RETOUR ANGLETERRE - IRLANDE - ECOSSE
Les Plantagenêts (1154 - 1485)
Henry aimait les femmes. Trop sans doute. N'avait-il pas abusé d'Adèle de France, fille de Louis VII et de sa troisième épouse ?
Le désenchantement d’Aliénor auprès de ce mari avec qui elle ne s’entendait plus guère, avait fini par une séparation du couple royal d'autant plus radicale qu'Aliénor fut emprisonnée durant quinze ans. Depuis, Henri vivait ouvertement avec Rosamonde Clifford, son grand amour dont la mort, en 1176, le bouleversa profondément.
 
En 1170, Henri II avait fait couronner Jeune roi son fils aîné, Henry le Jeune, mais sans l’associer au pouvoir. Pire, il avait redistribué son héritage en favorisant, Jean (futur Jean-sans-Terre),  son fils cadet et préféré.  Fort de son ressentiment, et sous d’autres prétextes, le Jeune roi, soutenu par ses frères Richard et Geoffroy, commença à fomenter une rébellion contre son père. Aliénor les encouragea dans leur action.
C’est ainsi que les bienfaits de l’ensemble de son règne furent éclipsés par l’ignominie de sa fin : la trahison de ses fils, la ruine de son empire et sa reddition à son plus grand ennemi, Philippe II à qui s’était allié Richard.
 
Au début de l’été 1189, Philippe II et Richard envahirent l’Anjou, centre névralgique du pouvoir d’Henri II en France. Très affaibli, quasi mourant, il avait consenti à faire acte d’allégeance pour toutes ses possessions en France et à abandonner à Richard l’Angleterre et les terres des Plantagenêt.
Détail cruel, on lui avait présenté la liste de ceux qui avaient conspiré contre lui. Le premier nom était celui de Jean, son fils préféré, qui lui avait toujours été fidèle. Son autoritarisme lui avait aliéné tous ses proches jusqu’à sa perte.
 
« Que la honte emporte un roi vaincu ! » auraient été ses dernières paroles avant de mourir à Chinon.
Quand Richard vint saluer la dépouille de son père, on raconte que le nez d’Henri se mis à saigner à la grande épouvante des témoins : les cadavres ne se mettent-ils pas à saigner en présence de leur assassin ?
On déposa son corps dans la chapelle du château de Chinon. On le prépara pour son transfert à l’abbaye de Fontevraud où il avait souhaité être inhumé. On avait revêtu son corps de vêtements de lin ;  de bonnes âmes lui trouvèrent une couronne, un sceptre et un anneau qu’on plaça dans son cercueil.
Bien qu'il eut été abandonné par ses enfants, il fut inhumé par les archevêques de Tours et de Trêves.
Au 17ème siècle, l'abbesse Jeanne-Baptiste de Bourbon fit regrouperl es  tombeaux des Plantagenêts  en un imposant mausolée  : le Cimetière des Rois.
Lors de la Révolution, sa sépulture fut profanée et ses ossements, éparpillés, ne furent jamais retrouvés. Son gisant, de pierre polychrome et datant du 13ème siècle, est aujourd'hui exposé dans la nef de l'abbatiale.
 
Mais, la grande Histoire a parfois le sens de l’ironie : à leur mort, Aliénor et Richard furent inhumés à ses côtés.
Premier roi de la dynastie Plantagenêt, non seulement il était roi d’Angleterre, duc de Normandie et comte d’Anjou mais, grâce à son mariage avec Aliénor d’Aquitaine, qui avait divorcé du roi de France, Louis VII, il devint aussi duc d’Aquitaine. Ce qui justifiera par la suite, l’occupation par les Anglais de cette partie de la France, nommée aussi Guyenne, et leurs revendications à la couronne française.
Henri tenta de donner une certaine unité administrative à ses vastes domaines et affirma son autorité sur l’Église, malgré l’opposition de Thomas Becket qui fut assassiné en 1170.
Dominée par les figures légendaires de Richard Cœur de Lion, de Jean-sans-Terre et de Robin des Bois, la dynastie des Plantagenêt voit l’origine de son nom s’accrocher au brin de genêt (planta genesta) que Geoffroy le Bel aimait arborer à son couvre-chef. Geoffroy avait épousé Mathilde, fille d’Henri Ier d’Angleterre et veuve de l’empereur Henri V, d’où le titre d’Impératrice qu’elle conserva. De leur union était né le futur Henri II.
 
