RETOUR PERSONNALITES LIEES A LOUIS XIV
COLBERT Jean-Baptiste (1619 - 6 septembre 1683)
Eglise Saint-Eustache (Paris)
Le plus illustre des ministres de Louis XIV avait des qualités éminentes : amour du travail, persévérance, intelligence d’une admirable clarté, mais aussi de graves défauts : ambition effrénée, caractère renfrogné et âpreté au gain.
Le meilleur et le pire du personnage n’allaient cesser de coexister.
 
Entré dans les bureaux de Des Noyers, secrétaire d’Etat à la Guerre, à la mort de Richelieu, il devint premier commis, puis secrétaire de Michel Le Tellier.
Dans ce dessin réalisé avant la Révolution, on voit l'ange, signé par Tuby,  qui disparut lors des profanations. Le mausolée est alors entre deux chapelles. BnF
MCP
MCP
MCP
MCP
MCP
L'Abondance, signée Tuby. MCP
La Fidélité, signée Coysevox. MCP
(*) commentaire(s)
Mis en rapport avec Mazarin, il plut à ce dernier qui l’attacha à sa maison. Il gérait la fortune personnelle du cardinal et lui demeura fidèle durant la Fronde.
Sa nouvelle situation lui permis de s’offrir, en1658, la baronnie de Seignelay.
 
Avant de mourir, Mazarin le recommanda à Louis XIV « comme étant très fidèle » et, dès 1661, il participait à la direction des finances du royaume en qualité d’intendant. Belle fonction que voilà, sauf qu'il  y avait mieux à prendre, celle de surintendant des finances de Nicolas Fouquet qu’il haïssait. Alors commença le combat pervers du besogneux contre le séducteur, de la fourmi contre une cigale qui ne vit rien venir. Perdu dans l’esprit du roi, arrêté et condamné à la réclusion à vie, Fouquet laissait la place libre à l’ennemi qui aurait bien préféré une condamnation à mort…
 
La charge de Fouquet supprimée fut remplacée par un Conseil des finances créé par Colbert dont il devint l’intendant. Peu à peu il accumula de multiples attributions.
Comme beaucoup d’hommes qui gouvernèrent la France au 17ème siècle, Colbert était avant tout un homme politique et non un économiste. Néanmoins, agissant sur tous les fronts, il parvint à donner une impulsion à l’économie française malgré les lacunes de son système et des résultats inégaux.
 
Bien que sa politique économique soit discutable,  tant qu’il fut aux affaires les budgets furent à peu près maîtrisés ; les déficits ne cessèrent de s'accumuler après lui.
Parmi toutes ces créations, on lui l’Académie des Sciences (1666), l’Académie de musique et d’architecture (1669), le cabinet des Médailles, etc…
 
Très fatigué, ses dernières années furent attristées par la faveur grandissante du clan Louvois.
En disgrâce, malade, Colbert connut alors d’atroces souffrances avant d’expirer. Rendu responsable de tous les malheurs du temps,  son inhumation se fait le sir tant on craignait des mouvements populaires. Dans une période secouée par une série  de crises, imposer à la nation des tâches surhumaines pour une politique de prestige et de guerre ne l’avait guère rendu populaire. De surcroît, le ministre avait amassé une fortune personnelle considérable dans laquelle le peuple voyait un signe de prévarication. Sur son passage, on insulta le cercueil.
 
Colbert avait été reçu à l’Académie française en 1667. A sa mort l’Académie voulut faire pour lui ce qu’elle n’avait encore fait pour un de ses membres défunts. Elle souhaita que son oraison funèbre soit prononcée dans l’église des Billettes  par un membre de la Compagnie. Mais ceux des Académiciens qui étaient dans les ordres étaient déjà retenus pour l’oraison funèbre de la reine, Marie-Thérèse, morte le 30 juillet. Ne pouvant rendre au défunt leur devoir dans un lieu consacré, les Académiciens tinrent une séance extraordinaire au Louvre où les louanges du ministre furent célébrées en vers par Quinault et en prose par l’abbé Tallemant.
 
Jean-Baptiste Colbert fut inhumé en l’église Saint-Eustache. Son superbe mausolée avait été dressé sous l’arcade qui séparait la chapelle de la Vierge de celle de Notre-Dame-des-Vertus.  Il fut dessiné par Le Brun et réalisé, en 1685  par Jean-Baptiste Tuby et Antoine Coysevox. Tuby est l’auteur de l’Abondance et d’un ange présentant au défunt un livre de prières détruit sous la Révolution ; Coysevox signa le priant et la figure de la Fidélité appelée aussi la Religion.
 
