RETOUR PERSONNALITÉS CHARLES IV
Dynastie capétienne
13 août 2012
De gauche à droite: Philippe V, Jeanne d'Evreux et Charles IV.
Merci à Erwan Le Marchand pour les photos
Source tombeau: Les tombeaux des quatre derniers Capétiens directs, Philippe le Bel et ses fils: extrait d'un résumé de Pierre Pradel  des comptes rendus de l'Académie des Inscriptions et Belles Lettres  (1969)
(*) commentaire(s)
Provenant de l'abbaye de Maubuisson, le musée du Louvre conserve les gisants du tombeau des entrailles de Charles IV et de Jeanne d'Evreux. Ils sont dus au ciseau virtuose du sculpteur Jean de Liège. Les effigies, plus petites que nature, étaient autrefois rehaussées d’or. Les souverains tenaient un sceptre dans leur main droite. Sur leur poitrine est figuré le sac de cuir destiné à contenir les entrailles.
Photo: http://www.galerie.roi-president.com/
Parents  
► PHILIPPE IV
JEANNE DE NAVARRE
 
Epouses
► BLANCHE DE BOURGOGNE ou D'ARTOIS
► MARIE DE LUXEMBOURG
► JEANNE D'EVREUX
 
Enfants    
► Philippe de la Marche (1313/1314 – 24/3/1322), inhumé en l'abbaye de Pont-aux-Dames à Couilly-Pont-aux-Dames (Seine-et-Marne)
► Jeanne de France (1315 – 17/5/1321) , inhumée en l'abbaye de Maubuisson (Val-d’Oise)
► Louis de France (1324 – 1324), inhumé au couvent Saint-Dominique de Montargis (Loiret)
► Marie de France (1327 – 6/10/1341), inhumée dans la chapelle Notre-Dame-La-Blanche de la basilique Saint-Denis.  Quand le 18 octobre 1793 on ouvrit son caveau,  on ne trouva que des décombres sans corps et sans cercueils
► Blanche de France (1327 – 8/2/1392), inhumée dans la chapelle Notre-Dame-La-Blanche de la basilique Saint-Denis. Elle avait épousé Philippe de France, duc d’Orléans qui fut enterré à Sainte-Croix d’Orléans. Quand le 18 octobre 1793 on ouvrit son caveau,  on ne trouva que des décombres sans corps et sans cercueils
Cœur : Eglise Sainte-Croix d’Orléans (Loiret)
Viscères : Abbaye de Pont-aux-Dames (Seine-et-Marne)
Le dernier fils de Philippe le Bel et la fin d'une dynastie.
 
Philippe V était mort ne laissant que des filles comme héritières. Succédant à son frère, auquel il s’était rallié de mauvaise grâce, et s’appuyant à son tour sur la « loi salique », Charles, comte de la Marche, écarta ses nièces du pouvoir et devint Charles IV.
En tant qu'héritier de sa mère, Jeanne de Navarre, il ajouta au titre de roi de France celui de roi de Navarre.
De façon maladroite, il essaya de continuer la politique entamée par son prédécesseur contre la noblesse. Il tenta de faire restituer à la couronne les domaines aliénés et retira les charges accordées à titre gratuit pour les mettre en vente.
 
Certes, il fallait faire face aux dépenses, payer une administration qui prenait de l’ampleur et entretenir le prestige royal, mais les moyens employés, comme les exactions et spoliations fiscales, restaient sujettes à caution.
Sous prétexte de justice contre ceux qui auraient tirer trop d'avantages financiers du règne précédent, il fit mourir sous la torture Girard la Guette, intendant des finances de Philippe V pour obtenir ses biens; les banquiers lombards furent expulsés, mais pas leurs richesses ; quant aux seigneurs coupables de brigandage, le roi les punissait et gardait leurs possessions.
La rapine royale n’était pas nouvelle : parmi d’autres, son père et Philippe V en avaient donné de beaux exemples, mais ils l’avaient fait avec plus d’intelligence et de sagesse.
 
