RETOUR DIRECTOIRE, CONSULAT ET EMPIRE
WALEWSKA Marie (1786 – 11 décembre 1817)
Eglise de Kiernozia (Pologne)
Cœur : cimetière du Père-Lachaise (Paris)
Issue d’une ancienne famille de la noblesse polonaise, après avoir connu une enfance plutôt heureuse et avoir soigné son éducation dans un couvent pour jeunes filles de bonne famille, il ne restait plus qu’à la marier à un homme riche et bien né.
Le candidat « idéal » se présenta sous les traits du chambellan du dernier roi de Pologne, le comte  Anastazy Walewski, presque septuagénaire, alors que Marie affichait dix-sept ans et une grande beauté. Ils eurent un fils, Antoine.
 
Nourrissant « une haine virile du Russe », qui occupait sa région de naissance, mais aussi du Prussien et de l'Autrichien, qui s’étaient partagé le reste du pays, elle rêvait d'une Pologne libre.
Eglise de Kiernozia http://www.polskaniezwykla.pl
https://www.rmf.fm/bajeczna-polska/
Ici repose Marie Laczinska, comtesse Walewska puis comtesse d’Ornano  © Jolanta Dyr
Chapelle des Ornano lui servant de carditaphe © MCP
© MCP
►WALEWSKI Alexandre (1810 - septembre 1868)
Cimetière du Père-Lachaise, 66ème division (Paris)
Fils naturel de Napoléon Ier, auquel il ressemblait d'une façon frappante et qui le dota richement, et de Marie Walewska, à la mort de celle-ci, sa tutelle fut confiée à son oncle Teodor Michał Łączyński, honnête homme dont elle avait toujours été proche, et qui sut gérer sa fortune.
Par ailleurs, il entretint aussi toujours d’excellents rapports avec son beau-père, Philippe-Antoine d’Ornano.
Il connut une brillante carrière qui se fit sous la Monarchie de Juillet et sous le Second Empire à la tête duquel était son cousin, Napoléon III.
© MCP
Sources principales :
-http://www.noblesseetroyautes.com/marie-walewska-8eme-partie-et-fin/
-La comtesse Walewska raconte comment elle fit la connaissance de l’Empereur Tiré de la collection privée du comte Alexandre Walewski, Paris
-Archives Colonna Walewski http://www.digi-archives.org/fonds/facw/static/TRACWBIO001009.html
(*) commentaire(s)
28 janvier 2019
Il fut militaire ; diplomate : successivement ambassadeur à Florence, Naples, Madrid et Londres ; homme politique : ministre des Affaires-étrangères (1855), et président du Conseil législatif (1865).
 
Alexandre Walewski fut inhumé au cimetière du Père-Lachaise dans une chapelle située dans une division juste en dessous de celle des Ornano. Au regard des liens qu’il entretenait avec cette famille, et leur chapelle ayant été érigée avant la sienne, au moins deux de ses enfants y furent inhumés.
 
Il se maria deux fois, avec :  
Lady Catherine Montagu (1808-1834), dont il eut deux enfants morts l’année de leur naissance.
-Louise Walewski (1832-1832 ) et Georges Walewski  (1834-1834) qui fut inhumé près de l’ancienne sépulture de Marie Walewska et transféré dans la chapelle Ornano en novembre 1866
 
Marie-Anne di Ricci (1823-1912), dont il eut quatre enfants  
-Isabelle Walewski (1847-1847) qui inhumée près de l’ancienne sépulture de Marie Walewska et transférée dans la chapelle Ornano en novembre 1866
-Charles Colonna Walewski (1848-1916),
Pendant la guerre de 1870, il prit du service dans l’armée active et  termina sa carrière avec le grade de lieutenant-colonel.
Entré  au Crédit Lyonnais (1905), il y  fut nommé successivement sous-directeur puis directeur du personnel du siège central parisien. Au début de la Première Guerre mondiale, âgé de 66 ans, il demanda à partir pour le front. Il fut rapidement désigné pour le commandement d’un régiment d'infanterie territoriale dans la zone de guerre où qu'il contracta une affection respiratoire à laquelle il succomba. Inhumé dans la chapelle Walewski
-Catherine Walewski (1849-1927)
-Eugénie Walewski(1856-1884)
Il entretint également une relation avec la tragédienne Rachel dont il eut un fils,  Alexandre Walewski (1844-1898), qui repose aussi avec son père.
Emplacement de la tombe de Marie Walewska au Père-Lachaise © MCP
Quand à l’automne 1806, Napoléon Ier occupa le territoire polonais, il apparut alors pour la population comme le « Messie » qui devait la libérer. Pour mieux participer à l’enthousiasme ambiant, les Walewski s’installèrent à Varsovie.
Le 1er janvier 1807, accompagnée d’une cousine, Marie, sans réfléchir, sauta dans un fiacre dans l’espoir d’apercevoir l’Empereur à Blonie où l’attendait une foule venue l’accueillir. C’est là qu’elle le vit et lui parla pour la première fois et qu’il tomba sous son charme. Poussée par ses amis patriotes, distinguée par le destin, avec l’accord de son mari, et dans l’espoir d’influencer Napoléon pour qu’il traitât la Pologne avec justice, elle accepta de devenir sa maîtresse.
 