Colbert est revêtu du manteau de l’ordre du Saint-Esprit. La Fidélité se tourne vers lui avec une expression chargée de regrets tandis qua l’Abondance regarde vers le sol en signe de renoncement.
 
En décembre 1793, le mausolée fut transporté par fragments jusqu’au musée des Monuments français d’Alexandre Lenoir. Il retrouva sa place à Saint-Eustache, dans la chapelle de la Vierge,  en 1817.
Ses restes, profanés sous la Révolution, furent jetés dans une fosse sauf peut-être les jambes qui seraient, dit-on, toujours à Saint-Eustache.
 
Dans ce même tombeau reposait son fils, Jean-Baptiste Antoine Colbert de Seignelay (1651 – 1690) qui succéda à son père au poste de secrétaire d’Etat à la Marine.
ACCUEIL
THEMES 
Chercher
CONTACT
DE A à Z 
FACEBOOK
TOMBES ET SEPULTURES DANS LES CIMETIERES ET AUTRES LIEUX
Pour s'abonner à la Newsletter : l'inscription se fait en cliquant sur "Contact" en précisant bien le sujet et votre adresse E.mail.
par Marie-Christine Pénin
NOUVEAUX ARTICLES
Dernière mise à jour
au 16 mai 2017
LIEUX D'INHUMATIONS
 
-Abbaye royale de Chelles (77)
-Abbaye de Maubuisson (95)
-Abbaye de Montmartre (75)
-Abbaye de Port-Royal (75)
- Abbaye de Port-Royal-des-Champs (78)
-Abbaye et église St-Germain-des-Prés (75)
-Abbaye St-Victor (75) (disparue)
-Abbaye St-Yved de Braine (02)
Abbaye Ste-Geneviève (75)
-Abbaye du Val-de-Grâce (75)
 
-Basilique Saint-Denis (93)
-Basilique St-Pierre de Rome
 
-Catacombes de Paris
-Catacombes de Rome
 
-Cathédrale Notre-Dame (75)
 
-Chapelle Royale de Dreux (28)
-Chapelle de la Sorbonne (75)
-Chapelle des Incurables (75)
-Chapelle St-Aignan (75)
-Chapelle St Peter-ad-Vincula, (Tour de Londres)
 
-Chartreuse de Gaillon-lez-Bourbon (27) (disparue)
 
-Cimetière de Bonsecours (76)
-Cimetière du Calvaire (75)
-Cimetière de Clamart (75)
(disparu)
-Cimetière des chiens d'Asnières (92)
-Cimetière des enfants de Pen-Bron (44)
-Cimetière des Errancis (75)
-Cimetière "des fous" d'Evreux (27)
-Cimetière des Innocents (75) (disparu)
-Cimetière des Invalides (Invalidenfriedhof) Berlin
-Cimetière de la Madeleine
(ancien cimetière révolutionnaire)
-Cimetières parisiens (subtilités)
-Cimetière parisien d'Ivry (94)
-Cimetière parisien de Vaugirard (disparu)
-Cimetière de Picpus (75)
-Cimetières protestants
-Cimetière St-André-des-Arts (75) (disparu)
-Cimetières St-Benoît (75) (disparus)
-Cimetière St-Denis-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Etienne-du-Mont (75) (disparu)
-Cimetières de St-Eustache (75) (disparus)
-Cimetière St-Germain-l'Auxerrois (75) (disparu)
-Cimetière St-Gervais (75)
(disparu)
- Cimetière St-Jacques-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Jean-en-Grève (75) (disparu)
-Cimetière St-Landry (75) (disparu)
-Cimetière St-Laurent (75) (disparu)
-Cimetière St-Marcel (75)
(disparu)
-Cimetière St-Médard (75)
(disparu)
-Cimetière St-Nicolas-du-Chardonnet (75) (disparu)
-Cimetière St-Paul-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetières St-Roch (75) (disparus)
-Cimetière St-Sulpice (75)
(disparu)
-Cimetière de Sapanta (Roumanie)
-Cimetière St-Sauveur (75) (disparu)
Cimetière et charniers St-Séverin (75)
Cimetière Ste-Catherine (75)
(disparu)
-Cimetière Ste-Marguerite (75)
 
-Collégiale St-Laurent de Joinville (52) (disparue)
-Colonne de Juillet (75)
 
