques ou mythologiques destinés à la décoration du palais royal, parmi lesquels la célèbre Reddition de Breda (dite aussi Les Lances) (1634-1635).
Reddition de Breda ou Les Lances Madrid –Musée du Prado
Vint ensuite une période où, à cause de ses lourdes obligations, sa production se ralentit nettement. De 1649 à 1651, il effectua un second séjour en Italie afin d’y acquérir des tableaux et des statues destinées à enrichir les collections royales. Ce fut l’occasion de réaliser le fameux tableau représentant le pape Innocent X.
Innocent X -Rome-Galerie Doria-Pamphilj
Nommé maréchal du palais (1652), malgré le peu de temps que lui laissait cette fonction, ce fut l’époque de sa vie où il signa des œuvres exceptionnelles parmilesquelles des chefs-d’œuvre : Les Menines (1656-1657), où il se représenta, et la Légende d’Arachné, tableau plus connu sous le titre Les Fileuses (1657-1658).
Les Menines -Madrid-Musée du Prado
La Légende d'Arachné ou Les Fileuses -Madrid-Musée du Prado
Début juin 1660, comme maréchal du palais, il avait dû s’activer aux préparatifs de la rencontre entre Philippe IV et Louis XIV en vue du mariage de ce dernier avec l’infante Marie-Thérèse, quelques jours plus tard. Organiser les logements du roi d'Espagne et de sa suite à Fontarrabie, décorer le pavillon de la Conférence sur l'île des Faisans, où était organisée la rencontre, dut l’épuiser. A son retour à Madrid, il tomba gravement malade et mourut quelques jours plus tard.
 
Le lendemain, avec tous les honneurs dus à son rang et à ses divers titres, il fut inhumé l’église Saint-Jean-Baptiste de Madrid dans un luxueux cercueil.
Construite vers, ou en, 1202, l’église disparut, entre 1810 et 1811, sur ordre de Joseph Bonaparte qui souhaitait valoriser la façade du palais royal qu’il occupait, et créer une grande avenue rejoignant la Puerta del Sol. Si ce projet d'urbanisme n’aboutit pas dans sa totalité, il ne reste rien de l’église dont l’emplacement est occupé par la Plaza de Ramales sur laquelle se dresse une colonne à la mémoire de Vélasquez.
Quand on réalisa que la tombe du célèbre peintre avait disparu en même temps que l’édifice, il était trop tard. En 1999, des fouilles archéologiques furent effectuées mettant au jour deux momies qui pourraient être celles de Vélasquez et de son épouse, Juana, morte huit jours après lui. Mais, jusqu’à maintenant, les scientifiques n’ayant rien pu certifier, le mystère demeure.
Ancien emplacement de l'église Saint-Jean-Baptiste
Place de Ramales © Juan Sardá
Google Earth
© Juan Sardá
© Juan Sardá
Sources principales:
-https://www.rivagedeboheme.fr/pages/arts/peinture-17e-siecle/diego-velasquez.html
-https://www.lavanguardia.com/local/madrid/20170910/431134181905/supuesta-tumba-velazquez-madrid-secreto.html
-http://esmadridnomadriz.blogspot.com/2011/01/la-iglesia-de-san-juan.html
-http://www.fotomadrid.com/verArticulo/140
(*) commentaire(s)
3 janvier 2019
ACCUEIL
THEMES 
Chercher
CONTACT
DE A à Z 
FACEBOOK
TOMBES ET SEPULTURES DANS LES CIMETIERES ET AUTRES LIEUX
Pour s'abonner à la Newsletter : l'inscription se fait en cliquant sur "Contact" en précisant bien le sujet et votre adresse E.mail.
par Marie-Christine Pénin
NOUVEAUX ARTICLES
LIEUX D'INHUMATIONS
 
-Abbaye royale de Chelles (77)
-Abbaye de Maubuisson (95)
-Abbaye de Montmartre (75)
-Abbaye de Port-Royal (75)
- Abbaye de Port-Royal-des-Champs (78)
-Abbaye St-Antoine-des-Champs (75) (disparue)
-Abbaye et église St-Germain-des-Prés (75)
-Abbaye St-Victor (75) (disparue)
-Abbaye St-Yved de Braine (02)
-Abbaye Ste-Geneviève (75)
-Abbaye du Val-de-Grâce (75)
 
