RETOUR ETATS-UNIS
LA FAMILLE KENNEDY : une légende américaine
A l’évocation de leur nom, les images se bousculent : argent, gloire et beauté mais aussi des tragédies, beaucoup de tragédies qui ont nourri le mythe de cette dynastie d’origine irlandaise qui continue à fasciner.
Tout commença par le père, Joseph Kennedy, trafiquant d’alcool, pronazi à l’immense fortune mal gagnée  qui  reporta ses espoirs politiques n’hésita pas à sacrifier ses neufs enfants sur l’autel de ses ambitions sans bornes : «J’ai donné neuf otages au destin.» disait-il. Il faudra l'assassinat de John Fitzgerald Kennedy pour que les Américains transforment  en dynastie royale cette longue marche vers la reconnaissance sociale et le pouvoir aux relents nauséabonds.
Joseph Patrick Kennedy (1888 - 18 novembre 1969)
Cimetière Holyhood de Brookline, Massachusetts (USA)
Le patriarche de la dynastie perdit son crédit et ses espoirs politiques alors que, cet Irlandais d'origine, détestant l'Angleterre, y fut nommé ambassadeur en 1938 et adhéra au mouvement pro-allemand  American First visant à la non intervention en Europe, à l'isolationnisme des Etats-Unis et à la paix avec l'Allemagne. Discrédité, il démissionna en 1940 et reporta son ambition sur ses fils pour porter haut et fort les couleurs du clan. Pour se faire, afin de s'assurer l'élection de John, il n'hésita pas à prendre des engagements avec  la mafia.  
Quoiqu'on puisse penser du passé du personnage et de la démesure de ses appétences, il dut affronter le destin tragique de  trois de ses fils : Joseph Jr disparu lors d'une mission en 1944, John et Robert assassinés. Robert, qu'il tenta trop tard de dissuader de s'engager dans les pas de son frère.  La mort de John l'avait terrassé, celle de Robert l'acheva. Il lui survécut un an avant d'emporter dans la tombe  sa culpabilité et ses remords.
© Mr Duke
Rose Elizabeth Fitzgerald Kennedy (1890 - 22 janvier 1995)
Cimetière Holyhood de Brookline, Massachusetts (USA)
© Brady Blade
Joseph Patrick Kennedy  Jr. (1915 – 12 août 1944)
Corps jamais retrouvé
Le 31 juillet 1944, l'unité spéciale de l'aéronavale, à laquelle appartenait Joe Kennedy, s'installa à Fersfield pour une mission secrète visant à détruire la base de lancement des redoutables V3 allemands située dans la forteresse souterraine de Mimoyecquesen France.  Pour se faire, un "bombardier-drone" bourré d'explosifs devait être piloté par un équipage avant d'être passé en mode "radiocommande" pour atteindre la cible. Il était prévu que les pilotes évacuent le bombardier en parachute à ce moment là. Le lieutenant Joe Kennedy, pilote émérite, se porta volontaire pour cette mission. Le 12 août, à 5h59, escorté par un escadron,  il décolla avec son co-pilote Lt W. J. Willy. La mission se déroulait au mieux lorsque le bombardier explosa au-dessus d'un bois au sud  de  Blythborough (ou Blythburgh), Suffolk juste avant d'atteindre la mer.
L'épave fut dispersée sur environ quinze kilomètres carrés dont plus de quatre de terre de bruyère furent incendiés ; 147 maisons furent endommagées sans faire de victimes civiles. En revanche on ne retrouva jamais les corps de Joe Kennedy et de son co-pilote. Les détails de cette mission restèrent secrets jusqu'en 1966 et l'identité de l'équipage ne fut révélée officiellement qu'en 1970. La mort de Joe détermina le destin politique de son frère John .
 