En 1324, il séquestra la Guyenne anglaise conquise en partie par son oncle Charles de Valois qui, exclu du règne précédent, reprenait du pouvoir. Il accepta un traité de paix avec l’Angleterre (1327) tout en conservant d’importants territoires en Aquitaine.
 
Quant à son ambition de devenir empereur d’Allemagne, elle tourna au fiasco. Bref, sa mort prématurée fut un véritable soulagement pour le pays.
 
Consumé par la fièvre, toussant, crachant du sang, Charles s’était alité le jour de Noël1327. Face à l’impuissance de la médecine à reconnaître et à soigner le mal, une seule explication s’imposait : la malédiction lancée de son bûcher par Jacques de Molay quatorze ans plus tôt continuait son œuvre destructrice…
 
Débarrassé de sa première épouse, Blanche de Bourgogne, compromise dans l’affaire de la Tour de Nesles avec les frères d’Aulnay, Charles avait convolé deux fois par la suite sans qu’aucun de ses fils ne lui survive.
 
Dernier rejeton direct de Hugues Capet, il disparaissait sans héritier mâle. Loi salique oblige, la couronne de France échut à son cousin germain, Philippe VI, issu de la branche cadette des Valois et ce au détriment du fils d’Isabelle de France, reine d’Angleterre. La guerre de Cent Ans était en marche…
 
La dépouille de Charles IV fut inhumée en la basilique Saint-Denis dans un tombeau de pierre qu’on découvrit dans le caveau de Philipppe V le 22 octobre 1793. Ouvert  le 24, on y trouva son corps desséché, une couronne d’argent doré, un sceptre de cuivre doré, un anneau d’argent, un reste de main de justice, un bâton en ébène et un oreiller de plomb.
 
Les restes du roi furent jetés dans une fosse commune avant d’être inhumés dans l’ossuaire de la basilique en 1817.
 
L’année même de son avènement, Philippe VI avait commandé le tombeau de son prédécesseur dont le gisant offre le portrait d’un personnage disparu depuis peu. Chacun se souvenait encore de ses traits à commencer par sa veuve, Jeanne d’Evreux qui, célèbre pour son goût des arts, pouvait contrôler la ressemblance. Si le souci de véracité est bien présent, on n’en connait pas la source d’inspiration : moulage mortuaire, portrait ad vivum, simples souvenirs ; car l’œuvre est ambigüe. La pure convention se concilie avec des formes très individualisées, comme la bouche minuscule, sous le signe d’une élégance juvénile convenable à l’évocation du défunt mort à trente-trois ans.
 
A ses côtés, se trouvait le gisant de sa troisième épouse,  Jeanne d’Evreux.
 
On pouvait y lire cette inscription disparue : " Cy gist le roy Charles roy de France et de Navarre fils du roy Phelipe le Bel qui trespassa lan MCCCXXVII veille de la chandeleur et madame la royne Johane sa caompaigne fille de noble pnce mons. Loys de France jadis comte devreux."
ACCUEIL
THEMES 
Chercher
CONTACT
DE A à Z 
FACEBOOK
TOMBES ET SEPULTURES DANS LES CIMETIERES ET AUTRES LIEUX
Pour s'abonner à la Newsletter : l'inscription se fait en cliquant sur "Contact" en précisant bien le sujet et votre adresse E.mail.
par Marie-Christine Pénin
NOUVEAUX ARTICLES
LIEUX D'INHUMATIONS
 
-Abbaye royale de Chelles (77)
-Abbaye de Maubuisson (95)
-Abbaye de Montmartre (75)
-Abbaye de Port-Royal (75)
- Abbaye de Port-Royal-des-Champs (78)
-Abbaye St-Antoine-des-Champs (75) (disparue)
-Abbaye et église St-Germain-des-Prés (75)
-Abbaye St-Victor (75) (disparue)
-Abbaye St-Yved de Braine (02)
-Abbaye Ste-Geneviève (75)
-Abbaye du Val-de-Grâce (75)
 
