RETOUR PERSONNALITES LIEES A HENRI IV
RETOUR PERSONNALITES LIEES A LOUIS XIII
BRÛLART DE SILLERY Nicolas (1544- 1er octobre 1624)
Eglise Saint-Rémi à Marines (Val-d’Oise)
Issu d’une famille de magistrats, et lui-même père, grand-père, etc., de personnalités à venir, il devint conseiller au parlement de Paris (1573), puis maître des requêtes (1574), président en la chambre des enquêtes (1584) et président à mortier (1597).
 
Parallèlement, d’abord à la demande d’Henri III puis à celle d’Henri IV, il connut une brillante carrière diplomatique incluant plusieurs négociations d’importances [avec la Suisse (1589) où il retourna négocier avec les Suisses et les Grisons (1595 et 1602) ; paix de Vervins entre la France, l'Espagne et la Savoie (1598), …]
Eglise Saint-Rémi avec la chapelle Saint-Roch accolée à droite © MCP
Ancienne chapelle Saint-Roch © MCP
Ancienne chapelle Saint-Roch © MCP
► BRÛLART DE SILLERY Pierre (v.1583 – 1640)
Fils du précédent, Secrétaire d’État aux Affaires étrangères sous Henri IV, puis sous Louis XIII (1606-1624), mais également secrétaire d’Etat à la Guerre, avec trois courtes interruptions dans le même temps, cette charge liée à une première alliance maritale avantageuse fut favorable à son avancement. Henri IV l’honora également de l’office de grand trésorier de ses ordres.  Après la mort du roi, la reine lui confia d’importantes affaires comme  la négociation du double mariage des princesses de France et d’Espagne,  la signature des contrats et l’accueil à la frontière pour l’échange des deux reines. Comme pour son père,  Concino Concini prit ombrage de son autorité dans le conseil du roi et le fit éloigner de la cour (1616). Rappelé dès l’assassinat de Concini,  il fut rétabli dans sa charge avec honneur.
Lors du siège Montpellier, il négocia de la paix avec les huguenots, rendit le roi maître de la place et l’y fit entrer en armes. Néanmoins, ses ennemis ne manquèrent pas de tout faire pour s’en débarrasser en même temps que son père (1624). Il se montra très digne et refusa toutes les compensations qui lui furent offertes en échange de sa résignation. Parmi ses enfants, le plus remarquable fut Fabio qui, évêque, fut aussi, et entre autres, membre de l’Académie française.
A sa mort, il fut inhumé auprès de son père sous un magnifique tombeau que sa seconde femme, Charlotte d’Etampes, lui avait fait ériger et qui a disparu à la Révolution.
Bien que dans ses 200 cimetières du vieux Paris, Jacques Hillairet le dise inhumé en l'église Saint-Eustache, d'autres sources, probablement plus fiables, l'indiquent reposant près de son père.
 




Sources principales :
-Panneau historique affiché à l’entrée de l’église de Marines
-Histoire généalogique et chronologique […] par le père Anselme –Tome premier (1712)
-https://fr.wikisource.org/wiki/Notes_sur_le_Grand-Pressigny_et_ses_environs_(3)
(*) commentaire(s)
Emissaire de qualité, il obtint également du pape l'annulation du mariage d'Henri IV et de Marguerite de Valois et conclut le remariage du roi avec Marie de Médicis. Nommé garde des Sceaux (1604), chancelier de Navarre l’année suivante, puis chancelier de France (1607), proche de la reine, il partageait avec elle l'opinion de la nécessité d'un rapprochement avec l'Espagne. Vainement il essaya de rallier Henri IV à cet avis.
En 1610, juste après l'assassinat de ce dernier, il fit déclarer régente Marie de Médicis, et écarta le prince du sang Henri II de Bourbon-Condé. Cependant, entré en conflit avec Concino Concini, il perdit les sceaux (1616) ce qui, tout en restant chancelier, le privait de moyen d’action au sein du gouvernement. De nouveau garde des Sceaux en janvier 1623, il retrouva sa forte influence avec son fils, Pierre. Sans difficulté, ils obtinrent le remplacement d’Henri de Schomberg, ami de Richelieu, par l’un de leurs affidés, Charles Ier de La Vieuville, à la charge de surintendant des Finances.
Mais peu reconnaissant envers ceux à qui il devait son poste, La Vieuville les fit disgracier avant de faire entrer Richelieu au Conseil du Roi.  Les grandes heures de Brulart étaient comptées. Ecarté du pouvoir au profit du cardinal, le vieil homme  se retira dans  sa seigneurie de Marines achetée en 1603.  
 