A la mort d’Henri Ier, le cousin de Mathilde, Etienne de Blois, s’était emparé du trône en trahissant son serment d’allégeance. Après des années de conflits, Etienne Ier n’eut d’autre choix que d’accepter Henri, fils de Mathilde, comme son successeur.   Ainsi, Henri Plantagenêt devint-il roi d’Angleterre sous le nom d’Henri II.
(*) commentaire(s)
Fille d’Henri II et d’Aliénor d’Aquitaine.
Veuve de Guillaume II, roi de Sicile, elle accompagna son frère, Richard Cœur de Lion, lors de la troisième croisade en Terre Sainte. Richard, pragmatique, envisagea de la marier à Al-Adel, frère de Saladin et de confier aux deux époux le royaume de Jérusalem. Jeanne refusa d'épouser un prince musulman et Saladin d'autoriser son frère à se convertir au christianisme. Ce projet n’ayant pas abouti, Richard en trouva un autre pour servir ses intérêts. Il avait des prétentions sur Toulouse mais, ses forces armées étant concentrées contre le roi de France, Philippe Auguste, il opta pour une relation pacifique avec le comte de Toulouse Raymond VI : il donna Jeanne en mariage.
Au printemps  1199, Jeanne, assiégée dans son château de Cassès  s’échappa pour demander de l’aide à Richard. Trop tard, il venait de mourir.  Bien qu’enceinte,  elle entreprit un  voyage  jusqu’à Rouen où résidait son autre frère,  Jean-Sans-Terre. Affaiblie, elle se retira en l’abbaye de Fontevraud où elle fut acceptée comme moniale malgré sa grossesse. Elle y mourut après avoir mis au monde un petit garçon prénommé Richard, qui ne lui survivra pas.
 
Elle fut inhumée au pied du tombeau de son père. Sa statue funéraire la représentait à genoux et priant. Son tombeau, dont il ne reste rien,  et ses restes disparurent lors de la Révolution.
Jeanne d'Angleterre (1164-1199)
© Adam Bishop
https://dictionnaireordremonastiquedefontevraud.wordpress.com/
Abbaye de Fontevraud © Pierre Mairé
Epitaphe du tombeau d'Henry  II
Tombeau érigé au 17ème siècle - Coll. Gaignières BnF/Gallica
HENRY II D'ANGLETERRE (1133 - 6 juillet 1189) roi (1154-1189)
Abbaye de Fontevraud (Maine-et-Loire)
ACCUEIL
THEMES 
Chercher
CONTACT
DE A à Z 
FACEBOOK
TOMBES ET SEPULTURES DANS LES CIMETIERES ET AUTRES LIEUX
Pour s'abonner à la Newsletter : l'inscription se fait en cliquant sur "Contact" en précisant bien le sujet et votre adresse E.mail.
par Marie-Christine Pénin
NOUVEAUX ARTICLES
LIEUX D'INHUMATIONS
 
-Abbaye de Chelles (77)
-Abbaye de Fontevraud (49)
-Abbaye de Longchamp (75) (disparue)
-Abbaye de Maubuisson (95)
-Abbaye de Montmartre (75)
-Abbaye de Port-Royal (75)
-Abbaye de Port-Royal-des-Champs (78)
-Abbaye St-Antoine-des-Champs (75) (disparue)
-Abbaye et église St-Germain-des-Prés (75)
-Abbaye St-Victor (75) (disparue)
-Abbaye St-Yved de Braine (02)
-Abbaye Ste-Geneviève (75)
-Abbaye du Val-de-Grâce (75)
 
-Basilique St-Denis (93)
-Basilique St-Pierre de Rome
-Basilique St-Remi de Reims (51)
-Basilique du Saint-Sépulcre à Jérusalem (Israël)
 
-Catacombes de Paris
-Catacombes de Rome
 
-Cathédrale Notre-Dame (75)
 
-Chapelle Royale de Dreux (28)
-Chapelle de la Sorbonne (75)
-Chapelle des Incurables (75)
-Chapelle St-Aignan (75)
-Chapelle St Peter-ad-Vincula, (Tour de Londres)
 
