RETOUR ANGLETERRE - IRLANDE - ECOSSE
HENRY LE JEUNE D’ANGLETERRE, dit le jeune roi (1155 – 7 ou 11  juin 1183) Roi d’Angleterre (1170 – 1183)
Cathédrale de Rouen (Seine-Maritime)
Les Plantagenêts (1154 - 1485)
 
                                              25 décembre 2011
Deuxième des cinq fils d'Henry II et d'Aliénor d'Aquitaine, il devint héritier du trône d'Angleterre à la mort de frère aîné Guillaume en 1156.
Marié à Marguerite de France, première fille de Louis VII de France et de Constance de Castille, alors qu’il n’avait que cinq ans, cette union rapide était due à la volonté d'Henry II d'entrer en possession de la dot de sa belle-fille, le Vexin normand.
Il fut confié un temps à Thomas Becket avant que ce dernier ne tombât en disgrâce. Afin d’assurer sa succession, Henry II l’associa très tôt au trône et voulut le faire couronner dès 1163 ce qui ne se fit que sept ans plus tard, en 1170, puis une seconde fois en 1172 sous la pression de Louis VII qui exigeait que sa fille soit aussi couronnée reine d’Angleterre.
 
Bien que le jeune Henri ait fait hommage au roi de France pour toutes les possessions des Plantagenêts en France et qu'il en soit donc légalement le possesseur, il n'en contrôlait aucune. D'une part, son père lui refusait la moindre responsabilité, contrairement à ses deux cadets : Richard Ier et Jean ; et d'autre part, il ne touchait aucun revenu.
 
Mais, se sentant dépouillé sur la possession d’autres domaines au profit de ses frères, Richard et Jean, le jeune roi , influencé par Louis VII, rentra en rébellion contre Henry II, et vint se réfugier en France.
 
Bientôt rejoint dans sa révolte par ses frères Richard et Geoffroy, soutenu par de grands barons, Henry se lança dans des batailles qui virent le triomphe d’Henry II en 1173. Richard et Geoffroy s’étant réconciliés avec leur père, Henry fit de même moyennant quelques belles donations en France et de quoi maintenir son rang.
Mais, en 1183, après quelques années de loyauté, Henry exigeant plus de pouvoir et sans doute jaloux de la réussite de Richard en Aquitaine, qu’il aurait souhaité dans son escarcelle, il rentra en conflit ouvert avec son frère.
 
Faisant semblant de suivre Richard en Aquitaine pour une réconciliation, il apporta son soutien aux barons rebelles contre la tyrannie de Richard. Après avoir été accueilli en sauveur à Limoges, il y fut assiégé par Richard et son père.
Contraint de fuir, après une veine cavale, il fut atteint de dysenterie à Martel près de Limoges. Il essaya bien alors de se réconcilier avec son père mais, celui-ci, croyant à une énième ruse de son fils, l'ignora.
Henry le jeune roi, mourut peu après. Sa disparition mit fin à la rébellion en Aquitaine, et au conflit qui se préparait entre les rois d'Angleterre et de France.
 
Selon ses volontés, tandis que ses entrailles et autres morceaux de son corps étaient déposés en l’abbaye de Charroux (Vienne), sa dépouille prit le chemin de la cathédrale de Rouen. Des miracles auraient eu lieu sur le passage de son corps, on parla de le canoniser…
 
Arrivé au Mans, l’évêque de la ville exigea qu’il soit inhumé dans sa cathédrale où reposait Geoffroy le Bel, dit Plantagenêt. Il resta un mois avant d’être récupéré par le Doyen de Rouen et d’être enseveli là où il avait demandé à l'être. Seize ans plus tard, le cœur de Richard devait le rejoindre dans la cathédrale.
 
L’archevêque Hugues d’Amiens († 1164), qui avait célébré son mariage avec Marguerite de France en 1160, repose dans un enfeu non loin de la sépulture du jeune roi.
 
