RETOUR LITTÉRATURE
CRÉBILLON Prosper Jolyot de (1674 – 17 juin 1762)
Eglise ou cimetière Saint-Gervais-Saint-Protais (Paris)
► Auteur dramatique français
Dit Crébillon « père » pour le différencier de son fils, Claude Prosper de Crébillon, après des débuts difficiles en 1703, il connut un succès considérable jusqu’à l’époque romantique avec sa pièce Rhadamisthe et Zénobie (1711), tirée d’un roman de Segrais. Suivirent deux autres pièces qui se soldèrent par des échecs. Eloigné de la scène, mais bénéficiant de ressources financières dues notamment à de généreux donateurs qui le soutenaient, bouleversé par la mort de sa femme, il resta plusieurs années enfermé chez lui rêvant à des romans qu’il n’écrivit jamais.
Il aurait pu y être oublié, si le succès des pièces de Voltaire, qui se posait comme son rival, n’avait pas attiré l’attention sur lui. Elu à l’Académie française (1731), nommé censeur de la librairie, son indifférence au courant philosophique et son monarchisme passionné firent bientôt de lui un protégé de la cour.
Pourtant, malgré l’appui de Louis XV et de Mme de Pompadour, il ne rencontra plus que de maigres succès.
Il se croyait l’héritier de Racine, mais marqua davantage la fin de la tragédie classique en confondant violence et grandeur, et en substituant à la simplicité racinienne sa prédilection pour les complications de tous genres. A sa façon, il fut un précurseur du mélodrame romantique.
Malgré sa carrière agitée et le fait de ne plus être représenté, cette grande figure de son temps  fait toujours partie de l’histoire de notre théâtre.
 
A sa mort, au grand dam de l’Eglise, son service funèbre à Saint-Jean-de-Latran réunit des membres de l’Académie et beaucoup de littérateurs, un grand nombre de comédiens et comédiennes qui avaient commandé le service,  dont Mlle Clairon accompagnée d’un Arlequin au moment de la communion. A défaut d’avoir pu interdire l’hommage funèbre, l’Eglise attendit son heure, et elle vint. Entre temps, le curé qui l’avait permis l’hommage fut interdit de messes pendant six mois.
 

Eglise ou charniers ?
Si on le dit toujours inhumé dans l’un des caveaux de l’église, l’extrait des registres de la paroisse  suivant indique le contraire :
« Le 19 juin mil-sept-cent-soixante-deux a été inhumé sous les charniers de cette église, Prosper Jolyot de Crébillon, écuyer, l’un des quarante de l’Académie française et des Académies de Rouen et de Dijon, censeur royal et de la police, décédé d’avant-hier rue des Douze-Portes, âgé de quatre-vingt huit ans et plus, en présence de Claude Jolyot de Crébillon, écuyer, censeur royal, son fils, M. Léandre Péaget, docteur régent de la Faculté de médecine en l’Université de Paris, ancien professeur des dites écoles, et ancien médecin du roi, au Châtelet de Paris, son neveu et autres ».
 
Comme d’autres (voir l’article : église et cimetière Saint-Gervais-Saint-Protais), il se peut qu’il soit toujours dans l’ancien cimetière.
 

Son tombeau que l’on dit disparu ne l’est pas.
Louis XV avait commandé mausolée au sculpteur Jean-Baptiste Lemoyne.  En marbre, il représentait Melpomène (muse de la tragédie), déplorant la mort Crébillon et s’abandonnant à la douleur  en s’appuyant sur son buste.
Mais, sous prétexte que ce monument honorait la mémoire d’un homme de théâtre  et que le sujet était traité d’une façon trop profane pour trouver place dans une église, avant même d’être achevé, le curé de la paroisse et les paroissiens empêchèrent son installation.  
Mis en dépôt, puis placé au Musée des Monuments français, il fut  expédié au Musée de Dijon, sa ville natale, en 1820 (act. Musée des Beaux-arts). Installé  dans la Salle des Gardes, dite des Ducs de Bourgogne,  il y était encore vers 1894. Au moment de la rédaction de cet article, les éléments de ce tombeau se trouvent dans les réserves.Les photos qui suivent sont totalement inédites.
Le Buste © Musée des Beaux-Arts de Dijon/François Jay
Melpomène © Musée des Beaux-Arts de Dijon/François Jay
© Musée des Beaux-Arts de Dijon/François Jay
Sources principales :
Tous mes plus chaleureux remerciements à Dominique Bardin-Bontemps, documentaliste à la Direction des Musées de Dijon et à Anne Camuset, responsable de photothèque Direction des Musées de Dijon grâce auxquelles il m’a été permis d’illustrer mon propos.
 