Soucieux de s’assurer la dernière demeure qu’il souhait, il fit ériger à sa propre gloire, en 1620,  une très belle chapelle sépulcrale accolée à un angle de l’église de la commune datant du 12ème siècle.
Dédiée à Saint-Roch de Montpelier, probablement œuvre de François Mansart, et réalisée par Nicolas Le Mercier (1541-1637) et son gendre André Gerbault, elle est de style classique et de plan rond. La voûte de la coupole nervurée est décorée de caissons garnis de têtes d’angelots.
Plutôt maladroitement restaurée en 1750, elle ne contenait pas le tombeau de Nicolas de Sillery qui, le cas est plutôt rare, se trouvait dans la crypte située sous la chapelle. Il fut détruit en 1793.
28 avril 2019
ACCUEIL
THEMES 
Chercher
CONTACT
DE A à Z 
FACEBOOK
TOMBES ET SEPULTURES DANS LES CIMETIERES ET AUTRES LIEUX
Pour s'abonner à la Newsletter : l'inscription se fait en cliquant sur "Contact" en précisant bien le sujet et votre adresse E.mail.
par Marie-Christine Pénin
NOUVEAUX ARTICLES
Dernière mise à jour
au 12 novembre 2019
LIEUX D'INHUMATIONS
 
-Abbaye royale de Chelles (77)
-Abbaye de Maubuisson (95)
-Abbaye de Montmartre (75)
-Abbaye de Port-Royal (75)
- Abbaye de Port-Royal-des-Champs (78)
-Abbaye St-Antoine-des-Champs (75) (disparue)
-Abbaye et église St-Germain-des-Prés (75)
-Abbaye St-Victor (75) (disparue)
-Abbaye St-Yved de Braine (02)
-Abbaye Ste-Geneviève (75)
-Abbaye du Val-de-Grâce (75)
 
-Basilique St-Denis (93)
-Basilique St-Pierre de Rome
-Basilique St-Remi de Reims (51)
-Basilique du Saint-Sépulcre à Jérusalem (Israël)
 
-Catacombes de Paris
-Catacombes de Rome
 
-Cathédrale Notre-Dame (75)
 
-Chapelle Royale de Dreux (28)
-Chapelle de la Sorbonne (75)
-Chapelle des Incurables (75)
-Chapelle St-Aignan (75)
-Chapelle St Peter-ad-Vincula, (Tour de Londres)
 
-Chartreuse de Gaillon-lez-Bourbon (27) (disparue)
 
-Cimetière de Bonsecours (76)
-Cimetière du Calvaire (75)
-Cimetière de Clamart (75)
(disparu)
-Cimetière des chiens d'Asnières (92)
-Cimetière des enfants de Pen-Bron (44)
-Cimetière des Errancis (75)
-Cimetière "des fous" d'Evreux (27)
-Cimetière des Innocents (75) (disparu)
-Cimetière des Invalides (Invalidenfriedhof) Berlin
-Cimetière de la Madeleine
(ancien cimetière révolutionnaire)
-Cimetière du Mont Herzl à Jérusalem (Israël)
-Cimetières parisiens (subtilités)
-Cimetière parisien d'Ivry (94)
-Cimetière parisien de Vaugirard (disparu)
-Cimetière de Picpus (75)
-Cimetières protestants
-Cimetière St-André-des-Arts (75) (disparu)
-Cimetières St-Benoît (75) (disparus)
-Cimetière St-Denis-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Etienne-du-Mont (75) (disparu)
-Cimetières de St-Eustache (75) (disparus)
-Cimetière St-Germain-l'Auxerrois (75) (disparu)
-Cimetière St-Gervais (75)
(disparu)
- Cimetière St-Jacques-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Jean-en-Grève (75) (disparu)
-Cimetière St-Landry (75) (disparu)
-Cimetière St-Laurent (75) (disparu)
-Cimetière St-Marcel (75)
(disparu)
-Cimetière St-Médard (75)
(disparu)
-Cimetière St-Nicolas-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetière St-Nicolas-du-Chardonnet (75) (disparu)
-Cimetière St-Paul-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetières St-Roch (75) (disparus)
-Cimetière St-Sulpice (75)
(disparu)
-Cimetière de la Salpêtrière (75) (disparu)
-Cimetière de Sapanta (Roumanie)
-Cimetière St-Sauveur (75) (disparu)
Cimetière et charniers St-Séverin (75)
Cimetière Ste-Catherine (75)
(disparu)
-Cimetière Ste-Marguerite (75)
 
-Collège de Beauvais ou de Dormans (75)
 
-Collégiale St-Georges de Vendôme (41) (disparue)
-Collégiale St-Laurent de Joinville (52) (disparue)
 
-Colonne de Juillet (75)
 
