RETOUR PERSONNALITES LIEES A LOUIS XIV
HUMIÈRES Louis de Crevant, marquis, puis duc d’ (1628- 30 ou 31 août 1694)
Eglise Saint-Martin de Monchy-Humières (Oise)
► Maréchal de France
Fils de Louis de Crevant, premier gentilhomme de la chambre du roi, il obtint le gouvernement de Compiègne en survivance de son père (1646).
Maréchal de camp (1650), il servit en Flandre où, suite aux sièges et prises de plusieurs villes, il fut promu lieutenant-général (1656). Commandant dans Ypres, il y leva un régiment de son nom et, l’année suivante, fut nommé gouverneur général du Bourbonnais avec la charge   de sénéchal (1660).
Protégé de Louvois, bien qu’en Flandre de 1667 à 1675, il commanda les sièges de Tournai, Douai et Lille sous Turenne.  
Gouverneur de cette ville, créé maréchal de France (1668), à partir de 1675, il se distingua dans la guerre de Hollande en prenant plusieurs places.
Lieutenant-général et gouverneur du Hainaut (1676), l’année 1684 le marqua de plusieurs deuils : en moins de quatre mois, il perdit son fils, Louis (mai), mort au siège de Luxembourg, son gendre, vidame du mans (août), et son frère, Balthasar, chevalier d’Humières (septembre).
 
De retour à Versailles, nommé grand maître l’artillerie, colonel lieutenant du régiment des fusiliers du roi, lieutenant colonel des bombardiers (1685), la même année il créa le Conservatoire de l’Arsenal et fut choisi par Louis XIV pour aller complimenter le roi Jacques II d’Angleterre sur son couronnement.
 
Mais en 1689, battu au début de la guerre de la Ligue d’Augsbourg par le prince de Waldeck, et bien qu’ayant tenu tête à l’armée espagnole, il paya son insuccès par la perte de son commandement. L’année suivante, il apprit que s’il était créé duc d’Humières, il était relevé du commandement en chef de l’armée des Pays-Bas. S’il conservait quelque faveur auprès du roi, sa disgrâce officielle était complète. Il servit encore deux ans avant de se retirer à Versailles où il mourut en regrettant d’avoir négligé trois choses dans sa vie : ses affaires, sa santé et son salut.
En présence de Bossuet, Fénelon et de son confesseur le père Caffaro, le maréchal rendit son âme à Dieu.
 
Le corps de Louis de Crevant, duc d’Humières fut porté jusqu’à l’église Saint-Martin de Monchy-Humières, sa terre ancestrale où, rejoignant son fils et de ses aïeux,  il fut inhumé le 6 septembre, dans la chapelle familiale et seigneuriale, comme l’indique le registre paroissial :
 
« Le 31 août est décédé à Versailles haut et puissant seigneur Louis de Crevant, duc D’humières, mareschal de France, grand mestre et capitaine général de l’artillerie et commandeur des ordres du Roy , Gouverneur général de Flandres, Gouverneur particulier de la ville et citadelle de Lille ville et chasteau de Compiègne, général des armées, âgé de soixante sept ans, dont le corps repose en chapelle de l’église paroissiale dudit Humières, y ayant été porté le 6 septembre ».
Eglise Saint-Martin de Monchy-Humières © Renaud Camus / Flickr
Bien qu’il n’ait pas totalement démérité, et que sa carrière portât quelques lauriers, il fut alors jugé sévèrement jusqu’à dire qu’il « fut médiocre homme de guerre ».
 

En 1936, suite à la dispersion du mobilier du château de Monchy, une vente eut lieu devant le Tribunal civil de Compiègne où l’on vit apparaître un tombeau en marbre blanc. Longtemps on avait cru, et croyait-on encore, qu’il s’agissait de celui du maréchal malgré un style qui ne correspondait pas du tout à son époque.
Œuvre de Pierre Bontemps, il appartenait en fait à Jean III d’Humières,- aïeul du maréchal par sa mère,  chambellan de François Ier, ambassadeur en Angleterre, gouverneur, puis chambellan du Dauphin et gouverneur de ses enfants-, et mort en 1553 selon l’inscription trouvée dessus.  Extrait de l’église à La Révolution, durant de nombreuses  années il resta exposé  aux injures du temps comme ornement dans le parc du château  selon le désir du nouveau propriétaire.
 