Ses restes ont disparu depuis longtemps. Le tombeau que l’on voit dans le déambulatoire de la cathédrale n’a plus grand-chose d’origine ; entre autres, son gisant, détruit en 1733, fut refait au 19ème siècle.
Gisant avant 1733
Gaignères (vers 1700)
Gisant actuel. Photo Philippe Biron
Tombeau. MCP
Tombeau d'Hugues d'Amiens. MCP
Tombeau d'Hugues d'Amiens. Wikipedia
(*) commentaire(s)
ACCUEIL
THEMES 
Chercher
CONTACT
DE A à Z 
FACEBOOK
TOMBES ET SEPULTURES DANS LES CIMETIERES ET AUTRES LIEUX
Pour s'abonner à la Newsletter : l'inscription se fait en cliquant sur "Contact" en précisant bien le sujet et votre adresse E.mail.
par Marie-Christine Pénin
NOUVEAUX ARTICLES
Dernière mise à jour
au 20 octobre 2017
LIEUX D'INHUMATIONS
 
-Abbaye royale de Chelles (77)
-Abbaye de Maubuisson (95)
-Abbaye de Montmartre (75)
-Abbaye de Port-Royal (75)
- Abbaye de Port-Royal-des-Champs (78)
-Abbaye St-Antoine-des-Champs (75) (disparue)
-Abbaye et église St-Germain-des-Prés (75)
-Abbaye St-Victor (75) (disparue)
-Abbaye St-Yved de Braine (02)
-Abbaye Ste-Geneviève (75)
-Abbaye du Val-de-Grâce (75)
 
-Basilique St-Denis (93)
-Basilique St-Pierre de Rome
-Basilique St-Remi de Reims (51)
 
-Catacombes de Paris
-Catacombes de Rome
 
-Cathédrale Notre-Dame (75)
 
-Chapelle Royale de Dreux (28)
-Chapelle de la Sorbonne (75)
-Chapelle des Incurables (75)
-Chapelle St-Aignan (75)
-Chapelle St Peter-ad-Vincula, (Tour de Londres)
 
-Chartreuse de Gaillon-lez-Bourbon (27) (disparue)
 
-Cimetière de Bonsecours (76)
-Cimetière du Calvaire (75)
-Cimetière de Clamart (75)
(disparu)
-Cimetière des chiens d'Asnières (92)
-Cimetière des enfants de Pen-Bron (44)
-Cimetière des Errancis (75)
-Cimetière "des fous" d'Evreux (27)
-Cimetière des Innocents (75) (disparu)
-Cimetière des Invalides (Invalidenfriedhof) Berlin
-Cimetière de la Madeleine
(ancien cimetière révolutionnaire)
-Cimetières parisiens (subtilités)
-Cimetière parisien d'Ivry (94)
-Cimetière parisien de Vaugirard (disparu)
-Cimetière de Picpus (75)
-Cimetières protestants
-Cimetière St-André-des-Arts (75) (disparu)
-Cimetières St-Benoît (75) (disparus)
-Cimetière St-Denis-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Etienne-du-Mont (75) (disparu)
-Cimetières de St-Eustache (75) (disparus)
-Cimetière St-Germain-l'Auxerrois (75) (disparu)
-Cimetière St-Gervais (75)
(disparu)
- Cimetière St-Jacques-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Jean-en-Grève (75) (disparu)
-Cimetière St-Landry (75) (disparu)
-Cimetière St-Laurent (75) (disparu)
-Cimetière St-Marcel (75)
(disparu)
-Cimetière St-Médard (75)
(disparu)
-Cimetière St-Nicolas-du-Chardonnet (75) (disparu)
-Cimetière St-Paul-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetières St-Roch (75) (disparus)
-Cimetière St-Sulpice (75)
(disparu)
-Cimetière de Sapanta (Roumanie)
-Cimetière St-Sauveur (75) (disparu)
Cimetière et charniers St-Séverin (75)
Cimetière Ste-Catherine (75)
(disparu)
-Cimetière Ste-Marguerite (75)
 
-Collégiale St-Georges de Vendôme (41) (disparue)
-Collégiale St-Laurent de Joinville (52) (disparue)
 
-Colonne de Juillet (75)
 
