Retour liste personnalités liées à Louis XVI
Il rentra en France un an avant la Révolution. On pourrait croire que Paris avait ménagé au général victorieux un retour triomphal. Il n’en fut rien : La Fayette avait ceint toutes les couronnes et Rochambeau n’était pas homme à les lui disputer. En 1790, il accepta le commandement de l’armée du Nord et, en 1791, Louis XVI l’éleva au rang de maréchal de France. Il fut le dernier maréchal de France de l’Ancien régime.
 
Alors que consulté sur le parti à prendre dans la guerre avec l’Allemagne, Rochambeau préconisait de rester sur la défensive, on préféra suivre l’avis de Dumouriez qui prônait l’offensive ; ce fut un échec. Et bien qu’on reconnût sa sagesse, le vieux maréchal, vexé qu’on ne l’ait pas écouté, démissionna et gagna ses terres de Thoré-la-Rochette.
 
Arrêté comme suspect sous la Terreur puis libéré à la mort de Robespierre, il retourna dans son Loir-et-Cher natal où il s’occupa de son domaine et de l’écriture de ses Mémoires militaires, historiques et politiques qui furent  publiées deux ans après sa mort.
« Liberté surplombant la Victoire » Monument érigé à Yorktown rendant hommage, en français, aux centaines de soldats et marins français qui ont donné leur vie pour l'indépendance des États-Unis.
Les cloches des villages voisins, qui portaient le nom du maréchal sur leur robe de bronze, annoncèrent son trépas avant l’angélus du soir. Le lendemain, les communes d’alentour suspendirent leurs travaux
« par un mouvement spontané » et vinrent se masser sur les pentes du parc pour saluer Rochambeau, une dernière fois. Les métayers du domaine portèrent le cercueil de leur maître, « avec une certaine pompe », jusqu’à l’église de Thoré, puis le déposèrent dans le nouveau cimetière où personne encore n’avait été enterré.Longtemps le maréchal de Rochambeau reposa seul, au milieu des labours, presque anonyme, sur la terre vendômoise qu’il aimait.
Par la suite, sa veuve couvrit cette tombe d’un mausolée de marbre blanc et noir sur lequel le chevalier de Boufflers grava un résumé lapidaire des états de service du défunt et une épitaphe. Aux lamentations de cette épitaphe, Rochambeau eût certainement préféré le quatrain, que son vieil ami Lardière, rimailleur incorrigible, composa le soir même des obsèques :
Sources principale: Les dernières années du maréchal de Rochambeau (1725-1807). JEAN-EDMOND WEELEN Extrait du Bulletin de la Société Archéologique du Vendômois. Année 1930.
(*) commentaire(s)
Il n’est plus ce Nestor des guerriers de notre âge ;
De Wasington (sic) l’émule, il fut tout à la fois
Un héros par ses exploits ;
Et par ses vertus un sage.
Jean-Baptiste avait un petit-fils, Philippe de Vimeur, qu’il aimait tendrement et qui répondait à ses espérances dans la carrière militaire. Il reçut de Davout une lettre annonçant sa nomination d' attaché à la personne du grand-duc de Berg, en qualité d’aide de camp.
 
Cette annonce fut, sans doute, la dernière joie du « cher bon papa ». Au printemps 1807, il attrapa un mauvais rhume. Malade, enveloppé d’une robe de chambre de ratine blanche, il restait de longues heures assis auprès de la fenêtre de sa chambre d’où il guettait les premiers signes de la belle saison. Le 12 mai dans l’après-midi, on le trouva inanimé, dans son fauteuil, ayant encore les gazettes à la main.
Château de Rochambeau
Photo www.coeur-val-de-loire.com/
« On n’a pas assez apprécié, tout le bien que la sagesse de La Luzerne et l’habile prudence du comte de Rochambeau ont fait à la noble cause que nous soutenions. Sans doute la postérité, plus juste, honorera comme elle le doit, deux hommes si utiles à leur patrie…» écrivait le comte de Ségur à propos de la guerre d’Indépendance américaine.
Quitte à chagriner Monsieur de Ségur, la postérité, se butant à la figure de La Fayette, n'honore pas Rochambeau comme il le souhaitait et comme il le méritait.
Quant à Anne César de La Luzerne (1741 - 1791), bon militaire et fin diplomate, excepté évoquer une plante fourragère à lapins (aucun lien), son nom est oublié depuis des lustres.
► Maréchal de France
ROCHAMBEAU  Jean-Baptiste de Vimeur, comte de (1725 -12 mai 1807)
Cimetière de Thoré-la-Rochette (Loir-et-Cher)
Rochambeau s’était distingué dans les guerres de succession d’Autriche et de Sept ans. Il avait l’estime de tous et on le regardait comme le meilleur soldat que comptât la France.
Il fut en France l'un des promoteurs des réformes militaires qui furent, alors qu'il n'était plus en service, à la base des succès des armées de la Révolution Française. Beaucoup de ces réformes se reflétaient déjà dans la qualité des troupes choisies par Rochambeau pour participer à la force expéditionnaire en Amérique du Nord en 1780 à la tête de laquelle le nomma Louis XVI pour secourir les Insurgés américains avec qui il participa de manière déterminante à la victoire de Yorktown aux côtés de George Washington.
THEMES 
DE A à Z 
ACCUEIL
TOMBES ET SEPULTURES DANS LES CIMETIERES ET AUTRES LIEUX
FACEBOOK
CONTACT
Chercher
par Marie-Christine Pénin
Pour s'abonner à la Newsletter:
l'inscription se fait en cliquant sur "Contact" en précisant bien le sujet et votre adresse E.mail.
NOUVEAUX ARTICLES
Dernière mise à jour
au 14  novembre 2017
LIEUX D'INHUMATIONS
 