-Dictionnaire encyclopédique de la littérature française-Ed. Robert Laffont (1999)
-Particularités inédites ou peu connues sur La Monnoye, Crébillon et Piron (18 ??)
-Notice des objets d’arts exposés au Musée de Dijon (1842)
(*) commentaire(s)
21 juin 2018
ACCUEIL
THEMES 
Chercher
CONTACT
DE A à Z 
FACEBOOK
TOMBES ET SEPULTURES DANS LES CIMETIERES ET AUTRES LIEUX
Pour s'abonner à la Newsletter : l'inscription se fait en cliquant sur "Contact" en précisant bien le sujet et votre adresse E.mail.
par Marie-Christine Pénin
NOUVEAUX ARTICLES
LIEUX D'INHUMATIONS
 
-Abbaye royale de Chelles (77)
-Abbaye de Maubuisson (95)
-Abbaye de Montmartre (75)
-Abbaye de Port-Royal (75)
- Abbaye de Port-Royal-des-Champs (78)
-Abbaye St-Antoine-des-Champs (75) (disparue)
-Abbaye et église St-Germain-des-Prés (75)
-Abbaye St-Victor (75) (disparue)
-Abbaye St-Yved de Braine (02)
-Abbaye Ste-Geneviève (75)
-Abbaye du Val-de-Grâce (75)
 
-Basilique St-Denis (93)
-Basilique St-Pierre de Rome
-Basilique St-Remi de Reims (51)
 
-Catacombes de Paris
-Catacombes de Rome
 
-Cathédrale Notre-Dame (75)
 
-Chapelle Royale de Dreux (28)
-Chapelle de la Sorbonne (75)
-Chapelle des Incurables (75)
-Chapelle St-Aignan (75)
-Chapelle St Peter-ad-Vincula, (Tour de Londres)
 
-Chartreuse de Gaillon-lez-Bourbon (27) (disparue)
 
-Cimetière de Bonsecours (76)
-Cimetière du Calvaire (75)
-Cimetière de Clamart (75)
(disparu)
-Cimetière des chiens d'Asnières (92)
-Cimetière des enfants de Pen-Bron (44)
-Cimetière des Errancis (75)
-Cimetière "des fous" d'Evreux (27)
-Cimetière des Innocents (75) (disparu)
-Cimetière des Invalides (Invalidenfriedhof) Berlin
-Cimetière de la Madeleine
(ancien cimetière révolutionnaire)
-Cimetières parisiens (subtilités)
-Cimetière parisien d'Ivry (94)
-Cimetière parisien de Vaugirard (disparu)
-Cimetière de Picpus (75)
-Cimetières protestants
-Cimetière St-André-des-Arts (75) (disparu)
-Cimetières St-Benoît (75) (disparus)
-Cimetière St-Denis-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Etienne-du-Mont (75) (disparu)
-Cimetières de St-Eustache (75) (disparus)
-Cimetière St-Germain-l'Auxerrois (75) (disparu)
-Cimetière St-Gervais (75)
(disparu)
- Cimetière St-Jacques-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Jean-en-Grève (75) (disparu)
-Cimetière St-Landry (75) (disparu)
-Cimetière St-Laurent (75) (disparu)
-Cimetière St-Marcel (75)
(disparu)
-Cimetière St-Médard (75)
(disparu)
-Cimetière St-Nicolas-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetière St-Nicolas-du-Chardonnet (75) (disparu)
-Cimetière St-Paul-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetières St-Roch (75) (disparus)
-Cimetière St-Sulpice (75)
(disparu)
-Cimetière de la Salpêtrière (75) (disparu)
-Cimetière de Sapanta (Roumanie)
-Cimetière St-Sauveur (75) (disparu)
Cimetière et charniers St-Séverin (75)
Cimetière Ste-Catherine (75)
(disparu)
-Cimetière Ste-Marguerite (75)
 
-Collège de Beauvais ou de Dormans (75)
 
-Collégiale St-Georges de Vendôme (41) (disparue)
-Collégiale St-Laurent de Joinville (52) (disparue)
 
-Colonne de Juillet (75)
 
