RETOUR THÉÂTRE 
Sources principales : Dictionnaire des comédiens français (ceux d’hier) par Henry Lyonnet (1912)
(*) commentaire(s)
Photo MCP
► Acteur français
LEMAÎTRE Frédérick (1800 – 26 janvier 1876)
Cimetière de Montmartre, 28ème division (Paris)
Des pages seraient nécessaires pour contenir les éloges et la carrière de ce grand comédien qui s’essaya aussi à l’écriture.
 
Admirable dans sa diction, ses effets produits sur la foule par sa nature passionnée, son tempérament fougueux, ses envolées aussi sublimes qu’inégales en firent « le colosse du drame » du 19ème siècle sans modèle et sans successeur. Il amenait ses personnages à la limite de la parodie, voire de la caricature. Sa très forte personnalité transcendait toutes ses interprétations auxquelles il apportait une grande vitalité.
Cabot aux mœurs bachiques et au caractère fantasque, s’il était égoïste dans ses relations théâtres il était aussi capable de la plus grande générosité envers des comédiens dans l’infortune.
 
Antoine Louis Prosper Lemaître, qui se rebaptisa Frédérick,fut aussi mauvais élève que mauvais soldat et trouva sa voie dans la vie d’artiste. D’abord cantonner à de petits rôles, à force de persévérance et de zèle, la chance tourna en 1824 lorsque le théâtre de l’Ambigu lui confia le premier rôle de Robert Macaire dans L’Auberge des Adrets. Par son interprétation géniale, Lemaître détourna ce drame en la plus franche  hilarité. Un triomphe ! Ce rôle fut le départ de sa renommée de meilleur acteur du boulevard du Temple où se concentrait l’activité théâtrale parisienne.
Lemaître en Robert Macaire. Photo Carjat. BnF
Lemaître dans Trente ans ou la vie d'un joueur. Photo Carjat. BnF
En 1827, nouveau succès au théâtre de la Porte Saint-Martin avec Trente ans ou la vie d’un joueur, pièce à laquelle son nom resta le plus attaché. Ce fut à cette occasion qu’il rencontra une partenaire de choix, Marie Dorval.
Jusqu’à sa fin son succès ne se démentira pas que cela soit à Paris, à l’affiche de plusieurs théâtres, ou lors de tournées en province et à l’étranger. Parmi ses admirateurs on comptait Alexandre Dumas père, dont il créa le rôle de Kean, Lamartine dont il interpréta le Toussaint Louverture, Victor Hugo ans qui lui attribua des rôles de jeunes premiers dans Ruy Blas ou Lucrèce Borgia, etc.
En vain, Victor Hugo tenta de le faire admettre à la Comédie Française. De ce mépris, Lemaître en conserva une aversion envers les sociétaires. En 1855, il fut nommé directeur de l’Association des artistes dramatiques.
Lemaître dans Ruy Blas
Plusieurs deuils le frappèrent : celui de sa mère en 1860, de sa femme en 1868, de son fils Charles en 1870.
Les années 1870 justement qui virent le grand artiste dans la gêne réduit à tout vendre et à déménager. Les pensions qui lui étaient allouées et ses cachets ne suffisaient plus à payer ses créanciers qui firent saisir une partie de ses appointements en 1874, année où il se blessa grièvement au crâne. L’année suivante, pour raison de santé, il abandonna son rôle du Crime de Faverne au théâtre des Arts. Un cancer de la gorge lui faisait perdre sa voix, handicap douloureux qu’il compensait par des attitudes et des regards d’une telle expression qu’il continuait à subjuguer les spectateurs. C’était la misère.
Lemaître vieillissant. Photo Carjat. BnF
En janvier 1876, le tragédien italien Ernesto Rossi voulut organiser une représentation en l’honneur de Frédérick. Elle n’eut pas lieu ; le 23 il s’alita et mourut trois jours plus tard.
« Le Talma du boulevard » venait de tirer sa dernière révérence.
Lemaître croqué sur son lit de mort.BnF
La sépulture de Frédérick Lemaître privée de son buste. Photo MCP
La tombe avant la disparition du buste
Merci à Annie Spire pour la photo
Merci à Annie Spire pour la photo
Ses obsèques eurent lieu à St-Martin-des-Marais au milieu d’une foule considérable puis fut inhumé au cimetière de Montmartre. Parmi les éloges qui lui furent rendus sur sa tombe : discours de Victor Hugo, Mounet-Sully qui récita des vers de Jean Richepin.
 
