RETOUR LITTÉRATURE
► Journaliste et écrivain français
DORGELÈS Roland (1885 – 18 mars 1973)
Cimetière Saint-Vincent, 13ème division (Paris)
Photo MCP
Photo MCP
Sources principales: www.terresdecrivains.com/
(*) commentaire(s)
En 1914, contre l’avis familial et bien que deux fois réformé pour raison de santé, il s'engagea en se faisant appuyer par Clemenceau , son patron au journal L'Homme libre. Il n’était pas animé par l’ardeur combattante d’un Péguy, mais par la volonté de ne pas laisser défendre le pays seulement par les autres.
 
Au front, comme dérivatif pour garder le moral, il prenait des notes pour ce qui deviendra Les Croix de bois. Cette fichue guerre transforma le journaliste à la plume légère en romancier. Marqué à jamais par la violence et l’indifférence de ceux de l’arrière, pendant et après le conflit, Les Croix de bois demeure un témoignage poignant de son expérience. Publié en 1919, si le roman manqua de peu le Prix Goncourt,  la publicité en fut assurée.
 
Vint l’heure du désenchantement pour cet idéaliste. Lui qui espérait tant que cette guerre serait "la der des der", voyait le monde évoluer comme si les tranchées de Verdun n’avaient jamais existé. Ainsi, en 1923, lorsque son Réveil des morts sortit presque en même temps que Le Diable au corps de Raymond Radiguet et sur un thème similaire, Dorgelès écrivit à Radiguet son regret qu’il ait privilégié l’exercice de style aux qualités de cœur.
 
La même année, il épousa Hania Routchine, une artiste lyrique qui partageait sa soif de voyage. Un séjour en Indochine lui inspira Sur la route mandarine. En 1929, il succéda à Georges Courteline à l'Académie Goncourt. 1932, l’Afrique du Nord ; 1936 l’URSS et 1939 la Seconde Guerre mondiale.
Correspondant de guerre pour le journal Gringoire, l’exode le mena à Cassis puis à Marseille. Sa collaboration avec Gringoire cessa en septembre 1941 quand le ton antisémite s’imposa dans le journal.
Reprenant  une expression utilisée dans un reportage sur les armées alliées, Dorgelès est à l’origine de l’expression « Drôle de guerre »  pour qualifier la période du 3 septembre 1939 au 10 mai 1940 pendant laquelle chacun attendait l'offensive en trompant l'ennui.
 
Jusqu’à la fin de la guerre, Dorgelès se cacha dans différents villages pour échapper à la Gestapo. Entre autres, il demeura à Montsaunès (Haute-Garonne), qui servit de cadre à son roman Carte d'identité (1945).
 
En 1954, il fut élu  président de l'Académie Goncourt, fonction qu'il occupa  jusqu'à sa mort.  
En 1961, devenu veuf, il épousa Madeleine Moisson qu’il connaissait depuis les années 1930.
 
L'écrivain resta attaché à des idées parfois passéistes que son histoire avait  gravées en lui au burin, comme l’attachement aux colonies. Il fut  également une figure emblématique des Anciens combattants, dont il assura la présidence non pour glorifier la guerre, mais pour garder la mémoire de ceux qui l’avaient faite malgré eux.
En 1997, cette assosciation créa le prix Roland-Dorgelès décerné à des professionnels de la radio et de la télévision " qui se sont particulièrement distingués dans la défense de la langue française".
 
Il fut l’auteur de quelques cinquante romans, études et essais, hélas masqués par Les Croix de bois, chef-d’œuvre salué par tous et que l'on retrouve gravé sur sa tombe, comme un ultime hommage aux soldats enterrés à la va-vite le long des chemins du front.
 
Roland Dorgelès fut inhumé au cimetière Saint-Vincent situé en contrebas de la Butte Montmartre.
 
Roland Lécavelé adopta son pseudonyme en 1907 lui permettant d’avoir l’ensemble de son œuvre principale signé du même nom.
 