Ils tombèrent sincèrement amoureux l’un de l’autre et l’amant empressé organisa dès lors sa vie de façon à consacrer du temps à ses amours, chose qu'il n'avait pas faite depuis Joséphine de Beauharnais. Marie devint sa compagne fidèle et aimante. Elle ramenait souvent la conversation sur la résurrection de la Pologne sans obtenir d’engagement de Napoléon qui émettait plusieurs conditions drastiques. Finalement, il créa le duché de Varsovie qui disparut en 1815. Bien faible réponse à l’attente des Polonais dont des milliers de soldats moururent pour lui.
 
Le 4 mai 1810, naquit leur fils, Alexandre, que le comte Walewski reconnut comme le sien. Richement doté par son père naturel, le problème se posa pour ses revenus qui pouvaient être engloutis pendant sa minorité dans les dettes contractées par le comte Walewski. Pour y parer, le couple se sépara puis divorça en 1812, permettant ainsi à Marie d'assumer seule la responsabilité financière de ses deux fils (Antoine et Alexandre).
 
Entre temps, elle avait fait quelques séjours à Paris et y était de retour en 1813. Restée fidèle à Napoléon, elle désirait être à ses côtés dans les moments difficiles. Elle lui rendit visite avec Alexandre lors de son exil à l’île d’Elbe. Ils se virent pour la dernière fois le 28 juin 1815 à La Malmaison, mais l’Empereur déchu refusa qu’elle le suive à Sainte-Hélène.
 
Avec une grandeur d’âme qui l’honore, elle n’hésita pas à se compromettre en faveur Madame Mère et de Caroline Murat.
Veuve du vieux chambellan, elle finit par accepter d’épouser en secondes noces Philippe Antoine comte d’Ornano (1816), maréchal de France en devenir qui, bien qu'exilé alors à Bruxelles, l’entourait d’un immense amour. Il lui avait rendu l’honneur d’être une épouse respectée. Elle l’aimait aussi.
Elle commença la rédaction de ses Mémoires.
Le 9 juin 1817, elle mit au monde en Belgique un garçon prénommé Rodolphe Auguste, qu’elle décida d’allaiter. Déjà épuisée, cette décision la mena doucement vers sa fin. La sentant proche, elle demanda à son mari de la ramener à Paris où ils arrivèrent début novembre 1817. Elle y  mourut un mois plus tard. Elle avait trente et un ans.
 
Marie Walewska fut d’abord inhumée, le 13 décembre, au cimetière du Père-Lachaise dans l’actuelle 25ème division, non loin de Molière et La Fontaine. Une petite colonne aux armes des Walewski y avait été dressée. Puis, selon ses vœux, elle fut transférée, au début de 1818, dans le caveau familial en l’église Sainte Margaret de Kiernozia, près de son village natal.
Seul son cœur devait rester dans la chapelle des Ornano (67ème division) qui ne fut érigée que dans les années 1860. Tout du moins faut-il le supposer car, dans le cadre d'exhumations familiales, lors de fouilles effectuées le 6 novembre 1866 à l'emplacement et à côté de son ancienne sépulture, on eut beau sonder à coups de pioches, on ne trouva pas la petite caisse carrée en plomb le contenant. Peut-être était-elle conservée ailleurs ou que des fouilles plus poussées la mirent à jour par la suite.  
ACCUEIL
THEMES 
Chercher
CONTACT
DE A à Z 
FACEBOOK
TOMBES ET SEPULTURES DANS LES CIMETIERES ET AUTRES LIEUX
Pour s'abonner à la Newsletter : l'inscription se fait en cliquant sur "Contact" en précisant bien le sujet et votre adresse E.mail.
par Marie-Christine Pénin
NOUVEAUX ARTICLES
LIEUX D'INHUMATIONS
 