-Couvent de l'Ave Maria (75) (disparu)
-Couvent des Augustins-Déchaussés (75) (disparu)
-Couvent des Blancs-Manteaux (75) (disparu)
-Couvent des Capucins de la rue St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Capucines (75)
(disparu)
-Couvent des Carmélites de la rue St-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Carmes-Billettes (75)
-Couvent des Carmes-Déchaussés (75)
-Couvent des Célestins (75) (disparu)
-Couvent des Cordeliers de Nancy (54)
-Couvent des Cordeliers (75)
(disparu)
-Couvent des Chartreux de Vauvert  (75) (disparu)
-Couvent des Feuillants du Fg St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Grands-Augustins (75) (disparu)
-Couvent des Grands Carmes ou Carmes Barrés ou Carmes Maubert (75)  (disparu)
- Couvent des Jacobins réformés de la rue Saint-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des  Jacobins de la rue Saint-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de Chaillot (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de la place Royale (75) (disparu)
-Couvent des Pénitents du Tiers-Ordre de St-François ou Pénitents de Picpus (75)
(disparu)
Couvent des Petits-Augustins (75)
-Couvent des Théatins (Paris) (disparu)
-Couvent de la Visitation Ste-Marie (75)
-Crypte impériale des Capucins de Vienne (Autriche)
 
-Eglise du Dôme des Invalides (75)
-Eglise de La Madeleine (75)
-Eglise La Madeleine-de-la-Cité (75) (disparue)
-Eglise Notre-Dame-des-Blancs-Manteaux (75)
-Eglise St-Barthélemy (75) (disparue)
-Eglise St-Benoît, la bien tournée (75) (disparue)
-Eglise St-Christophe (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-de-la-Chartre (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-du-Pas (75) (disparue)
-Eglise St-Eloi (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne-du-Mont (75)
-Eglise St-Eustache (75)
-Eglise St-Germain-l'Auxerrois (75)
-Eglise St-Germain-le-Vieux (75) (disparue)
-Eglise St-Gervais-St-Protais (75)
-Eglise St-Hippolyte (75) (disparue)
-Eglise St-Jacques-de-la-Boucherie (75)
- Eglise St-Jacques-du-Haut-Pas (75)
-Eglise St-Jean-en-Grève (75)
(disparue)
-Eglise St-Jean-le-Rond (75) (disparue)
-Eglise St-Julien-le-Pauvre (75)
-Eglise St-Landry (75) (disparue)
-Eglise St-Laurent (75)
-Eglise (cathédrale) St-Louis-des-Invalides (75)
-Eglise St-Louis-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise et cimetière (disparu) St-Louis-en-l'Île (75)
-Eglise St-Marcel (75) (disparue)
-Eglise St-Martial (75) (disparue)
-Eglise St-Médard (75)
-Eglise St-Merry (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Chardonnet (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-des-Champs (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-St-Louis (75)
(ancien couvent des Jésuites)
-Eglise St-Pierre-aux-Arcis (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-aux-Boeufs (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-de-Montmartre
-Eglise St-Roch (75)
-Eglise St-Sauveur (75) disparue
-Eglise St-Séverin (75)
-Eglise St-Sulpice (75)
-Eglise St-Symphorien et St-Luc (75) (disparue)
-Eglise St-Thomas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise Ste-Croix (75) (disparue)
-Eglise Ste-Geneviève-des-Ardents (75) (disparue)
-Eglise Ste-Marine (75) (disparue)
-Eglises et cimetières de l'île de la Cité (75) (disparus)
 
-Grottes vaticanes
 
-Mausolée d'Auguste à Rome
-Mausolée de Mausole à
Halicarnasse (Bodrum) Turquie (disparu)
-Mémorial du Mt-Valérien (92)
 

-Panthéon
-POMPES FUNÈBRES, AUTREFOIS et leurs métiers disparus
-Prieuré Ste-Catherine-du-Val-des-Ecoliers (75) (disparu)
 
-SÉPULTURES DES BOURBONS
-SÉPULTURES DES ROIS D’ANGLETERRE (dynastie Anglo-saxonne)
-SÉPULTURES DES ROIS ET DUCS DE BRETAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS D'ESPAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS DE FRANCE ET DES EMPEREURS (résumé)
-SUPPLICIÉS Lieux d'inhumations
 
-Temple (enclos, église et cimetière du) (75) (disparus)
COPYRIGHT 2010 - 2017 - TOUS DROITS RÉSERVÉS - Ce site est propriétaire exclusif de sa structure, de son contenu textuel et des photos signées MCP.  Sauf accord du propriétaire du site, toute reproduction, même partielle, à titre commercial est interdite. Les reproductions à titre privé sont soumises à l'autorisation du propriétaire du site. A défaut, le nom du site et de son auteur doivent obligatoirement être mentionnés. Tous les droits des auteurs des oeuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site sont réservés.