Journaliste s’essayant à l’écriture de pièces théâtre, Dorgelès se mêla à la bohème de Montmartre si riche en éclosion de talents artistiques et intellectuels de tous poils.  Néanmoins, soutenu financièrement pas ses parents, il put commencer à écrire dans un confort que ne connaissait pas la plupart de ses congénères. Ce fut la période bénie de ses grandes rencontres avec Mac Orlan, Carco, Max Jacob, Apollinaire, Utrillo
THEMES 
DE A à Z 
ACCUEIL
TOMBES ET SEPULTURES DANS LES CIMETIERES ET AUTRES LIEUX
FACEBOOK
CONTACT
Chercher
par Marie-Christine Pénin
Pour s'abonner à la Newsletter:
l'inscription se fait en cliquant sur "Contact" en précisant bien le sujet et votre adresse E.mail.
NOUVEAUX ARTICLES
Dernière mise à jour
au 12 juillet 2018
LIEUX D'INHUMATIONS
 
-Abbaye royale de Chelles (77)
-Abbaye de Maubuisson (95)
-Abbaye de Montmartre (75)
-Abbaye de Port-Royal (75)
- Abbaye de Port-Royal-des-Champs (78)
-Abbaye St-Antoine-des-Champs (75) (disparue)
-Abbaye et église St-Germain-des-Prés (75)
-Abbaye St-Victor (75) (disparue)
-Abbaye St-Yved de Braine (02)
-Abbaye Ste-Geneviève (75)
-Abbaye du Val-de-Grâce (75)
 
-Basilique St-Denis (93)
-Basilique St-Pierre de Rome
-Basilique St-Remi de Reims (51)
 
-Catacombes de Paris
-Catacombes de Rome
 
-Cathédrale Notre-Dame (75)
 
-Chapelle Royale de Dreux (28)
-Chapelle de la Sorbonne (75)
-Chapelle des Incurables (75)
-Chapelle St-Aignan (75)
-Chapelle St Peter-ad-Vincula, (Tour de Londres)
 
-Chartreuse de Gaillon-lez-Bourbon (27) (disparue)
 
-Cimetière de Bonsecours (76)
-Cimetière du Calvaire (75)
-Cimetière de Clamart (75)
(disparu)
-Cimetière des chiens d'Asnières (92)
-Cimetière des enfants de Pen-Bron (44)
-Cimetière des Errancis (75)
-Cimetière "des fous" d'Evreux (27)
-Cimetière des Innocents (75) (disparu)
-Cimetière des Invalides (Invalidenfriedhof) Berlin
-Cimetière de la Madeleine
(ancien cimetière révolutionnaire)
-Cimetières parisiens (subtilités)
-Cimetière parisien d'Ivry (94)
-Cimetière parisien de Vaugirard (disparu)
-Cimetière de Picpus (75)
-Cimetières protestants
-Cimetière St-André-des-Arts (75) (disparu)
-Cimetières St-Benoît (75) (disparus)
-Cimetière St-Denis-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Etienne-du-Mont (75) (disparu)
-Cimetières de St-Eustache (75) (disparus)
-Cimetière St-Germain-l'Auxerrois (75) (disparu)
-Cimetière St-Gervais (75)
(disparu)
- Cimetière St-Jacques-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Jean-en-Grève (75) (disparu)
-Cimetière St-Landry (75) (disparu)
-Cimetière St-Laurent (75) (disparu)
-Cimetière St-Marcel (75)
(disparu)
-Cimetière St-Médard (75)
(disparu)
-Cimetière St-Nicolas-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetière St-Nicolas-du-Chardonnet (75) (disparu)
-Cimetière St-Paul-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetières St-Roch (75) (disparus)
-Cimetière St-Sulpice (75)
(disparu)
-Cimetière de la Salpêtrière (75) (disparu)
-Cimetière de Sapanta (Roumanie)
-Cimetière St-Sauveur (75) (disparu)
Cimetière et charniers St-Séverin (75)
Cimetière Ste-Catherine (75)
(disparu)
-Cimetière Ste-Marguerite (75)
 
-Collège de Beauvais ou de Dormans (75)
 
-Collégiale St-Georges de Vendôme (41) (disparue)
-Collégiale St-Laurent de Joinville (52) (disparue)
 
-Colonne de Juillet (75)
 