► John Fitzgerald Kennedy ► Président des Etats-Unis
 
► John Fitzgerald Kennedy Jr. (fils du président)
►Rosemary Kennedy (1918 – 7 janvier 2005)
Cimetière Holyhood de Brookline, Massachussets (USA)
Troisième enfant et première fille de Joseph et Rose, Rosemary naquit avec des déficiences mentales. Sujette à des sauts d’humeur, elle subit, en 1941, une lobotomie susceptible de calmer ses crises. Cette intervention ne fit qu’empirer son état. En 1949, elle fut placée dans une institution spécialisée, St Coletta à Jefferson, Illinois, où elle resta jusqu’à la fin de ses jours. Sa sœur, Eunice, qui était très proche d’elle, fonda les Olympiades pour déficients mentaux dont Rosemary était la figure emblématique. Elle était le cinquième enfant de la fratrie Kennedy à mourir mais la première de causes naturelles. Elle repose près de ses parents.
►Kathleen Kennedy Hartington   (1920- 13 mai 1948)
Cimetière de l'église Saint-Peter d'Edonsor  près de Chatsworth , Derbyshire (Angleterre)
Quatrième enfant des Kennedy, elle accompagna ses parents à Londres lorsque Joseph y fut nommé ambassadeur en 1938. Belle et spirituelle, elle devint vite la coqueluche de la haute société. Elle quitta l’Angleterre à la démission de son père mais y revint en 1943 pour travailler dans un centre de la Croix-Rouge. Là, elle rencontra William Cavendish, marquis d’Hartington, un anglican, fils du 10ème duc de Devonshire, qu’elle épousa le 6 mai 1944 malgré l’opposition catégorique de sa mère, fervente catholique. Seul son frère Joe, qui devait mourir trois mois plus tard, avait pu se rendre à son mariage. Le couple ne partagea que cinq semaines de bonheur conjugal. Rappelé au combat, William mourut le 10 septembre suivant lors de la libération de Bruxelles.
Par la suite, elle devint la maitresse de Peter Wentworth-FitzWilliam qu’elle devait épouser. Mais le couple se tua dans accident d’avion à Saint-Bauzille en Ardèche. Seul son père se rendit aux obsèques. On suppose que sa mère ne lui avait pas pardonné de vouloir épouser un homme divorcé. Kathleen fut inhumée au milieu des ducs de Devonshire dans le petit cimetière de l’église d’Edonsor, terre séculaire des Cavendish.
Pour la petite histoire, le plus jeune frère de William épousa une des fameuses sœurs Mitford, Deborah, dont l’une est connue pour avoir été éprise d’Adof Hitler.
►Eunice Kennedy Shriver  (1921 – 11 août 2009)
Cimetière de l’église catholique romaine de St François-Xavier près de Centerville, Massachusetts, USA
Surtout connue pour son activisme social et la fondation des Olympiades pour déficients mentaux qu’elle créa au nom de sa sœur handicapée, Rosemary, Eunice était la cinquième enfant des Kennedy. Pour ses activités, elle reçut de nombreux titres honorifiques et des récompenses. En 1953, elle avait épousé Robert Sargent Shriver. Souffrant de la maladie d’Addison, déjà victime de crises cardiaques en 2005 et 2007, Eunice s’éteignit dans un hôpital à Boston.
Barack Obama rendit hommage à cette femme qui avait appris au monde qu'aucune barrière physique ou mentale ne peut restreindre le pouvoir de l'esprit humain. Le pape Benoit XVI adressa ses condoléances à la famille. Son frère, le sénateur Ted Kennedy, la suivit deux semaines plus tard dans la tombe.
http://www.thefuneralsource.org/deathiversary/august/11.html )
Fille du maire de Boston,  issue  de la haute bourgeoisie, fervente catholique, Rose Fitzgerald était l'épouse idéale pour accompagner Joseph dans ses ambitions. Elle était solide Rose. Et il fallait l'être pour surmonter les intrigues dans lesquelles son mari entraîna sa famille, les deuils de quatre de ses enfants et d'un de ses petits-fils à l'âge adulte et  les nombreux autres drames familiaux.  Rose, au caractère bien trempé, s'éteignit à cent-quatre ans. Elle est inhumée à côté de son époux. Auprès d'eux reposent : leur fille Rosemary, et leurs petits-fils, David et Michael.
►Patricia Kennedy Lawford (1924 – 17 septembre 2006)
Cimetière de Southampton, New York (USA)
La sixième enfant des Kennedy souhaitait devenir productrice et réalisatrice de cinéma. La très conservatrice Amérique des années 1940 n’ayant pas permis la concrétisation de son vœu, elle conserva malgré tout un pied dans le cinéma en épousant l’acteur Peter Lawford dont elle divorça en 1966. Dans la stricte observance de la religion catholique, elle ne se remaria pas. Elle s’occupa de différentes fondations telles la Librairie et le musée John Fitzgerald Kennedy et le Comité national pour l’Art littéraire.
Find a grave
Find a grave
►Robert Francis Kennedy (1925-6 juin 1968)
Cimetière National d'Arlington, Virginie (USA)
Après l’assassinat de son frère aîné John qui frappa durement la famille, Joseph, le patriarche du clan, tenta de dissuader son fils Robert, et son septième enfant, de poursuivre la voie politique de John. Ce fut en vain. Alors qu’il participait à un meeting à l’hôtel Ambassador à Los Angeles, le 5 juin 1968, pour sa campagne électorale présidentielle, il fut victime d’un attentat par un Palestinien, Sirhan Sirhan dont la motivation était de se venger de Robert qui avait apporté son soutien à Israël dans la guerre des Six Jours en juin 1967. Mortellement blessé, Bob Kennedy décéda quelques heures plus tard.