Le Musée du Louvre se porta acquéreur et il s’y trouve toujours. Quant à la tombe du maréchal, elle a bel et bien disparu à la Révolution.
Tombeau de Jean d'Humières -Musée du Louvre © MCP
Sources principales :
-Le Maréchal d’Humières et le gouvernement de Compiègne (1648-1694) documents pour servir à l'histoire d'une ville de l'île-de-france sous le règne de Louis XIV par M. R. de Magniemville Ed ; Plon et Cie (1881)
-Monuments et mémoires de la Fondation Eugène Piot -Ed. P.U.F. -Tome 38 (1941)
-Dictionnaire des maréchaux de France-Ed. Perrin (2000)
(*) commentaire(s)
4 mai 2017
THEMES 
DE A à Z 
ACCUEIL
TOMBES ET SEPULTURES DANS LES CIMETIERES ET AUTRES LIEUX
FACEBOOK
CONTACT
Chercher
par Marie-Christine Pénin
Pour s'abonner à la Newsletter:
l'inscription se fait en cliquant sur "Contact" en précisant bien le sujet et votre adresse E.mail.
NOUVEAUX ARTICLES
Dernière mise à jour
au 14  novembre 2017
LIEUX D'INHUMATIONS
 
-Abbaye royale de Chelles (77)
-Abbaye de Maubuisson (95)
-Abbaye de Montmartre (75)
-Abbaye de Port-Royal (75)
- Abbaye de Port-Royal-des-Champs (78)
-Abbaye St-Antoine-des-Champs (75) (disparue)
-Abbaye et église St-Germain-des-Prés (75)
-Abbaye St-Victor (75) (disparue)
-Abbaye St-Yved de Braine (02)
-Abbaye Ste-Geneviève (75)
-Abbaye du Val-de-Grâce (75)
 
-Basilique St-Denis (93)
-Basilique St-Pierre de Rome
-Basilique St-Remi de Reims (51)
 
-Catacombes de Paris
-Catacombes de Rome
 
-Cathédrale Notre-Dame (75)
 
-Chapelle Royale de Dreux (28)
-Chapelle de la Sorbonne (75)
-Chapelle des Incurables (75)
-Chapelle St-Aignan (75)
-Chapelle St Peter-ad-Vincula, (Tour de Londres)
 
-Chartreuse de Gaillon-lez-Bourbon (27) (disparue)
 
-Cimetière de Bonsecours (76)
-Cimetière du Calvaire (75)
-Cimetière de Clamart (75)
(disparu)
-Cimetière des chiens d'Asnières (92)
-Cimetière des enfants de Pen-Bron (44)
-Cimetière des Errancis (75)
-Cimetière "des fous" d'Evreux (27)
-Cimetière des Innocents (75) (disparu)
-Cimetière des Invalides (Invalidenfriedhof) Berlin
-Cimetière de la Madeleine
(ancien cimetière révolutionnaire)
-Cimetières parisiens (subtilités)
-Cimetière parisien d'Ivry (94)
-Cimetière parisien de Vaugirard (disparu)
-Cimetière de Picpus (75)
-Cimetières protestants
-Cimetière St-André-des-Arts (75) (disparu)
-Cimetières St-Benoît (75) (disparus)
-Cimetière St-Denis-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Etienne-du-Mont (75) (disparu)
-Cimetières de St-Eustache (75) (disparus)
-Cimetière St-Germain-l'Auxerrois (75) (disparu)
-Cimetière St-Gervais (75)
(disparu)
- Cimetière St-Jacques-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Jean-en-Grève (75) (disparu)
-Cimetière St-Landry (75) (disparu)
-Cimetière St-Laurent (75) (disparu)
-Cimetière St-Marcel (75)
(disparu)
-Cimetière St-Médard (75)
(disparu)
-Cimetière St-Nicolas-du-Chardonnet (75) (disparu)
-Cimetière St-Paul-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetières St-Roch (75) (disparus)
-Cimetière St-Sulpice (75)
(disparu)
-Cimetière de Sapanta (Roumanie)
-Cimetière St-Sauveur (75) (disparu)
Cimetière et charniers St-Séverin (75)
Cimetière Ste-Catherine (75)
(disparu)
-Cimetière Ste-Marguerite (75)
 
-Collégiale St-Georges de Vendôme (41) (disparue)
-Collégiale St-Laurent de Joinville (52) (disparue)
 
-Colonne de Juillet (75)
 