-Basilique St-Denis (93)
-Basilique St-Pierre de Rome
-Basilique St-Remi de Reims (51)
-Basilique du Saint-Sépulcre à Jérusalem (Israël)
 
-Catacombes de Paris
-Catacombes de Rome
 
-Cathédrale Notre-Dame (75)
 
-Chapelle Royale de Dreux (28)
-Chapelle de la Sorbonne (75)
-Chapelle des Incurables (75)
-Chapelle St-Aignan (75)
-Chapelle St Peter-ad-Vincula, (Tour de Londres)
 
-Chartreuse de Gaillon-lez-Bourbon (27) (disparue)
 
-Cimetière de Bonsecours (76)
-Cimetière du Calvaire (75)
-Cimetière de Clamart (75)
(disparu)
-Cimetière des chiens d'Asnières (92)
-Cimetière des enfants de Pen-Bron (44)
-Cimetière des Errancis (75)
-Cimetière "des fous" d'Evreux (27)
-Cimetière des Innocents (75) (disparu)
-Cimetière des Invalides (Invalidenfriedhof) Berlin
-Cimetière de la Madeleine
(ancien cimetière révolutionnaire)
-Cimetière du Mont Herzl à Jérusalem (Israël)
-Cimetières parisiens (subtilités)
-Cimetière parisien d'Ivry (94)
-Cimetière parisien de Vaugirard (disparu)
-Cimetière de Picpus (75)
-Cimetières protestants
-Cimetière St-André-des-Arts (75) (disparu)
-Cimetières St-Benoît (75) (disparus)
-Cimetière St-Denis-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Etienne-du-Mont (75) (disparu)
-Cimetières de St-Eustache (75) (disparus)
-Cimetière St-Germain-l'Auxerrois (75) (disparu)
-Cimetière St-Gervais (75)
(disparu)
- Cimetière St-Jacques-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Jean-en-Grève (75) (disparu)
-Cimetière St-Landry (75) (disparu)
-Cimetière St-Laurent (75) (disparu)
-Cimetière St-Marcel (75)
(disparu)
-Cimetière St-Médard (75)
(disparu)
-Cimetière St-Nicolas-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetière St-Nicolas-du-Chardonnet (75) (disparu)
-Cimetière St-Paul-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetières St-Roch (75) (disparus)
-Cimetière St-Sulpice (75)
(disparu)
-Cimetière de la Salpêtrière (75) (disparu)
-Cimetière de Sapanta (Roumanie)
-Cimetière St-Sauveur (75) (disparu)
Cimetière et charniers St-Séverin (75)
Cimetière Ste-Catherine (75)
(disparu)
-Cimetière Ste-Marguerite (75)
 
-Collège de Beauvais ou de Dormans (75)
 
-Collégiale St-Georges de Vendôme (41) (disparue)
-Collégiale St-Laurent de Joinville (52) (disparue)
 
-Colonne de Juillet (75)
 
-Couvent de l'Ave Maria (75) (disparu)
-Couvent des Augustins-Déchaussés (75) (disparu)
-Couvent des Blancs-Manteaux (75) (disparu)
-Couvent des Capucins de la rue St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Capucines (75)
(disparu)
-Couvent des Carmélites de la rue St-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Carmes-Billettes (75)
-Couvent des Carmes-Déchaussés (75)
-Couvent des Célestins (75) (disparu)
-Couvent des Cordeliers de Nancy (54)
-Couvent des Cordeliers (75)
(disparu)
-Couvent des Chartreux de Vauvert  (75) (disparu)
-Couvent des Feuillants du Fg St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Grands-Augustins (75) (disparu)
-Couvent des Grands Carmes ou Carmes Barrés ou Carmes Maubert (75)  (disparu)
- Couvent des Jacobins réformés de la rue Saint-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des  Jacobins de la rue Saint-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de Chaillot (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de la place Royale (75) (disparu)
-Couvent des Pénitents du Tiers-Ordre de St-François ou Pénitents de Picpus (75)
(disparu)
-Couvent des Petits-Augustins (75)
-Couvent des Récollets (75)
-Couvent des Théatins (Paris) (disparu)
-Couvent de la Visitation Ste-Marie (75)
-Crypte impériale des Capucins de Vienne (Autriche)
 