Il bénéficia de funérailles dignes d’un chef d’état. Le président Johnson mit immédiatement à la disposition de la famille  un avion  pour le rapatriement du corps dans sa ville de New York où un service funèbre fut prononcé à Saint-Patrick.
Un train spécial était prévu pour l’acheminement de sa dépouille de New York à Washington où devaient avoir lieu les obsèques en fin d’après-midi du 8 juin.  
Son cercueil, placé dans un wagon, était surélevé pour être vu de tous. Le train roulait lentement. Personne ne pouvait imaginer qu’autant de monde se déplacerait pour lui rendre un dernier hommage. Le long de la voie, ils étaient des milliers à venir saluer la dépouille de Robert Kennedy.
Pourquoi une telle démonstration ? Après la mort de John, les plus défavorisés voyaient en Bobby l’espoir d’une amélioration de leur condition sociale. Son assassinat avait réduit leurs espérances à néant. N’était-ce pas le cercueil de leurs illusions qu’ils regardaient passer ? A cause de cette foule, le convoi prit beaucoup de retard obligeant les cérémonies funèbres à se tenir la nuit tombée. Puis, le cortège solennel prit la direction du cimetière d’Arlington où il fut inhumé auprès de son frère John à la lueur de 200 bougies.
Bettmann/Getty Images
© MCP
© MCP
►David Antony Kennedy (1955 - 25 avril 1984) Fils de Robert Kennedy
Cimetière Holyhood de Brookline, Massachusetts (USA)
Il n’était âgé que de douze ans lorsqu’il fut témoin à la télévision de l’assassinat de son père Robert Kennedy. En 1973, victime d’un grave accident de voiture, David eut une fracture de la colonne vertébrale dont les soins pour le soulager le rendirent addicte aux drogues. Héroïne, cocaïne et autres substances, ce fut la lente descente aux enfers et vers la mort. Sa santé se dégradait. Plusieurs séjours hospitaliers ne purent changés le destin du jeune homme. Après une ultime tentative de désintoxication, on le retrouva mort,  d’un mélange de cocaïne, Demerol et Mellaril,  sur le sol de sa suite dans un hôtel de Palm Beach en Floride.  Il fut inhumé auprès de ses grands-parents.
Find a Grave
►Michael LeMoyne Kennedy (1958 - 31 décembre 1997) Fils de Robert Kennedy
Cimetière Holyhood de Brookline, Massachusetts (USA)
Find a Grave
Accident stupide s’il en est. Brillant, considéré comme le meilleur du clan Kennedy de cette génération pour mener une carrière politique, Michael préférait œuvrer derrière la scène politique en aidant son oncle, Ted Kennedy, ou son frère Joseph dans leurs différentes courses à l’investiture de sénateur ou de gouverneur. Il s’occupait, entre autres, de l’organisation de son frère Joseph chargée de procurer du fuel aux plus démunis. Au début de 1997, il fut accusé de viol sur sa baby-sitter, se sépara de sa femme et suivit un traitement pour soigner son alcoolisme. Alors qu’il profitait de vacances dans la station d’Aspen, lors d’une descente, skis aux pieds, il s’amusa à jouer au football entre les sapins avec d’autres membres de la famille et se tua. Il fut inhumé avec ses grands-parents et son frère, David.
►Edward Moore Kennedy,  dit Ted (1932 – 25 août 2009)
Cimetière National d'Arlington, Virginie (USA)
Lors des cérémonies funèbres à Boston, 50.000 personnes vinrent présenter leur dernier hommage au dernier des Kennedy mâles de la grande génération. Etaient présents : Barack Obama, Jimmy Carter, Bill Clinton, George W. Bush Jr., de vice-présidents, une flopée de sénateurs et de personnalités politiques et du monde diplomatique. Puis, sa dépouille prit le chemin du cimetière national d’Arlington où il fut inhumé auprès de ses frères John  et Robert. Comme pour Robert, sur sa tombe, on planta la même croix en chêne blanc et on posa la même plaque funéraire de marbre.
Ses deux frères assassinés, Ted, devint chef du clan sans avoir l’envergure et le charisme de ses aînés. Ténor de la vie politique aux Etats-Unis et dernier patriarche de la dynastie Kennedy, il était sénateur du Massachusetts, berceau familial, depuis 1962.
En 1969, l'incident de Chappaquiddick avait réduit à néant ses espoirs de candidature présidentielle: la voiture qu'il conduisait tomba à l'eau, il parvint à s'extirper du véhicule, mais sa passagère mourut noyée. Ted écopa d'une peine de deux mois de prison avec sursis pour délit de fuite. Néanmoins, il poursuivit sa carrière politique comme sénateur et, en 1980, brigua l'investiture démocrate à la présidentielle mais perdit face au président sortant Jimmy Carter.
Atteint d'une tumeur au cerveau diagnostiquée en mai 2008, il avait été victime d'un malaise en janvier 2009 lors de l'investiture du président Barack Obama. Deux semaines avant son décès, sa soeur Eunice avait elle aussi quitté ce monde.
© Wknight94
(*) commentaire(s)
Chercher
THEMES 
ACCUEIL
DE A à Z 
CONTACT
TOMBES ET SEPULTURES DANS LES CIMETIERES ET AUTRES LIEUX
Pour s'abonner à la Newsletter : l'inscription se fait en cliquant sur "Contact" en précisant bien le sujet et votre adresse E.mail.
FACEBOOK
par Marie-Christine Pénin
NOUVEAUX ARTICLES
 