-Couvent de l'Ave Maria (75) (disparu)
-Couvent des Augustins-Déchaussés (75) (disparu)
-Couvent des Blancs-Manteaux (75) (disparu)
-Couvent des Capucins de la rue St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Capucines (75)
(disparu)
-Couvent des Carmélites de la rue St-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Carmes-Billettes (75)
-Couvent des Carmes-Déchaussés (75)
-Couvent des Célestins (75) (disparu)
-Couvent des Cordeliers de Nancy (54)
-Couvent des Cordeliers (75)
(disparu)
-Couvent des Chartreux de Vauvert  (75) (disparu)
-Couvent des Feuillants du Fg St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Grands-Augustins (75) (disparu)
-Couvent des Grands Carmes ou Carmes Barrés ou Carmes Maubert (75)  (disparu)
- Couvent des Jacobins réformés de la rue Saint-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des  Jacobins de la rue Saint-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de Chaillot (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de la place Royale (75) (disparu)
-Couvent des Pénitents du Tiers-Ordre de St-François ou Pénitents de Picpus (75)
(disparu)
Couvent des Petits-Augustins (75)
-Couvent des Théatins (Paris) (disparu)
-Couvent de la Visitation Ste-Marie (75)
-Crypte impériale des Capucins de Vienne (Autriche)
 
-Eglise du Dôme des Invalides (75)
-Eglise de La Madeleine (75)
-Eglise La Madeleine-de-la-Cité (75) (disparue)
-Eglise Notre-Dame-des-Blancs-Manteaux (75)
-Eglise St-Barthélemy (75) (disparue)
-Eglise St-Benoît, la bien tournée (75) (disparue)
-Eglise St-Christophe (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-de-la-Chartre (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-du-Pas (75) (disparue)
-Eglise St-Eloi (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne-du-Mont (75)
-Eglise St-Eustache (75)
-Eglise St-Germain-l'Auxerrois (75)
-Eglise St-Germain-le-Vieux (75) (disparue)
-Eglise St-Gervais-St-Protais (75)
-Eglise St-Hippolyte (75) (disparue)
-Eglise St-Jacques-de-la-Boucherie (75)
- Eglise St-Jacques-du-Haut-Pas (75)
-Eglise St-Jean-en-Grève (75)
(disparue)
-Eglise St-Jean-le-Rond (75) (disparue)
-Eglise St-Julien-le-Pauvre (75)
-Eglise St-Landry (75) (disparue)
-Eglise St-Laurent (75)
-Eglise (cathédrale) St-Louis-des-Invalides (75)
-Eglise St-Louis-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise et cimetière (disparu) St-Louis-en-l'Île (75)
-Eglise St-Marcel (75) (disparue)
-Eglise St-Martial (75) (disparue)
-Eglise St-Médard (75)
-Eglise St-Merry (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Chardonnet (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-des-Champs (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-St-Louis (75)
(ancien couvent des Jésuites)
-Eglise St-Pierre-aux-Arcis (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-aux-Boeufs (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-de-Montmartre
-Eglise St-Roch (75)
-Eglise St-Sauveur (75) disparue
-Eglise St-Séverin (75)
-Eglise St-Sulpice (75)
-Eglise St-Symphorien et St-Luc (75) (disparue)
-Eglise St-Thomas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise Ste-Croix (75) (disparue)
-Eglise Ste-Geneviève-des-Ardents (75) (disparue)
-Eglise Ste-Marine (75) (disparue)
-Eglises et cimetières de l'île de la Cité (75) (disparus)
 
-Grottes vaticanes
 
-Mausolée d'Auguste à Rome
-Mausolée de Mausole à
Halicarnasse (Bodrum) Turquie (disparu)
-Mémorial du Mt-Valérien (92)
 

-Panthéon
-POMPES FUNÈBRES, AUTREFOIS et leurs métiers disparus
-Prieuré Ste-Catherine-du-Val-des-Ecoliers (75) (disparu)
 
-SÉPULTURES DES BOURBONS
-SÉPULTURES DES ROIS D’ANGLETERRE (dynastie Anglo-saxonne)
-SÉPULTURES DES ROIS ET DUCS DE BRETAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS D'ESPAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS DE FRANCE ET DES EMPEREURS (résumé)
-SUPPLICIÉS Lieux d'inhumations
 
-Temple (enclos, église et cimetière du) (75) (disparus)
COPYRIGHT 2010 - 2017 - TOUS DROITS RÉSERVÉS - Ce site est propriétaire exclusif de sa structure, de son contenu textuel et des photos signées MCP.  Sauf accord du propriétaire du site, toute reproduction, même partielle, à titre commercial est interdite. Les reproductions à titre privé sont soumises à l'autorisation du propriétaire du site. A défaut, le nom du site et de son auteur doivent obligatoirement être mentionnés. Tous les droits des auteurs des oeuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site sont réservés.