En 1899, grâce à une souscription ouverte dans le journal L’Avant-scène, on lui éleva un monument allégorique surmonté d’un buste de bronze du statuaire Pierre Granet.
Comme hélas tant d'autres, le buste fut volé. Retrouvé, le coût de sa remise en place, sécurisée ou non, empêche actuellement sa réinstallation.
 
Je ne saurai conclure cet article sans rappeler le chef-d’œuvre de Marcel Carné (1944) Les Enfants du Paradis dans lequel Pierre Brasseur endossa le rôle d’un Frédérick Lemaître plus que crédible.
ACCUEIL
THEMES 
Chercher
CONTACT
DE A à Z 
FACEBOOK
TOMBES ET SEPULTURES DANS LES CIMETIERES ET AUTRES LIEUX
Pour s'abonner à la Newsletter : l'inscription se fait en cliquant sur "Contact" en précisant bien le sujet et votre adresse E.mail.
par Marie-Christine Pénin
NOUVEAUX ARTICLES
LIEUX D'INHUMATIONS
 
-Abbaye royale de Chelles (77)
-Abbaye de Maubuisson (95)
-Abbaye de Montmartre (75)
-Abbaye de Port-Royal (75)
- Abbaye de Port-Royal-des-Champs (78)
-Abbaye St-Antoine-des-Champs (75) (disparue)
-Abbaye et église St-Germain-des-Prés (75)
-Abbaye St-Victor (75) (disparue)
-Abbaye St-Yved de Braine (02)
-Abbaye Ste-Geneviève (75)
-Abbaye du Val-de-Grâce (75)
 
-Basilique St-Denis (93)
-Basilique St-Pierre de Rome
-Basilique St-Remi de Reims (51)
 
-Catacombes de Paris
-Catacombes de Rome
 
-Cathédrale Notre-Dame (75)
 
-Chapelle Royale de Dreux (28)
-Chapelle de la Sorbonne (75)
-Chapelle des Incurables (75)
-Chapelle St-Aignan (75)
-Chapelle St Peter-ad-Vincula, (Tour de Londres)
 
-Chartreuse de Gaillon-lez-Bourbon (27) (disparue)
 
-Cimetière de Bonsecours (76)
-Cimetière du Calvaire (75)
-Cimetière de Clamart (75)
(disparu)
-Cimetière des chiens d'Asnières (92)
-Cimetière des enfants de Pen-Bron (44)
-Cimetière des Errancis (75)
-Cimetière "des fous" d'Evreux (27)
-Cimetière des Innocents (75) (disparu)
-Cimetière des Invalides (Invalidenfriedhof) Berlin
-Cimetière de la Madeleine
(ancien cimetière révolutionnaire)
-Cimetières parisiens (subtilités)
-Cimetière parisien d'Ivry (94)
-Cimetière parisien de Vaugirard (disparu)
-Cimetière de Picpus (75)
-Cimetières protestants
-Cimetière St-André-des-Arts (75) (disparu)
-Cimetières St-Benoît (75) (disparus)
-Cimetière St-Denis-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Etienne-du-Mont (75) (disparu)
-Cimetières de St-Eustache (75) (disparus)
-Cimetière St-Germain-l'Auxerrois (75) (disparu)
-Cimetière St-Gervais (75)
(disparu)
- Cimetière St-Jacques-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Jean-en-Grève (75) (disparu)
-Cimetière St-Landry (75) (disparu)
-Cimetière St-Laurent (75) (disparu)
-Cimetière St-Marcel (75)
(disparu)
-Cimetière St-Médard (75)
(disparu)
-Cimetière St-Nicolas-du-Chardonnet (75) (disparu)
-Cimetière St-Paul-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetières St-Roch (75) (disparus)
-Cimetière St-Sulpice (75)
(disparu)
-Cimetière de Sapanta (Roumanie)
-Cimetière St-Sauveur (75) (disparu)
Cimetière et charniers St-Séverin (75)
Cimetière Ste-Catherine (75)
(disparu)
-Cimetière Ste-Marguerite (75)
 
-Collégiale St-Georges de Vendôme (41) (disparue)
-Collégiale St-Laurent de Joinville (52) (disparue)
 
-Colonne de Juillet (75)
 