-Abbaye royale de Chelles (77)
-Abbaye de Maubuisson (95)
-Abbaye de Montmartre (75)
-Abbaye de Port-Royal (75)
- Abbaye de Port-Royal-des-Champs (78)
-Abbaye St-Antoine-des-Champs (75) (disparue)
-Abbaye et église St-Germain-des-Prés (75)
-Abbaye St-Victor (75) (disparue)
-Abbaye St-Yved de Braine (02)
-Abbaye Ste-Geneviève (75)
-Abbaye du Val-de-Grâce (75)
 
-Basilique St-Denis (93)
-Basilique St-Pierre de Rome
-Basilique St-Remi de Reims (51)
-Basilique du Saint-Sépulcre à Jérusalem (Israël)
 
-Catacombes de Paris
-Catacombes de Rome
 
-Cathédrale Notre-Dame (75)
 
-Chapelle Royale de Dreux (28)
-Chapelle de la Sorbonne (75)
-Chapelle des Incurables (75)
-Chapelle St-Aignan (75)
-Chapelle St Peter-ad-Vincula, (Tour de Londres)
 
-Chartreuse de Gaillon-lez-Bourbon (27) (disparue)
 
-Cimetière de Bonsecours (76)
-Cimetière du Calvaire (75)
-Cimetière de Clamart (75)
(disparu)
-Cimetière des chiens d'Asnières (92)
-Cimetière des enfants de Pen-Bron (44)
-Cimetière des Errancis (75)
-Cimetière "des fous" d'Evreux (27)
-Cimetière des Innocents (75) (disparu)
-Cimetière des Invalides (Invalidenfriedhof) Berlin
-Cimetière de la Madeleine
(ancien cimetière révolutionnaire)
-Cimetière du Mont Herzl à Jérusalem (Israël)
-Cimetières parisiens (subtilités)
-Cimetière parisien d'Ivry (94)
-Cimetière parisien de Vaugirard (disparu)
-Cimetière de Picpus (75)
-Cimetières protestants
-Cimetière St-André-des-Arts (75) (disparu)
-Cimetières St-Benoît (75) (disparus)
-Cimetière St-Denis-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Etienne-du-Mont (75) (disparu)
-Cimetières de St-Eustache (75) (disparus)
-Cimetière St-Germain-l'Auxerrois (75) (disparu)
-Cimetière St-Gervais (75)
(disparu)
- Cimetière St-Jacques-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Jean-en-Grève (75) (disparu)
-Cimetière St-Landry (75) (disparu)
-Cimetière St-Laurent (75) (disparu)
-Cimetière St-Marcel (75)
(disparu)
-Cimetière St-Médard (75)
(disparu)
-Cimetière St-Nicolas-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetière St-Nicolas-du-Chardonnet (75) (disparu)
-Cimetière St-Paul-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetières St-Roch (75) (disparus)
-Cimetière St-Sulpice (75)
(disparu)
-Cimetière de la Salpêtrière (75) (disparu)
-Cimetière de Sapanta (Roumanie)
-Cimetière St-Sauveur (75) (disparu)
Cimetière et charniers St-Séverin (75)
Cimetière Ste-Catherine (75)
(disparu)
-Cimetière Ste-Marguerite (75)
 
-Collège de Beauvais ou de Dormans (75)
 
-Collégiale St-Georges de Vendôme (41) (disparue)
-Collégiale St-Laurent de Joinville (52) (disparue)
 
-Colonne de Juillet (75)
 
-Couvent de l'Ave Maria (75) (disparu)
-Couvent des Augustins-Déchaussés (75) (disparu)
-Couvent des Blancs-Manteaux (75) (disparu)
-Couvent des Capucins de la rue St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Capucines (75)
(disparu)
-Couvent des Carmélites de la rue St-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Carmes-Billettes (75)
-Couvent des Carmes-Déchaussés (75)
-Couvent des Célestins (75) (disparu)
-Couvent des Cordeliers de Nancy (54)
-Couvent des Cordeliers (75)
(disparu)
-Couvent des Chartreux de Vauvert  (75) (disparu)
-Couvent des Feuillants du Fg St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Grands-Augustins (75) (disparu)
-Couvent des Grands Carmes ou Carmes Barrés ou Carmes Maubert (75)  (disparu)
- Couvent des Jacobins réformés de la rue Saint-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des  Jacobins de la rue Saint-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de Chaillot (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de la place Royale (75) (disparu)
-Couvent des Pénitents du Tiers-Ordre de St-François ou Pénitents de Picpus (75)
(disparu)
-Couvent des Petits-Augustins (75)
-Couvent des Récollets (75)
-Couvent des Théatins (Paris) (disparu)
-Couvent de la Visitation Ste-Marie (75)
-Crypte impériale des Capucins de Vienne (Autriche)
 