-Couvent de l'Ave Maria (75) (disparu)
-Couvent des Augustins-Déchaussés (75) (disparu)
-Couvent des Blancs-Manteaux (75) (disparu)
-Couvent des Capucins de la rue St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Capucines (75)
(disparu)
-Couvent des Carmélites de la rue St-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Carmes-Billettes (75)
-Couvent des Carmes-Déchaussés (75)
-Couvent des Célestins (75) (disparu)
-Couvent des Cordeliers de Nancy (54)
-Couvent des Cordeliers (75)
(disparu)
-Couvent des Chartreux de Vauvert  (75) (disparu)
-Couvent des Feuillants du Fg St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Grands-Augustins (75) (disparu)
-Couvent des Grands Carmes ou Carmes Barrés ou Carmes Maubert (75)  (disparu)
- Couvent des Jacobins réformés de la rue Saint-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des  Jacobins de la rue Saint-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de Chaillot (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de la place Royale (75) (disparu)
-Couvent des Pénitents du Tiers-Ordre de St-François ou Pénitents de Picpus (75)
(disparu)
Couvent des Petits-Augustins (75)
-Couvent des Théatins (Paris) (disparu)
-Couvent de la Visitation Ste-Marie (75)
-Crypte impériale des Capucins de Vienne (Autriche)
 
-Eglise du Dôme des Invalides (75)
-Eglise de La Madeleine (75)
-Eglise La Madeleine-de-la-Cité (75) (disparue)
-Eglise Notre-Dame-des-Blancs-Manteaux (75)
-Eglise St-Barthélemy (75) (disparue)
-Eglise St-Benoît, la bien tournée (75) (disparue)
-Eglise St-Christophe (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-de-la-Chartre (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-du-Pas (75) (disparue)
-Eglise St-Eloi (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne-du-Mont (75)
-Eglise St-Eustache (75)
-Eglise St-Germain-l'Auxerrois (75)
-Eglise St-Germain-le-Vieux (75) (disparue)
-Eglise St-Gervais-St-Protais (75)
-Eglise St-Hippolyte (75) (disparue)
-Eglise St-Jacques-de-la-Boucherie (75)
- Eglise St-Jacques-du-Haut-Pas (75)
-Eglise St-Jean-en-Grève (75)
(disparue)
-Eglise St-Jean-le-Rond (75) (disparue)
-Eglise St-Julien-le-Pauvre (75)
-Eglise St-Landry (75) (disparue)
-Eglise St-Laurent (75)
-Eglise (cathédrale) St-Louis-des-Invalides (75)
-Eglise St-Louis-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise et cimetière (disparu) St-Louis-en-l'Île (75)
-Eglise St-Marcel (75) (disparue)
-Eglise St-Martial (75) (disparue)
-Eglise St-Médard (75)
-Eglise St-Merry (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Chardonnet (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-des-Champs (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-St-Louis (75)
(ancien couvent des Jésuites)
-Eglise St-Pierre-aux-Arcis (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-aux-Boeufs (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-de-Montmartre
-Eglise St-Roch (75)
-Eglise St-Sauveur (75) disparue
-Eglise St-Séverin (75)
-Eglise St-Sulpice (75)
-Eglise St-Symphorien et St-Luc (75) (disparue)
-Eglise St-Thomas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise Ste-Croix (75) (disparue)
-Eglise Ste-Geneviève-des-Ardents (75) (disparue)
-Eglise Ste-Marine (75) (disparue)
-Eglises et cimetières de l'île de la Cité (75) (disparus)
 
-Grottes vaticanes
 
-Mausolée d'Auguste à Rome
-Mausolée de Mausole à
Halicarnasse (Bodrum) Turquie (disparu)
-Mémorial du Mt-Valérien (92)
 

-Panthéon
-POMPES FUNÈBRES, AUTREFOIS et leurs métiers disparus
-Prieuré Ste-Catherine-du-Val-des-Ecoliers (75) (disparu)
 
-SÉPULTURES DES BOURBONS
-SÉPULTURES DES ROIS D’ANGLETERRE (dynastie Anglo-saxonne)
-SÉPULTURES DES ROIS ET DUCS DE BRETAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS D'ESPAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS DE FRANCE ET DES EMPEREURS (résumé)
-SUPPLICIÉS Lieux d'inhumations
 
-Temple (enclos, église et cimetière du) (75) (disparus)
COPYRIGHT 2010 - 2017 - TOUS DROITS RÉSERVÉS - Ce site est propriétaire exclusif de sa structure, de son contenu textuel et des photos signées MCP.  Sauf accord du propriétaire du site, toute reproduction, même partielle, à titre commercial est interdite. Les reproductions à titre privé sont soumises à l'autorisation du propriétaire du site. A défaut, le nom du site et de son auteur doivent obligatoirement être mentionnés. Tous les droits des auteurs des oeuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site sont réservés.