LIEUX D'INHUMATIONS
 
-Abbaye de Chelles (77)
-Abbaye de Fontevraud (49)
-Abbaye de Longchamp (75) (disparue)
-Abbaye de Maubuisson (95)
-Abbaye de Montmartre (75)
-Abbaye de Port-Royal (75)
-Abbaye de Port-Royal-des-Champs (78)
-Abbaye St-Antoine-des-Champs (75) (disparue)
-Abbaye et église St-Germain-des-Prés (75)
-Abbaye St-Victor (75) (disparue)
-Abbaye St-Yved de Braine (02)
-Abbaye Ste-Geneviève (75)
-Abbaye du Val-de-Grâce (75)
 
-Basilique St-Denis (93)
-Basilique St-Pierre de Rome
-Basilique St-Remi de Reims (51)
-Basilique du Saint-Sépulcre à Jérusalem (Israël)
 
-Catacombes de Paris
-Catacombes de Rome
 
-Cathédrale Notre-Dame (75)
 
-Chapelle Royale de Dreux (28)
-Chapelle de la Sorbonne (75)
-Chapelle des Incurables (75)
-Chapelle St-Aignan (75)
-Chapelle St Peter-ad-Vincula, (Tour de Londres)
 
-Chartreuse de Gaillon-lez-Bourbon (27) (disparue)
 