-Basilique St-Denis (93)
-Basilique St-Pierre de Rome
-Basilique St-Remi de Reims (51)
 
-Catacombes de Paris
-Catacombes de Rome
 
-Cathédrale Notre-Dame (75)
 
-Chapelle Royale de Dreux (28)
-Chapelle de la Sorbonne (75)
-Chapelle des Incurables (75)
-Chapelle St-Aignan (75)
-Chapelle St Peter-ad-Vincula, (Tour de Londres)
 
-Chartreuse de Gaillon-lez-Bourbon (27) (disparue)
 
-Cimetière de Bonsecours (76)
-Cimetière du Calvaire (75)
-Cimetière de Clamart (75)
(disparu)
-Cimetière des chiens d'Asnières (92)
-Cimetière des enfants de Pen-Bron (44)
-Cimetière des Errancis (75)
-Cimetière "des fous" d'Evreux (27)
-Cimetière des Innocents (75) (disparu)
-Cimetière des Invalides (Invalidenfriedhof) Berlin
-Cimetière de la Madeleine
(ancien cimetière révolutionnaire)
-Cimetières parisiens (subtilités)
-Cimetière parisien d'Ivry (94)
-Cimetière parisien de Vaugirard (disparu)
-Cimetière de Picpus (75)
-Cimetières protestants
-Cimetière St-André-des-Arts (75) (disparu)
-Cimetières St-Benoît (75) (disparus)
-Cimetière St-Denis-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Etienne-du-Mont (75) (disparu)
-Cimetières de St-Eustache (75) (disparus)
-Cimetière St-Germain-l'Auxerrois (75) (disparu)
-Cimetière St-Gervais (75)
(disparu)
- Cimetière St-Jacques-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Jean-en-Grève (75) (disparu)
-Cimetière St-Landry (75) (disparu)
-Cimetière St-Laurent (75) (disparu)
-Cimetière St-Marcel (75)
(disparu)
-Cimetière St-Médard (75)
(disparu)
-Cimetière St-Nicolas-du-Chardonnet (75) (disparu)
-Cimetière St-Paul-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetières St-Roch (75) (disparus)
-Cimetière St-Sulpice (75)
(disparu)
-Cimetière de Sapanta (Roumanie)
-Cimetière St-Sauveur (75) (disparu)
Cimetière et charniers St-Séverin (75)
Cimetière Ste-Catherine (75)
(disparu)
-Cimetière Ste-Marguerite (75)
 
-Collégiale St-Georges de Vendôme (41) (disparue)
-Collégiale St-Laurent de Joinville (52) (disparue)
 
-Colonne de Juillet (75)
 
-Couvent de l'Ave Maria (75) (disparu)
-Couvent des Augustins-Déchaussés (75) (disparu)
-Couvent des Blancs-Manteaux (75) (disparu)
-Couvent des Capucins de la rue St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Capucines (75)
(disparu)
-Couvent des Carmélites de la rue St-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Carmes-Billettes (75)
-Couvent des Carmes-Déchaussés (75)
-Couvent des Célestins (75) (disparu)
-Couvent des Cordeliers de Nancy (54)
-Couvent des Cordeliers (75)
(disparu)
-Couvent des Chartreux de Vauvert  (75) (disparu)
-Couvent des Feuillants du Fg St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Grands-Augustins (75) (disparu)
-Couvent des Grands Carmes ou Carmes Barrés ou Carmes Maubert (75)  (disparu)
- Couvent des Jacobins réformés de la rue Saint-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des  Jacobins de la rue Saint-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de Chaillot (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de la place Royale (75) (disparu)
-Couvent des Pénitents du Tiers-Ordre de St-François ou Pénitents de Picpus (75)
(disparu)
Couvent des Petits-Augustins (75)
-Couvent des Théatins (Paris) (disparu)
-Couvent de la Visitation Ste-Marie (75)
-Crypte impériale des Capucins de Vienne (Autriche)
 