-Abbaye royale de Chelles (77)
-Abbaye de Maubuisson (95)
-Abbaye de Montmartre (75)
-Abbaye de Port-Royal (75)
- Abbaye de Port-Royal-des-Champs (78)
-Abbaye St-Antoine-des-Champs (75) (disparue)
-Abbaye et église St-Germain-des-Prés (75)
-Abbaye St-Victor (75) (disparue)
-Abbaye St-Yved de Braine (02)
-Abbaye Ste-Geneviève (75)
-Abbaye du Val-de-Grâce (75)
 
-Basilique St-Denis (93)
-Basilique St-Pierre de Rome
-Basilique St-Remi de Reims (51)
 
-Catacombes de Paris
-Catacombes de Rome
 
-Cathédrale Notre-Dame (75)
 
-Chapelle Royale de Dreux (28)
-Chapelle de la Sorbonne (75)
-Chapelle des Incurables (75)
-Chapelle St-Aignan (75)
-Chapelle St Peter-ad-Vincula, (Tour de Londres)
 
-Chartreuse de Gaillon-lez-Bourbon (27) (disparue)
 
-Cimetière de Bonsecours (76)
-Cimetière du Calvaire (75)
-Cimetière de Clamart (75)
(disparu)
-Cimetière des chiens d'Asnières (92)
-Cimetière des enfants de Pen-Bron (44)
-Cimetière des Errancis (75)
-Cimetière "des fous" d'Evreux (27)
-Cimetière des Innocents (75) (disparu)
-Cimetière des Invalides (Invalidenfriedhof) Berlin
-Cimetière de la Madeleine
(ancien cimetière révolutionnaire)
-Cimetières parisiens (subtilités)
-Cimetière parisien d'Ivry (94)
-Cimetière parisien de Vaugirard (disparu)
-Cimetière de Picpus (75)
-Cimetières protestants
-Cimetière St-André-des-Arts (75) (disparu)
-Cimetières St-Benoît (75) (disparus)
-Cimetière St-Denis-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Etienne-du-Mont (75) (disparu)
-Cimetières de St-Eustache (75) (disparus)
-Cimetière St-Germain-l'Auxerrois (75) (disparu)
-Cimetière St-Gervais (75)
(disparu)
- Cimetière St-Jacques-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Jean-en-Grève (75) (disparu)
-Cimetière St-Landry (75) (disparu)
-Cimetière St-Laurent (75) (disparu)
-Cimetière St-Marcel (75)
(disparu)
-Cimetière St-Médard (75)
(disparu)
-Cimetière St-Nicolas-du-Chardonnet (75) (disparu)
-Cimetière St-Paul-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetières St-Roch (75) (disparus)
-Cimetière St-Sulpice (75)
(disparu)
-Cimetière de Sapanta (Roumanie)
-Cimetière St-Sauveur (75) (disparu)
Cimetière et charniers St-Séverin (75)
Cimetière Ste-Catherine (75)
(disparu)
-Cimetière Ste-Marguerite (75)
 
-Collégiale St-Georges de Vendôme (41) (disparue)
-Collégiale St-Laurent de Joinville (52) (disparue)
 
-Colonne de Juillet (75)
 
