RETOUR LIEUX  DE SEPULTURES
RETOUR BEAUX-ARTS
Mais aussi les artistes suivants :
 
► BOUCHER Nicolas († 1668)
Peintre. Inhumé dans le cimetière.
 
►FLEURY René († 1645)
Architecte et Général des bâtiments. Inhumé dans l’église ou le cimetière.
 
► LE BLANC Henri († 1635)
Peintre. Inhumé dans l’église ou le cimetière.
 
► LE CLERC Christophe († 1610)
Peintre. Inhumé dans l’église ou le cimetière.
 
► MARÉCHAL Jean († 1670)
Peintre. Inhumé dans l’église.
 
► TASSIN Jean († 1595)
Sculpteur. Inhumé dans l’église ou le cimetière.
 
► VOLTIGEON Thomas († 1611)
Peintre. Inhumé dans l’église ou le cimetière.
(*) commentaire(s)
ARTISTES INHUMÉS DANS L’ÉGLISE OU LE CIMETIÈRE SAINT-PAUL-DES-CHAMPS
(Résumé et complément)
L'exploitation récente (date d’article) d’actes d’état-civil de décès d’artistes inhumés soit dans l’église, le cimetière ou les charniers de Saint-Paul-des-Champs, m’a amenée à la rédaction de cet article venant compléter celui d’origine dans lequel, pour des raisons purement techniques, il est difficile d'insérer cet important complément d'informations.
Cet article reprend donc la totalité des artistes connus de façon irréfutable pour avoir eu leur tombe en ce lieu disparu.
 
► BIARD Pierre (père)
 
► BIARD Pierre (fils)
► BLANCHARD Jean-Baptiste (vers 1595 – 1665)
Frère de Jacques Blanchard qu’il accompagna en Italie, son retour en France semble plus tardif, vers 1634. Nommé également  peintre du Roi en 1637, il fut reçu  membre de l'Académie royale de peinture et sculpture (1663). Inhumé dans l’église.
 
► BRUAND (Bruant)  Sébastien (1602-1670)
Architecte et maître général de charpenterie du roi, il était père de l’architecte Libéral Bruand, bien plus célèbre que son géniteur à qui il succéda comme maître général des œuvres de charpenterie.   Inhumé dans l’église.
 

► DORIGNY Nicolas (1652-1746)
Fils cadet du peintre et graveur Michel Dorigny (1616-1665), il succéda  à son père  dans les mêmes activités artistiques. Parti en Italie, où il  resta vingt-huit ans, ses œuvres s’inspirèrent notamment de Raphaël, du Dominiquin, etc.   La finesse de son trait et ses effets d’ombre et de lumière ainsi que la diversité de ses sujets en firent un artiste réputé.
Appelé en Angleterre (1711), il grava les sept grands cartons pour tapisseries de Raphaël, travail qu’il acheva huit ans plus tard et qui lui valut d’être créé chevalier. De retour en France en 1725,  il fut admis à l'Académie royale de peinture et de sculpture la même année. Inhumé dans le cimetière.
Le Mariage de Cupidon et de Psyché (gravure de Dorigny d’après un carton de Raphaël)
► DUMOUSTIER Pierre II (vers 1585 – 1656)
Issu d’une famille de peintres qui compta pas moins de onze artistes entre le 16ème siècle et la première moitié du 17ème, mais qui ne connurent pas tous la même célébrité, Pierre II appartenait à la dernière génération. Peintre et valet de chambre du roi, il voyagea en Flandre et séjourna en Italie, sans doute à partir de 1623. En 1625, il était à Turin, puis à Rome où ce dessinateur élégant résida de nombreuses années. Inhumé dans l’église.
 