-Eglise du Dôme des Invalides (75)
-Eglise de La Madeleine (75)
-Eglise La Madeleine-de-la-Cité (75) (disparue)
-Eglise Notre-Dame-des-Blancs-Manteaux (75)
-Eglise St-Barthélemy (75) (disparue)
-Eglise St-Benoît, la bien tournée (75) (disparue)
-Eglise St-Christophe (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-de-la-Chartre (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-du-Pas (75) (disparue)
-Eglise St-Eloi (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne-du-Mont (75)
-Eglise St-Eustache (75)
-Eglise St-Germain-l'Auxerrois (75)
-Eglise St-Germain-le-Vieux (75) (disparue)
-Eglise St-Gervais-St-Protais (75)
-Eglise St-Hippolyte (75) (disparue)
-Eglise St-Jacques-de-la-Boucherie (75)
- Eglise St-Jacques-du-Haut-Pas (75)
-Eglise St-Jean-en-Grève (75)
(disparue)
-Eglise St-Jean-le-Rond (75) (disparue)
-Eglise St-Julien-le-Pauvre (75)
-Eglise St-Landry (75) (disparue)
-Eglise St-Laurent (75)
-Eglise (cathédrale) St-Louis-des-Invalides (75)
-Eglise St-Louis-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise et cimetière (disparu) St-Louis-en-l'Île (75)
-Eglise St-Marcel (75) (disparue)
-Eglise St-Martial (75) (disparue)
-Eglise St-Médard (75)
-Eglise St-Merry (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Chardonnet (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-des-Champs (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-St-Louis (75)
(ancien couvent des Jésuites)
-Eglise St-Pierre-aux-Arcis (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-aux-Boeufs (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-de-Montmartre
-Eglise St-Roch (75)
-Eglise St-Sauveur (75) disparue
-Eglise St-Séverin (75)
-Eglise St-Sulpice (75)
-Eglise St-Symphorien et St-Luc (75) (disparue)
-Eglise St-Thomas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise Ste-Croix (75) (disparue)
-Eglise Ste-Geneviève-des-Ardents (75) (disparue)
-Eglise Ste-Marine (75) (disparue)
-Eglises et cimetières de l'île de la Cité (75) (disparus)
 
-Grottes vaticanes
 
-Mausolée d'Auguste à Rome
-Mausolée de Mausole à
Halicarnasse (Bodrum) Turquie (disparu)
-Mémorial du Mt-Valérien (92)
 

-Panthéon
-POMPES FUNÈBRES, AUTREFOIS et leurs métiers disparus
-Prieuré Ste-Catherine-du-Val-des-Ecoliers (75) (disparu)
 
-SÉPULTURES DES BOURBONS
-SÉPULTURES DES ROIS D’ANGLETERRE (dynastie Anglo-saxonne)
-SÉPULTURES DES ROIS ET DUCS DE BRETAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS D'ESPAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS DE FRANCE ET DES EMPEREURS (résumé)
-SUPPLICIÉS Lieux d'inhumations
 
-Temple (enclos, église et cimetière du) (75) (disparus)
Dernière mise à jour
au 6 décembre 2017
COPYRIGHT 2010 - 2017 - TOUS DROITS RÉSERVÉS - Ce site est propriétaire exclusif de sa structure, de son contenu textuel et des photos signées MCP.  Sauf accord du propriétaire du site, toute reproduction, même partielle, à titre commercial est interdite. Les reproductions à titre privé sont soumises à l'autorisation du propriétaire du site. A défaut, le nom du site et de son auteur doivent obligatoirement être mentionnés. Tous les droits des auteurs des oeuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site sont réservés.