-Couvent de l'Ave Maria (75) (disparu)
-Couvent des Augustins-Déchaussés (75) (disparu)
-Couvent des Blancs-Manteaux (75) (disparu)
-Couvent des Capucins de la rue St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Capucines (75)
(disparu)
-Couvent des Carmélites de la rue St-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Carmes-Billettes (75)
-Couvent des Carmes-Déchaussés (75)
-Couvent des Célestins (75) (disparu)
-Couvent des Cordeliers de Nancy (54)
-Couvent des Cordeliers (75)
(disparu)
-Couvent des Chartreux de Vauvert  (75) (disparu)
-Couvent des Feuillants du Fg St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Grands-Augustins (75) (disparu)
-Couvent des Grands Carmes ou Carmes Barrés ou Carmes Maubert (75)  (disparu)
- Couvent des Jacobins réformés de la rue Saint-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des  Jacobins de la rue Saint-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de Chaillot (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de la place Royale (75) (disparu)
-Couvent des Pénitents du Tiers-Ordre de St-François ou Pénitents de Picpus (75)
(disparu)
Couvent des Petits-Augustins (75)
-Couvent des Théatins (Paris) (disparu)
-Couvent de la Visitation Ste-Marie (75)
-Crypte impériale des Capucins de Vienne (Autriche)
 
-Eglise du Dôme des Invalides (75)
-Eglise de La Madeleine (75)
-Eglise La Madeleine-de-la-Cité (75) (disparue)
-Eglise Notre-Dame-des-Blancs-Manteaux (75)
-Eglise St-Barthélemy (75) (disparue)
-Eglise St-Benoît, la bien tournée (75) (disparue)
-Eglise St-Christophe (75) (disparue)
-Eglise et cimetière St-Côme-et-St-Damien (75) (disparus)
-Eglise St-Denis-de-la-Chartre (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-du-Pas (75) (disparue)
-Eglise St-Eloi (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne-du-Mont (75)
-Eglise St-Eustache (75)
-Eglise St-Germain-l'Auxerrois (75)
-Eglise St-Germain-le-Vieux (75) (disparue)
-Eglise St-Gervais-St-Protais (75)
-Eglise St-Hippolyte (75) (disparue)
-Eglise St-Jacques-de-la-Boucherie (75)
- Eglise St-Jacques-du-Haut-Pas (75)
-Eglise St-Jean-en-Grève (75)
(disparue)
-Eglise St-Jean-le-Rond (75) (disparue)
-Eglise St-Julien-le-Pauvre (75)
-Eglise St-Landry (75) (disparue)
-Eglise St-Laurent (75)
-Eglise (cathédrale) St-Louis-des-Invalides (75)
-Eglise St-Louis-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise et cimetière (disparu) St-Louis-en-l'Île (75)
-Eglise St-Marcel (75) (disparue)
-Eglise St-Martial (75) (disparue)
-Eglise St-Médard (75)
-Eglise St-Merry (75)
-Eglise St-Nicolas-des-Champs (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Chardonnet (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-des-Champs (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-St-Louis (75)
(ancien couvent des Jésuites)
-Eglise St-Pierre-aux-Arcis (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-aux-Boeufs (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-de-Montmartre
-Eglise St-Roch (75)
-Eglise St-Sauveur (75) disparue
-Eglise St-Séverin (75)
-Eglise St-Sulpice (75)
-Eglise St-Symphorien et St-Luc (75) (disparue)
-Eglise St-Thomas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise Ste-Croix (75) (disparue)
-Eglise Ste-Geneviève-des-Ardents (75) (disparue)
-Eglise Ste-Marine (75) (disparue)
-Eglises et cimetières de l'île de la Cité (75) (disparus)
 
-Grottes vaticanes
 
-Hospice des Enfants-Trouvés (75) (disparu)
 
-Mausolée d'Auguste à Rome
-Mausolée de Mausole à
Halicarnasse (Bodrum) Turquie (disparu)
-Mémorial du Mt-Valérien (92)
 

-Panthéon
-POMPES FUNÈBRES, AUTREFOIS et leurs métiers disparus
-Prieuré Ste-Catherine-du-Val-des-Ecoliers (75) (disparu)
 
-SÉPULTURES DES BOURBONS
-SÉPULTURES DES ROIS D’ANGLETERRE (dynastie Anglo-saxonne)
-SÉPULTURES DES ROIS ET DUCS DE BRETAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS D'ESPAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS DE FRANCE ET DES EMPEREURS (résumé)
-SUPPLICIÉS Lieux d'inhumations
 
-Temple (enclos, église et cimetière du) (75) (disparus)
Dernière mise à jour
au 19 août 2018
COPYRIGHT 2010 - 2017 - TOUS DROITS RÉSERVÉS - Ce site est propriétaire exclusif de sa structure, de son contenu textuel et des photos signées MCP.  Sauf accord du propriétaire du site, toute reproduction, même partielle, à titre commercial est interdite. Les reproductions à titre privé sont soumises à l'autorisation du propriétaire du site. A défaut, le nom du site et de son auteur doivent obligatoirement être mentionnés. Tous les droits des auteurs des oeuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site sont réservés.