-Cimetière de Bonsecours (76)
-Cimetière du Calvaire (75)
-Cimetière de Clamart (75)
(disparu)
-Cimetière des chiens d'Asnières (92)
-Cimetière des enfants de Pen-Bron (44)
-Cimetière des Errancis (75)
-Cimetière "des fous" d'Evreux (27)
-Cimetière des Innocents (75) (disparu)
-Cimetière des Invalides (Invalidenfriedhof) Berlin
-Cimetière de la Madeleine
(ancien cimetière révolutionnaire)
-Cimetière du Mont Herzl à Jérusalem (Israël)
-Cimetières parisiens (subtilités)
-Cimetière parisien d'Ivry (94)
-Cimetière parisien de Vaugirard (disparu)
-Cimetière de Picpus (75)
-Cimetières protestants
-Cimetière St-André-des-Arts (75) (disparu)
-Cimetières St-Benoît (75) (disparus)
-Cimetière St-Denis-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Etienne-du-Mont (75) (disparu)
-Cimetières de St-Eustache (75) (disparus)
-Cimetière St-Germain-l'Auxerrois (75) (disparu)
-Cimetière St-Gervais (75)
(disparu)
- Cimetière St-Jacques-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Jean-en-Grève (75) (disparu)
-Cimetière St-Landry (75) (disparu)
-Cimetière St-Laurent (75) (disparu)
-Cimetière St-Marcel (75)
(disparu)
-Cimetière St-Médard (75)
(disparu)
-Cimetière St-Nicolas-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetière St-Nicolas-du-Chardonnet (75) (disparu)
-Cimetière St-Paul-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetières St-Roch (75) (disparus)
-Cimetière St-Sulpice (75)
(disparu)
-Cimetière de la Salpêtrière (75) (disparu)
-Cimetière de Sapanta (Roumanie)
-Cimetière St-Sauveur (75) (disparu)
Cimetière et charniers St-Séverin (75)
Cimetière Ste-Catherine (75)
(disparu)
-Cimetière Ste-Marguerite (75)
 
-Collège de Beauvais ou de Dormans (75)
 
-Collégiale St-Georges de Vendôme (41) (disparue)
-Collégiale St-Laurent de Joinville (52) (disparue)
-Collégiale St-Martin de Montmorency  (95)
 
-Colonne de Juillet (75)
 
-Couvent de l'Ave Maria (75) (disparu)
-Couvent des Augustins-Déchaussés (75) (disparu)
-Couvent des Blancs-Manteaux (75) (disparu)
-Couvent des Capucins de la rue St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Capucines (75)
(disparu)
-Couvent des Carmélites de la rue St-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Carmes-Billettes (75)
-Couvent des Carmes-Déchaussés (75)
-Couvent des Célestins (75) (disparu)
-Couvent des Cordeliers de Nancy (54)
-Couvent des chanoinesses de Picpus (75)
-Couvent des Cordeliers (75)
(disparu)
-Couvent des Chartreux de Vauvert  (75) (disparu)
-Couvent des Feuillants du Fg St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Grands-Augustins (75) (disparu)
-Couvent des Grands Carmes ou Carmes Barrés ou Carmes Maubert (75)  (disparu)
- Couvent des Jacobins réformés de la rue Saint-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des  Jacobins de la rue Saint-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de Chaillot (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de la place Royale (75) (disparu)
-Couvent des Pénitents du Tiers-Ordre de St-François ou Pénitents de Picpus (75)
(disparu)
-Couvent des Petits-Augustins (75)
-Couvent des Récollets (75)
-Couvent des Théatins (Paris) (disparu)
-Couvent de la Visitation Ste-Marie (75)
-Crypte impériale des Capucins de Vienne (Autriche)
 