►DUPÉRAC Etienne (vers 1520-1604)
A la fois architecte, peintre et graveur,  arrivé à Rome  en 1559, il s’intéressa à la topographie des ruines antiques romaines et publia un plan de la ville antique (1574), puis de la ville moderne (1577), ainsi qu’un plan original de la Villa d’Este de Tivoli (1575). On lui doit aussi un  livre de quarante gravures de monuments et antiquités romaines conservé au musée du Louvre.  De retour en France (1578), il fut chargé de la décoration du cabinet des bains du château de Fontainebleau.  Nommé architecte d’Henri IV, en 1595, il dessina les terrasses du château de Saint-Germain et termina la première partie de la grande galerie du Louvre commencée par Jacques II Androuet du Cerceau. Inhumé dans l’église ou le cimetière.
Ruines de Rome
Plan de la villa d'Este
► HARDOUIN-MANSART Jules
 
► MANSART François
 
► MAUPERCHÉ Henri (vers 1602 – 1686)
Peintre et graveur, à partir de 1634 il partit à Rome avec Louis Boullogne. De son voyage en Italie il retint la poésie de la lumière du Sud et, dès son retour à Paris, il devint rapidement un décorateur de renom, exécutant, entre autres, des travaux pour le compte de Richelieu au Palais-Royal, pour les décors du cabinet de l'Amour de l'hôtel Lambert (Paysage au pont),  ou pour Anne d'Autriche. Cofondateur de l'Académie de peinture (1648) dont il devint professeur (1655), il contribua, avec d’autres, à vulgariser la représentation du paysage classique de Claude Lorrain. Inhumé dans le cimetière.
Paysage au pont. Musée du Louvre
► MÉTEZEAU Clément II
 
► MÉTEZEAU Louis
 
►NATTIER Jean-Baptiste (1678 – 1726)
Fils  du portraitiste Marc Nattier et de la miniaturiste Marie Courtois, et frère ainé du peintre Jean-Marc Nattier, il fut d’abord l’élève de son père avant d’étudier à l’Académie de France à Rome (1704-1709). Reçu à l’Académie en 1712, sur la présentation de son tableau Joseph sollicité par la femme de Putiphar, sa carrière prit fin de façon dramatique après avoir été compromis dans le scandaleux procès pour pédophilie de Benjamin Deschauffour en 1725. Enfermé à la Bastille, plutôt que de subir une peine infamante, il se trancha la gorge avec un couteau. Sa condamnation ayant entraîné sa déchéance de membre de l’Académie, son œuvre de réception fut rendue à sa famille. Aujourd’hui, elle est conservée au musée de l’Ermitage de Saint-Pétersbourg. Inhumé dans le cimetière.
Joseph sollicité par la femme de Putiphar.
Musée de l’Ermitage à Saint-Pétersbourg.
► NOBLET Michel (1605-1677)
Architecte des bâtiments du roi, peut-être neveu de l’architecte et maître maçon Louis Noblet, il participa à des ouvrages ou à des projets tels l’Hôtel des Invalides ou l’église Saint-Nicolas-du-Chardonnet. Inhumé dans l’église.
 
► SAINT-AUBIN Charles-Germain de (vers 1696 – 1756)
Brodeur, métier d’art qu’il est exceptionnel de voir rattaché à un nom, il eut la charge de brodeur du roi pendant trente ans. Ses quatre fils, Gabriel-Jacques, Augustin, et Louis-Michel et Charles-Germain, furent des artistes reconnus, voire célèbres, que cela soit dans cet art,  la gravure, la peinture ou le dessin. Inhumé sous les charniers.
► TORTEBAT François (1616-1690)
La Prudence
Illustration anatomique
► TORTEBAT Jean (1652 – 1718)
Fils de François Tortebat, également peintre, bénéficiant d’une réputation d’habile portraitiste, il fut reçu à l’Académie de peinture en 1699. Inhumé dans le cimetière.
Portrait de magistrat assis avec ses enfants Musée des Beaux Arts de Rennes
► VERSELIN Jacques (1646 – 1718)
Pastelliste et miniaturiste, peintre ordinaire du roi, il fut reçu à l’Académie (1687) avec une miniature de Louis XIV d’après Le Brun. Inhumé dans le cimetière.
 