-Eglise du Dôme des Invalides (75)
-Eglise de La Madeleine (75)
-Eglise La Madeleine-de-la-Cité (75) (disparue)
-Eglise Notre-Dame-des-Blancs-Manteaux (75)
-Eglise St-Barthélemy (75) (disparue)
-Eglise St-Benoît, la bien tournée (75) (disparue)
-Eglise St-Christophe (75) (disparue)
-Eglise et cimetière St-Côme-et-St-Damien (75) (disparus)
-Eglise St-Denis-de-la-Chartre (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-du-Pas (75) (disparue)
-Eglise St-Eloi (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne-du-Mont (75)
-Eglise St-Eustache (75)
-Eglise St-Germain-l'Auxerrois (75)
-Eglise St-Germain-le-Vieux (75) (disparue)
-Eglise St-Gervais-St-Protais (75)
-Eglise St-Hippolyte (75) (disparue)
-Eglise St-Jacques-de-la-Boucherie (75)
- Eglise St-Jacques-du-Haut-Pas (75)
-Eglise St-Jean-en-Grève (75)
(disparue)
-Eglise St-Jean-le-Rond (75) (disparue)
-Eglise St-Julien-le-Pauvre (75)
-Eglise St-Landry (75) (disparue)
-Eglise St-Laurent (75)
-Eglise St-Leu-St-Gilles (75)
-Eglise (cathédrale) St-Louis-des-Invalides (75)
-Eglise St-Louis-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise et cimetière (disparu) St-Louis-en-l'Île (75)
-Eglise St-Marcel (75) (disparue)
-Eglise St-Martial (75) (disparue)
-Eglise St-Médard (75)
-Eglise St-Merry (75)
-Eglise St-Nicolas-des-Champs (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Chardonnet (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-des-Champs (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-St-Louis (75)
(ancien couvent des Jésuites)
-Eglise St-Pierre-aux-Arcis (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-aux-Boeufs (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-de-Montmartre
-Eglise St-Roch (75)
-Eglise St-Sauveur (75) disparue
-Eglise St-Séverin (75)
-Eglise St-Sulpice (75)
-Eglise St-Symphorien et St-Luc (75) (disparue)
-Eglise St-Thomas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise Ste-Croix (75) (disparue)
-Eglise Ste-Geneviève-des-Ardents (75) (disparue)
-Eglise Ste-Marine (75) (disparue)
-Eglises et cimetières de l'île de la Cité (75) (disparus)
 
-Grottes vaticanes
 
-Hospice des Enfants-Trouvés (75) (disparu)
 
-Mausolée d'Auguste à Rome
-Mausolée de Mausole à
Halicarnasse (Bodrum) Turquie (disparu)
-Mémorial du Mt-Valérien (92)
 

-Panthéon de Paris
-Panthéon de Rome (Italie)
-POMPES FUNÈBRES, AUTREFOIS et leurs métiers disparus
-Prieuré St-Martin-des-Champs (actuel CNAM) (75)
-Prieuré Ste-Catherine-du-Val-des-Ecoliers (75) (disparu)
 
-SÉPULTURES DES BOURBONS
-SÉPULTURES DES ROIS D’ANGLETERRE (dynastie Anglo-saxonne)
-SÉPULTURES DES ROIS ET DUCS DE BRETAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS D'ESPAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS DE FRANCE ET DES EMPEREURS (résumé)
-SUPPLICIÉS Lieux d'inhumations
 
-Temple (enclos, église et cimetière du) (75) (disparus)
Dernière mise à jour
au 14 septembre 2019
COPYRIGHT 2010 - 2019 - TOUS DROITS RÉSERVÉS - Ce site est propriétaire exclusif de sa structure, de son contenu textuel et des photos signées MCP.  Sauf accord du propriétaire du site, toute reproduction, même partielle, à titre commercial est interdite. Les reproductions à titre privé sont soumises à l'autorisation du propriétaire du site. A défaut, le nom du site et de son auteur doivent obligatoirement être mentionnés. Tous les droits des auteurs des oeuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site sont réservés.