-Eglise du Dôme des Invalides (75)
-Eglise de La Madeleine (75)
-Eglise La Madeleine-de-la-Cité (75) (disparue)
-Eglise Notre-Dame-des-Blancs-Manteaux (75)
-Eglise St-Barthélemy (75) (disparue)
-Eglise St-Benoît, la bien tournée (75) (disparue)
-Eglise St-Christophe (75) (disparue)
-Eglise et cimetière St-Côme-et-St-Damien (75) (disparus)
-Eglise St-Denis-de-la-Chartre (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-du-Pas (75) (disparue)
-Eglise St-Eloi (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne-du-Mont (75)
-Eglise St-Eustache (75)
-Eglise St-Germain-l'Auxerrois (75)
-Eglise St-Germain-le-Vieux (75) (disparue)
-Eglise St-Gervais-St-Protais (75)
-Eglise St-Hippolyte (75) (disparue)
-Eglise St-Jacques-de-la-Boucherie (75)
- Eglise St-Jacques-du-Haut-Pas (75)
-Eglise St-Jean-en-Grève (75)
(disparue)
-Eglise St-Jean-le-Rond (75) (disparue)
-Eglise St-Julien-des-Ménétriers (75) (disparue)
-Eglise St-Julien-le-Pauvre (75)
-Eglise St-Landry (75) (disparue)
-Eglise St-Laurent (75)
-Eglise St-Leu-St-Gilles (75)
-Eglise (cathédrale) St-Louis-des-Invalides (75)
-Eglise St-Louis-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise et cimetière (disparu) St-Louis-en-l'Île (75)
-Eglise St-Marcel (75) (disparue)
-Eglise St-Martial (75) (disparue)
-Eglise St-Médard (75)
-Eglise St-Merry (75)
-Eglise St-Nicolas-des-Champs (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Chardonnet (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-des-Champs (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-St-Louis (75)
(ancien couvent des Jésuites)
-Eglise St-Pierre-aux-Arcis (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-aux-Boeufs (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-de-Montmartre
-Eglise St-Roch (75)
-Eglise St-Sauveur (75) disparue
-Eglise St-Séverin (75)
-Eglise St-Sulpice (75)
-Eglise St-Symphorien et St-Luc (75) (disparue)
-Eglise St-Thomas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise Ste-Croix (75) (disparue)
-Eglise Ste-Geneviève-des-Ardents (75) (disparue)
-Eglise Ste-Marine (75) (disparue)
-Eglises et cimetières de l'île de la Cité (75) (disparus)
 
-Grottes vaticanes
 
-Hospice des Enfants-Rouges (75) (disparu)
-Hospice des Enfants-Trouvés (75) (disparu)
-Hospice des Quinze-Vingts St-Honoré (75) (disparu)
 
-Mausolée d'Auguste à Rome
-Mausolée d'Hadrien à Rome
-Mausolée de Mausole à
Halicarnasse (Bodrum) Turquie (disparu)
-Mémorial du Mt-Valérien (92)
 
-Noviciat de l'Oratoire (75)
 
-Oratoire St-Honoré ou du Louvre (75)
 
-Panthéon de Paris
-Panthéon de Rome (Italie)
-POMPES FUNÈBRES, AUTREFOIS et leurs métiers disparus
-Prieuré St-Martin-des-Champs (actuel CNAM) (75)
-Prieuré Ste-Catherine-du-Val-des-Ecoliers (75) (disparu)
-Prieuré Ste-Croix-de-la-Bretonnerie (75) (disparu)
 
-SAINTE-CHAPELLE DU PALAIS (75)
 
-SÉPULTURES DES BOURBONS
-SÉPULTURES DES ROIS D’ANGLETERRE (dynastie Anglo-saxonne)
-SÉPULTURES DES ROIS ET DUCS DE BRETAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS D'ESPAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS DE FRANCE ET DES EMPEREURS (résumé)
-SUPPLICIÉS Lieux d'inhumations
 
-Temple (enclos, église et cimetière du) (75) (disparus)
Dernière mise à jour
au 13 janvier 2021
COPYRIGHT 2010 - 2021 - TOUS DROITS RÉSERVÉS - Ce site est propriétaire exclusif de sa structure, de son contenu textuel et des photos signées MCP.  Sauf accord du propriétaire du site, toute reproduction, même partielle, à titre commercial est interdite. Les reproductions à titre privé sont soumises à l'autorisation du propriétaire du site. A défaut, le nom du site et de son auteur doivent obligatoirement être mentionnés. Tous les droits des auteurs des oeuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site sont réservés.