-Couvent de l'Ave Maria (75) (disparu)
-Couvent des Augustins-Déchaussés (75) (disparu)
-Couvent des Blancs-Manteaux (75) (disparu)
-Couvent des Capucins de la rue St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Capucines (75)
(disparu)
-Couvent des Carmélites de la rue St-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Carmes-Billettes (75)
-Couvent des Carmes-Déchaussés (75)
-Couvent des Célestins (75) (disparu)
-Couvent des chanoinesses de Picpus (75)
-Couvent des Cordeliers de Nancy (54)
-Couvent des Cordeliers (75)
(disparu)
-Couvent des Chartreux de Vauvert  (75) (disparu)
-Couvent des Feuillants du Fg St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Grands-Augustins (75) (disparu)
-Couvent des Grands Carmes ou Carmes Barrés ou Carmes Maubert (75)  (disparu)
- Couvent des Jacobins réformés de la rue Saint-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des  Jacobins de la rue Saint-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de Chaillot (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de la place Royale (75) (disparu)
-Couvent des Pénitents du Tiers-Ordre de St-François ou Pénitents de Picpus (75)
(disparu)
-Couvent des Petits-Augustins (75)
-Couvent des Récollets (75)
-Couvent des Théatins (Paris) (disparu)
-Couvent de la Visitation Ste-Marie (75)
-Crypte impériale des Capucins de Vienne (Autriche)
 
-Eglise du Dôme des Invalides (75)
-Eglise de La Madeleine (75)
-Eglise La Madeleine-de-la-Cité (75) (disparue)
-Eglise Notre-Dame-des-Blancs-Manteaux (75)
-Eglise St-Barthélemy (75) (disparue)
-Eglise St-Benoît, la bien tournée (75) (disparue)
-Eglise St-Christophe (75) (disparue)
-Eglise et cimetière St-Côme-et-St-Damien (75) (disparus)
-Eglise St-Denis-de-la-Chartre (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-du-Pas (75) (disparue)
-Eglise St-Eloi (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne-du-Mont (75)
-Eglise St-Eustache (75)
-Eglise St-Germain-l'Auxerrois (75)
-Eglise St-Germain-le-Vieux (75) (disparue)
-Eglise St-Gervais-St-Protais (75)
-Eglise St-Hippolyte (75) (disparue)
-Eglise St-Jacques-de-la-Boucherie (75)
- Eglise St-Jacques-du-Haut-Pas (75)
-Eglise St-Jean-en-Grève (75)
(disparue)
-Eglise St-Jean-le-Rond (75) (disparue)
-Eglise St-Julien-le-Pauvre (75)
-Eglise St-Landry (75) (disparue)
-Eglise St-Laurent (75)
-Eglise St-Leu-St-Gilles (75)
-Eglise (cathédrale) St-Louis-des-Invalides (75)
-Eglise St-Louis-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise et cimetière (disparu) St-Louis-en-l'Île (75)
-Eglise St-Marcel (75) (disparue)
-Eglise St-Martial (75) (disparue)
-Eglise St-Médard (75)
-Eglise St-Merry (75)
-Eglise St-Nicolas-des-Champs (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Chardonnet (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-des-Champs (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-St-Louis (75)
(ancien couvent des Jésuites)
-Eglise St-Pierre-aux-Arcis (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-aux-Boeufs (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-de-Montmartre
-Eglise St-Roch (75)
-Eglise St-Sauveur (75) disparue
-Eglise St-Séverin (75)
-Eglise St-Sulpice (75)
-Eglise St-Symphorien et St-Luc (75) (disparue)
-Eglise St-Thomas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise Ste-Croix (75) (disparue)
-Eglise Ste-Geneviève-des-Ardents (75) (disparue)
-Eglise Ste-Marine (75) (disparue)
-Eglises et cimetières de l'île de la Cité (75) (disparus)
 
-Grottes vaticanes
 
-Hospice des Enfants-Trouvés (75) (disparu)
 
-Mausolée d'Auguste à Rome
-Mausolée de Mausole à
Halicarnasse (Bodrum) Turquie (disparu)
-Mémorial du Mt-Valérien (92)
 
-Noviciat de l'Oratoire (75)
 
-Panthéon de Paris
-Panthéon de Rome (Italie)
-POMPES FUNÈBRES, AUTREFOIS et leurs métiers disparus
-Prieuré St-Martin-des-Champs (actuel CNAM) (75)
-Prieuré Ste-Catherine-du-Val-des-Ecoliers (75) (disparu)
 
-SAINTE-CHAPELLE DU PALAIS (75)
 
-SÉPULTURES DES BOURBONS
-SÉPULTURES DES ROIS D’ANGLETERRE (dynastie Anglo-saxonne)
-SÉPULTURES DES ROIS ET DUCS DE BRETAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS D'ESPAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS DE FRANCE ET DES EMPEREURS (résumé)
-SUPPLICIÉS Lieux d'inhumations
 
-Temple (enclos, église et cimetière du) (75) (disparus)
COPYRIGHT 2010 - 2019 - TOUS DROITS RÉSERVÉS - Ce site est propriétaire exclusif de sa structure, de son contenu textuel et des photos signées MCP.  Sauf accord du propriétaire du site, toute reproduction, même partielle, à titre commercial est interdite. Les reproductions à titre privé sont soumises à l'autorisation du propriétaire du site. A défaut, le nom du site et de son auteur doivent obligatoirement être mentionnés. Tous les droits des auteurs des oeuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site sont réservés.