-Couvent de l'Ave Maria (75) (disparu)
-Couvent des Augustins-Déchaussés (75) (disparu)
-Couvent des Blancs-Manteaux (75) (disparu)
-Couvent des Capucins de la rue St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Capucines (75)
(disparu)
-Couvent des Carmélites de la rue St-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Carmes-Billettes (75)
-Couvent des Carmes-Déchaussés (75)
-Couvent des Célestins (75) (disparu)
-Couvent des Cordeliers de Nancy (54)
-Couvent des Cordeliers (75)
(disparu)
-Couvent des Chartreux de Vauvert  (75) (disparu)
-Couvent des Feuillants du Fg St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Grands-Augustins (75) (disparu)
-Couvent des Grands Carmes ou Carmes Barrés ou Carmes Maubert (75)  (disparu)
- Couvent des Jacobins réformés de la rue Saint-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des  Jacobins de la rue Saint-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de Chaillot (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de la place Royale (75) (disparu)
-Couvent des Pénitents du Tiers-Ordre de St-François ou Pénitents de Picpus (75)
(disparu)
Couvent des Petits-Augustins (75)
-Couvent des Théatins (Paris) (disparu)
-Couvent de la Visitation Ste-Marie (75)
-Crypte impériale des Capucins de Vienne (Autriche)
 
-Eglise du Dôme des Invalides (75)
-Eglise de La Madeleine (75)
-Eglise La Madeleine-de-la-Cité (75) (disparue)
-Eglise Notre-Dame-des-Blancs-Manteaux (75)
-Eglise St-Barthélemy (75) (disparue)
-Eglise St-Benoît, la bien tournée (75) (disparue)
-Eglise St-Christophe (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-de-la-Chartre (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-du-Pas (75) (disparue)
-Eglise St-Eloi (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne-du-Mont (75)
-Eglise St-Eustache (75)
-Eglise St-Germain-l'Auxerrois (75)
-Eglise St-Germain-le-Vieux (75) (disparue)
-Eglise St-Gervais-St-Protais (75)
-Eglise St-Hippolyte (75) (disparue)
-Eglise St-Jacques-de-la-Boucherie (75)
- Eglise St-Jacques-du-Haut-Pas (75)
-Eglise St-Jean-en-Grève (75)
(disparue)
-Eglise St-Jean-le-Rond (75) (disparue)
-Eglise St-Julien-le-Pauvre (75)
-Eglise St-Landry (75) (disparue)
-Eglise St-Laurent (75)
-Eglise (cathédrale) St-Louis-des-Invalides (75)
-Eglise St-Louis-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise et cimetière (disparu) St-Louis-en-l'Île (75)
-Eglise St-Marcel (75) (disparue)
-Eglise St-Martial (75) (disparue)
-Eglise St-Médard (75)
-Eglise St-Merry (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Chardonnet (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-des-Champs (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-St-Louis (75)
(ancien couvent des Jésuites)
-Eglise St-Pierre-aux-Arcis (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-aux-Boeufs (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-de-Montmartre
-Eglise St-Roch (75)
-Eglise St-Sauveur (75) disparue
-Eglise St-Séverin (75)
-Eglise St-Sulpice (75)
-Eglise St-Symphorien et St-Luc (75) (disparue)
-Eglise St-Thomas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise Ste-Croix (75) (disparue)
-Eglise Ste-Geneviève-des-Ardents (75) (disparue)
-Eglise Ste-Marine (75) (disparue)
-Eglises et cimetières de l'île de la Cité (75) (disparus)
 
-Grottes vaticanes
 
-Mausolée d'Auguste à Rome
-Mausolée de Mausole à
Halicarnasse (Bodrum) Turquie (disparu)
-Mémorial du Mt-Valérien (92)
 

-Panthéon
-POMPES FUNÈBRES, AUTREFOIS et leurs métiers disparus
-Prieuré Ste-Catherine-du-Val-des-Ecoliers (75) (disparu)
 
-SÉPULTURES DES BOURBONS
-SÉPULTURES DES ROIS D’ANGLETERRE (dynastie Anglo-saxonne)
-SÉPULTURES DES ROIS ET DUCS DE BRETAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS D'ESPAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS DE FRANCE ET DES EMPEREURS (résumé)
-SUPPLICIÉS Lieux d'inhumations
 
-Temple (enclos, église et cimetière du) (75) (disparus)
COPYRIGHT 2010 - 2017 - TOUS DROITS RÉSERVÉS - Ce site est propriétaire exclusif de sa structure, de son contenu textuel et des photos signées MCP.  Sauf accord du propriétaire du site, toute reproduction, même partielle, à titre commercial est interdite. Les reproductions à titre privé sont soumises à l'autorisation du propriétaire du site. A défaut, le nom du site et de son auteur doivent obligatoirement être mentionnés. Tous les droits des auteurs des oeuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site sont réservés.