-Couvent de l'Ave Maria (75) (disparu)
-Couvent des Augustins-Déchaussés (75) (disparu)
-Couvent des Blancs-Manteaux (75) (disparu)
-Couvent des Capucins de la rue St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Capucines (75)
(disparu)
-Couvent des Carmélites de la rue St-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Carmes-Billettes (75)
-Couvent des Carmes-Déchaussés (75)
-Couvent des Célestins (75) (disparu)
-Couvent des Cordeliers de Nancy (54)
-Couvent des Cordeliers (75)
(disparu)
-Couvent des Chartreux de Vauvert  (75) (disparu)
-Couvent des Feuillants du Fg St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Grands-Augustins (75) (disparu)
-Couvent des Grands Carmes ou Carmes Barrés ou Carmes Maubert (75)  (disparu)
- Couvent des Jacobins réformés de la rue Saint-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des  Jacobins de la rue Saint-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de Chaillot (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de la place Royale (75) (disparu)
-Couvent des Pénitents du Tiers-Ordre de St-François ou Pénitents de Picpus (75)
(disparu)
Couvent des Petits-Augustins (75)
-Couvent des Théatins (Paris) (disparu)
-Couvent de la Visitation Ste-Marie (75)
-Crypte impériale des Capucins de Vienne (Autriche)
 
-Eglise du Dôme des Invalides (75)
-Eglise de La Madeleine (75)
-Eglise La Madeleine-de-la-Cité (75) (disparue)
-Eglise Notre-Dame-des-Blancs-Manteaux (75)
-Eglise St-Barthélemy (75) (disparue)
-Eglise St-Benoît, la bien tournée (75) (disparue)
-Eglise St-Christophe (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-de-la-Chartre (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-du-Pas (75) (disparue)
-Eglise St-Eloi (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne-du-Mont (75)
-Eglise St-Eustache (75)
-Eglise St-Germain-l'Auxerrois (75)
-Eglise St-Germain-le-Vieux (75) (disparue)
-Eglise St-Gervais-St-Protais (75)
-Eglise St-Hippolyte (75) (disparue)
-Eglise St-Jacques-de-la-Boucherie (75)
- Eglise St-Jacques-du-Haut-Pas (75)
-Eglise St-Jean-en-Grève (75)
(disparue)
-Eglise St-Jean-le-Rond (75) (disparue)
-Eglise St-Julien-le-Pauvre (75)
-Eglise St-Landry (75) (disparue)
-Eglise St-Laurent (75)
-Eglise (cathédrale) St-Louis-des-Invalides (75)
-Eglise St-Louis-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise et cimetière (disparu) St-Louis-en-l'Île (75)
-Eglise St-Marcel (75) (disparue)
-Eglise St-Martial (75) (disparue)
-Eglise St-Médard (75)
-Eglise St-Merry (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Chardonnet (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-des-Champs (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-St-Louis (75)
(ancien couvent des Jésuites)
-Eglise St-Pierre-aux-Arcis (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-aux-Boeufs (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-de-Montmartre
-Eglise St-Roch (75)
-Eglise St-Sauveur (75) disparue
-Eglise St-Séverin (75)
-Eglise St-Sulpice (75)
-Eglise St-Symphorien et St-Luc (75) (disparue)
-Eglise St-Thomas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise Ste-Croix (75) (disparue)
-Eglise Ste-Geneviève-des-Ardents (75) (disparue)
-Eglise Ste-Marine (75) (disparue)
-Eglises et cimetières de l'île de la Cité (75) (disparus)
 
-Grottes vaticanes
 
-Mausolée d'Auguste à Rome
-Mausolée de Mausole à
Halicarnasse (Bodrum) Turquie (disparu)
-Mémorial du Mt-Valérien (92)
 

-Panthéon
-POMPES FUNÈBRES, AUTREFOIS et leurs métiers disparus
-Prieuré Ste-Catherine-du-Val-des-Ecoliers (75) (disparu)
 
-SÉPULTURES DES BOURBONS
-SÉPULTURES DES ROIS D’ANGLETERRE (dynastie Anglo-saxonne)
-SÉPULTURES DES ROIS ET DUCS DE BRETAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS D'ESPAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS DE FRANCE ET DES EMPEREURS (résumé)
-SUPPLICIÉS Lieux d'inhumations
 
-Temple (enclos, église et cimetière du) (75) (disparus)
Dernière mise à jour
au 6 décembre 2017
COPYRIGHT 2010 - 2017 - TOUS DROITS RÉSERVÉS - Ce site est propriétaire exclusif de sa structure, de son contenu textuel et des photos signées MCP.  Sauf accord du propriétaire du site, toute reproduction, même partielle, à titre commercial est interdite. Les reproductions à titre privé sont soumises à l'autorisation du propriétaire du site. A défaut, le nom du site et de son auteur doivent obligatoirement être mentionnés. Tous les droits des auteurs des oeuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site sont réservés.