-Couvent de l'Ave Maria (75) (disparu)
-Couvent des Augustins-Déchaussés (75) (disparu)
-Couvent des Blancs-Manteaux (75) (disparu)
-Couvent des Capucins de la rue St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Capucines (75)
(disparu)
-Couvent des Carmélites de la rue St-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Carmes-Billettes (75)
-Couvent des Carmes-Déchaussés (75)
-Couvent des Célestins (75) (disparu)
-Couvent des Cordeliers de Nancy (54)
-Couvent des Cordeliers (75)
(disparu)
-Couvent des Chartreux de Vauvert  (75) (disparu)
-Couvent des Feuillants du Fg St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Grands-Augustins (75) (disparu)
-Couvent des Grands Carmes ou Carmes Barrés ou Carmes Maubert (75)  (disparu)
- Couvent des Jacobins réformés de la rue Saint-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des  Jacobins de la rue Saint-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de Chaillot (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de la place Royale (75) (disparu)
-Couvent des Pénitents du Tiers-Ordre de St-François ou Pénitents de Picpus (75)
(disparu)
Couvent des Petits-Augustins (75)
-Couvent des Théatins (Paris) (disparu)
-Couvent de la Visitation Ste-Marie (75)
-Crypte impériale des Capucins de Vienne (Autriche)
 
-Eglise du Dôme des Invalides (75)
-Eglise de La Madeleine (75)
-Eglise La Madeleine-de-la-Cité (75) (disparue)
-Eglise Notre-Dame-des-Blancs-Manteaux (75)
-Eglise St-Barthélemy (75) (disparue)
-Eglise St-Benoît, la bien tournée (75) (disparue)
-Eglise St-Christophe (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-de-la-Chartre (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-du-Pas (75) (disparue)
-Eglise St-Eloi (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne-du-Mont (75)
-Eglise St-Eustache (75)
-Eglise St-Germain-l'Auxerrois (75)
-Eglise St-Germain-le-Vieux (75) (disparue)
-Eglise St-Gervais-St-Protais (75)
-Eglise St-Hippolyte (75) (disparue)
-Eglise St-Jacques-de-la-Boucherie (75)
- Eglise St-Jacques-du-Haut-Pas (75)
-Eglise St-Jean-en-Grève (75)
(disparue)
-Eglise St-Jean-le-Rond (75) (disparue)
-Eglise St-Julien-le-Pauvre (75)
-Eglise St-Landry (75) (disparue)
-Eglise St-Laurent (75)
-Eglise (cathédrale) St-Louis-des-Invalides (75)
-Eglise St-Louis-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise et cimetière (disparu) St-Louis-en-l'Île (75)
-Eglise St-Marcel (75) (disparue)
-Eglise St-Martial (75) (disparue)
-Eglise St-Médard (75)
-Eglise St-Merry (75)
-Eglise St-Nicolas-des-Champs (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Chardonnet (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-des-Champs (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-St-Louis (75)
(ancien couvent des Jésuites)
-Eglise St-Pierre-aux-Arcis (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-aux-Boeufs (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-de-Montmartre
-Eglise St-Roch (75)
-Eglise St-Sauveur (75) disparue
-Eglise St-Séverin (75)
-Eglise St-Sulpice (75)
-Eglise St-Symphorien et St-Luc (75) (disparue)
-Eglise St-Thomas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise Ste-Croix (75) (disparue)
-Eglise Ste-Geneviève-des-Ardents (75) (disparue)
-Eglise Ste-Marine (75) (disparue)
-Eglises et cimetières de l'île de la Cité (75) (disparus)
 
-Grottes vaticanes
 
-Hospice des Enfants-Trouvés (75) (disparu)
 
-Mausolée d'Auguste à Rome
-Mausolée de Mausole à
Halicarnasse (Bodrum) Turquie (disparu)
-Mémorial du Mt-Valérien (92)
 

-Panthéon
-POMPES FUNÈBRES, AUTREFOIS et leurs métiers disparus
-Prieuré Ste-Catherine-du-Val-des-Ecoliers (75) (disparu)
 
-SÉPULTURES DES BOURBONS
-SÉPULTURES DES ROIS D’ANGLETERRE (dynastie Anglo-saxonne)
-SÉPULTURES DES ROIS ET DUCS DE BRETAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS D'ESPAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS DE FRANCE ET DES EMPEREURS (résumé)
-SUPPLICIÉS Lieux d'inhumations
 
-Temple (enclos, église et cimetière du) (75) (disparus)
COPYRIGHT 2010 - 2017 - TOUS DROITS RÉSERVÉS - Ce site est propriétaire exclusif de sa structure, de son contenu textuel et des photos signées MCP.  Sauf accord du propriétaire du site, toute reproduction, même partielle, à titre commercial est interdite. Les reproductions à titre privé sont soumises à l'autorisation du propriétaire du site. A défaut, le nom du site et de son auteur doivent obligatoirement être mentionnés. Tous les droits des auteurs des oeuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site sont réservés.