-Chartreuse de Gaillon-lez-Bourbon (27) (disparue)
 
-Cimetière de Bonsecours (76)
-Cimetière du Calvaire (75)
-Cimetière de Clamart (75)
(disparu)
-Cimetière des chiens d'Asnières (92)
-Cimetière des enfants de Pen-Bron (44)
-Cimetière des Errancis (75)
-Cimetière "des fous" d'Evreux (27)
-Cimetière des Innocents (75) (disparu)
-Cimetière des Invalides (Invalidenfriedhof) Berlin
-Cimetière de la Madeleine
(ancien cimetière révolutionnaire)
-Cimetière du Mont Herzl à Jérusalem (Israël)
-Cimetières parisiens (subtilités)
-Cimetière parisien d'Ivry (94)
-Cimetière parisien de Vaugirard (disparu)
-Cimetière de Picpus (75)
-Cimetières protestants
-Cimetière St-André-des-Arts (75) (disparu)
-Cimetières St-Benoît (75) (disparus)
-Cimetière St-Denis-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Etienne-du-Mont (75) (disparu)
-Cimetières de St-Eustache (75) (disparus)
-Cimetière St-Germain-l'Auxerrois (75) (disparu)
-Cimetière St-Gervais (75)
(disparu)
- Cimetière St-Jacques-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Jean-en-Grève (75) (disparu)
-Cimetière St-Landry (75) (disparu)
-Cimetière St-Laurent (75) (disparu)
-Cimetière St-Marcel (75)
(disparu)
-Cimetière St-Médard (75)
(disparu)
-Cimetière St-Nicolas-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetière St-Nicolas-du-Chardonnet (75) (disparu)
-Cimetière St-Paul-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetières St-Roch (75) (disparus)
-Cimetière St-Sulpice (75)
(disparu)
-Cimetière de la Salpêtrière (75) (disparu)
-Cimetière de Sapanta (Roumanie)
-Cimetière St-Sauveur (75) (disparu)
Cimetière et charniers St-Séverin (75)
Cimetière Ste-Catherine (75)
(disparu)
-Cimetière Ste-Marguerite (75)
 
-Collège de Beauvais ou de Dormans (75)
 
-Collégiale St-Georges de Vendôme (41) (disparue)
-Collégiale St-Laurent de Joinville (52) (disparue)
-Collégiale St-Martin de Montmorency  (95)
 
-Colonne de Juillet (75)
 
-Couvent de l'Ave Maria (75) (disparu)
-Couvent des Augustins-Déchaussés (75) (disparu)
-Couvent des Blancs-Manteaux (75) (disparu)
-Couvent des Capucins de la rue St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Capucines (75)
(disparu)
-Couvent des Carmélites de la rue St-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Carmes-Billettes (75)
-Couvent des Carmes-Déchaussés (75)
-Couvent des Célestins (75) (disparu)
-Couvent des chanoinesses de Picpus (75)
-Couvent des Cordeliers de Nancy (54)
-Couvent des Cordeliers (75)
(disparu)
-Couvent des Chartreux de Vauvert  (75) (disparu)
-Couvent des Feuillants du Fg St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Grands-Augustins (75) (disparu)
-Couvent des Grands Carmes ou Carmes Barrés ou Carmes Maubert (75)  (disparu)
- Couvent des Jacobins réformés de la rue Saint-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des  Jacobins de la rue Saint-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de Chaillot (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de la place Royale (75) (disparu)
-Couvent des Pénitents du Tiers-Ordre de St-François ou Pénitents de Picpus (75)
(disparu)
-Couvent des Petits-Augustins (75)
-Couvent des Récollets (75)
-Couvent des Théatins (Paris) (disparu)
-Couvent de la Visitation Ste-Marie (75)
-Crypte impériale des Capucins de Vienne (Autriche)
 