-Eglise du Dôme des Invalides (75)
-Eglise de La Madeleine (75)
-Eglise La Madeleine-de-la-Cité (75) (disparue)
-Eglise Notre-Dame-des-Blancs-Manteaux (75)
-Eglise St-Barthélemy (75) (disparue)
-Eglise St-Benoît, la bien tournée (75) (disparue)
-Eglise St-Christophe (75) (disparue)
-Eglise et cimetière St-Côme-et-St-Damien (75) (disparus)
-Eglise St-Denis-de-la-Chartre (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-du-Pas (75) (disparue)
-Eglise St-Eloi (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne-du-Mont (75)
-Eglise St-Eustache (75)
-Eglise St-Germain-l'Auxerrois (75)
-Eglise St-Germain-le-Vieux (75) (disparue)
-Eglise St-Gervais-St-Protais (75)
-Eglise St-Hippolyte (75) (disparue)
-Eglise St-Jacques-de-la-Boucherie (75)
- Eglise St-Jacques-du-Haut-Pas (75)
-Eglise St-Jean-en-Grève (75)
(disparue)
-Eglise St-Jean-le-Rond (75) (disparue)
-Eglise St-Julien-le-Pauvre (75)
-Eglise St-Landry (75) (disparue)
-Eglise St-Laurent (75)
-Eglise St-Leu-St-Gilles (75)
-Eglise (cathédrale) St-Louis-des-Invalides (75)
-Eglise St-Louis-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise et cimetière (disparu) St-Louis-en-l'Île (75)
-Eglise St-Marcel (75) (disparue)
-Eglise St-Martial (75) (disparue)
-Eglise St-Médard (75)
-Eglise St-Merry (75)
-Eglise St-Nicolas-des-Champs (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Chardonnet (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-des-Champs (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-St-Louis (75)
(ancien couvent des Jésuites)
-Eglise St-Pierre-aux-Arcis (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-aux-Boeufs (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-de-Montmartre
-Eglise St-Roch (75)
-Eglise St-Sauveur (75) disparue
-Eglise St-Séverin (75)
-Eglise St-Sulpice (75)
-Eglise St-Symphorien et St-Luc (75) (disparue)
-Eglise St-Thomas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise Ste-Croix (75) (disparue)
-Eglise Ste-Geneviève-des-Ardents (75) (disparue)
-Eglise Ste-Marine (75) (disparue)
-Eglises et cimetières de l'île de la Cité (75) (disparus)
 
-Grottes vaticanes
 
-Hospice des Enfants-Trouvés (75) (disparu)
 
-Mausolée d'Auguste à Rome
-Mausolée de Mausole à
Halicarnasse (Bodrum) Turquie (disparu)
-Mémorial du Mt-Valérien (92)
 

-Panthéon de Paris
-Panthéon de Rome (Italie)
-POMPES FUNÈBRES, AUTREFOIS et leurs métiers disparus
-Prieuré St-Martin-des-Champs (actuel CNAM) (75)
-Prieuré Ste-Catherine-du-Val-des-Ecoliers (75) (disparu)
 
-SÉPULTURES DES BOURBONS
-SÉPULTURES DES ROIS D’ANGLETERRE (dynastie Anglo-saxonne)
-SÉPULTURES DES ROIS ET DUCS DE BRETAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS D'ESPAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS DE FRANCE ET DES EMPEREURS (résumé)
-SUPPLICIÉS Lieux d'inhumations
 
-Temple (enclos, église et cimetière du) (75) (disparus)
Dernière mise à jour
au 30 juillet 2019
COPYRIGHT 2010 - 2019 - TOUS DROITS RÉSERVÉS - Ce site est propriétaire exclusif de sa structure, de son contenu textuel et des photos signées MCP.  Sauf accord du propriétaire du site, toute reproduction, même partielle, à titre commercial est interdite. Les reproductions à titre privé sont soumises à l'autorisation du propriétaire du site. A défaut, le nom du site et de son auteur doivent obligatoirement être mentionnés. Tous les droits des auteurs des oeuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site sont réservés.