-Eglise du Dôme des Invalides (75)
-Eglise de La Madeleine (75)
-Eglise La Madeleine-de-la-Cité (75) (disparue)
-Eglise Notre-Dame-des-Blancs-Manteaux (75)
-Eglise St-Barthélemy (75) (disparue)
-Eglise St-Benoît, la bien tournée (75) (disparue)
-Eglise St-Christophe (75) (disparue)
-Eglise et cimetière St-Côme-et-St-Damien (75) (disparus)
-Eglise St-Denis-de-la-Chartre (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-du-Pas (75) (disparue)
-Eglise St-Eloi (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne-du-Mont (75)
-Eglise St-Eustache (75)
-Eglise St-Germain-l'Auxerrois (75)
-Eglise St-Germain-le-Vieux (75) (disparue)
-Eglise St-Gervais-St-Protais (75)
-Eglise St-Hippolyte (75) (disparue)
-Eglise St-Jacques-de-la-Boucherie (75)
- Eglise St-Jacques-du-Haut-Pas (75)
-Eglise St-Jean-en-Grève (75)
(disparue)
-Eglise St-Jean-le-Rond (75) (disparue)
-Eglise St-Julien-des-Ménétriers (75) (disparue)
-Eglise St-Julien-le-Pauvre (75)
-Eglise St-Landry (75) (disparue)
-Eglise St-Laurent (75)
-Eglise St-Leu-St-Gilles (75)
-Eglise (cathédrale) St-Louis-des-Invalides (75)
-Eglise St-Louis-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise et cimetière (disparu) St-Louis-en-l'Île (75)
-Eglise St-Marcel (75) (disparue)
-Eglise St-Martial (75) (disparue)
-Eglise St-Médard (75)
-Eglise St-Merry (75)
-Eglise St-Nicolas-des-Champs (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Chardonnet (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-des-Champs (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-St-Louis (75)
(ancien couvent des Jésuites)
-Eglise St-Pierre-aux-Arcis (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-aux-Boeufs (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-de-Montmartre
-Eglise St-Roch (75)
-Eglise St-Sauveur (75) disparue
-Eglise St-Séverin (75)
-Eglise St-Sulpice (75)
-Eglise St-Symphorien et St-Luc (75) (disparue)
-Eglise St-Thomas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise Ste-Croix (75) (disparue)
-Eglise Ste-Geneviève-des-Ardents (75) (disparue)
-Eglise Ste-Marine (75) (disparue)
-Eglises et cimetières de l'île de la Cité (75) (disparus)
 
-Grottes vaticanes
 
-Hospice des Enfants-Rouges (75) (disparu)
-Hospice des Enfants-Trouvés (75) (disparu)
-Hospice des Quinze-Vingts St-Honoré (75) (disparu)
 
-Mausolée d'Auguste à Rome
-Mausolée d'Hadrien à Rome
-Mausolée de Mausole à
Halicarnasse (Bodrum) Turquie (disparu)
-Mémorial du Mt-Valérien (92)
 
-Noviciat de l'Oratoire (75)
 
-Oratoire St-Honoré ou du Louvre (75)
 
-Panthéon de Paris
-Panthéon de Rome (Italie)
-POMPES FUNÈBRES, AUTREFOIS et leurs métiers disparus
-Prieuré St-Martin-des-Champs (actuel CNAM) (75)
-Prieuré Ste-Catherine-du-Val-des-Ecoliers (75) (disparu)
-Prieuré Ste-Croix-de-la-Bretonnerie (75) (disparu)
 
-SAINTE-CHAPELLE DU PALAIS (75)
 
-SÉPULTURES DES BOURBONS
-SÉPULTURES DES ROIS D’ANGLETERRE (dynastie Anglo-saxonne)
-SÉPULTURES DES ROIS ET DUCS DE BRETAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS D'ESPAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS DE FRANCE ET DES EMPEREURS (résumé)
-SUPPLICIÉS Lieux d'inhumations
 
-Temple (enclos, église et cimetière du) (75) (disparus)
Dernière mise à jour
au 23 novembre 2020
COPYRIGHT 2010 - 2020 - TOUS DROITS RÉSERVÉS - Ce site est propriétaire exclusif de sa structure, de son contenu textuel et des photos signées MCP.  Sauf accord du propriétaire du site, toute reproduction, même partielle, à titre commercial est interdite. Les reproductions à titre privé sont soumises à l'autorisation du propriétaire du site. A défaut, le nom du site et de son auteur doivent obligatoirement être mentionnés. Tous les droits des auteurs des oeuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site sont réservés.