► VIGNON Claude (1593 – 1670)
Peintre, graveur et illustrateur, il fut, avec son ami Simon Vouet, l'un des peintres français les plus célèbres de l'époque de Louis XIII. Se formant à Tours, sa ville natale, maîtrisant les bases du métier et les couleurs, il partit en Italie en 1610. C’est là qu’il rencontra Simon Vouet, scellant avec lui une profonde amitié.
Très ouvert aux influences les plus variées, son style riche, aux forts empâtements et empreint de poésie précieuse, caractérisa le goût des maniérisants parisiens et des caravagesques comme des maîtres de Rembrandt, Guerchin, etc. Sous la protection de Louis XIII et de Richelieu, il voyagea en Espagne et exerça également la profession de marchand d'art.
De retour en France en 1623, il connut rapidement un grand succès en produisant des tableaux d'une facture moins obscure. Certaines audaces de la touche et de l'éclairage lui conférèrent l'apparence d'un peintre très moderne.
Artiste prolifique aux sujets très éclectiques, il signa autant de sujets religieux qu’historiques ou mythologiques, avec des personnages évoquant ceux des pastorales et romans d'amour à succès du moment. Il signa également de nombreux portraits.
Reçu à l’Académie, en 1653, comme ancien professeur, peu d’artistes de son époque firent preuve d’une telle imagination, d’une telle fougue et d’une aussi grande facilité.
Oublié un temps, il fallut attendre l’exposition des Peintres de la réalité, en 1934, pour que son originalité soit de nouveau admise. Ses œuvres sont présentes dans les plus grands musées du monde, dans les églises et dans les collections privées aussi bien françaises qu’étrangères. Inhumé dans l’église.
Le Jeune chanteur (1622/1623) Musée du Louvre
Le Triomphe de saint Ignace de Loyola (1628) Musée des Beaux-Arts d’Orléans
14 décembre 2015
Conseiller et peintre ordinaire du roi à l’académie de peinture et de sculpture, il se spécialisa dans le portrait, et dessina des sujets souvent repris par des graveurs réputés, telle La Prudence, gravée ensuite par Michel Dorigny. Parmi les ouvrages qu’il illustra, on peut citer le plus connu, l’Abrégé d'anatomie, accommodé aux arts de peinture et de sculpture. Inhumé dans le cimetière.
Chercher
THEMES 
ACCUEIL
DE A à Z 
CONTACT
TOMBES ET SEPULTURES DANS LES CIMETIERES ET AUTRES LIEUX
Pour s'abonner à la Newsletter : l'inscription se fait en cliquant sur "Contact" en précisant bien le sujet et votre adresse E.mail.
FACEBOOK
par Marie-Christine Pénin
NOUVEAUX ARTICLES
LIEUX D'INHUMATIONS
 
-Abbaye royale de Chelles (77)
-Abbaye de Maubuisson (95)
-Abbaye de Montmartre (75)
-Abbaye de Port-Royal (75)
- Abbaye de Port-Royal-des-Champs (78)
-Abbaye St-Antoine-des-Champs (75) (disparue)
-Abbaye et église St-Germain-des-Prés (75)
-Abbaye St-Victor (75) (disparue)
-Abbaye St-Yved de Braine (02)
-Abbaye Ste-Geneviève (75)
-Abbaye du Val-de-Grâce (75)
 
-Basilique St-Denis (93)
-Basilique St-Pierre de Rome
-Basilique St-Remi de Reims (51)
 
-Catacombes de Paris
-Catacombes de Rome
 
-Cathédrale Notre-Dame (75)
 
-Chapelle Royale de Dreux (28)
-Chapelle de la Sorbonne (75)
-Chapelle des Incurables (75)
-Chapelle St-Aignan (75)
-Chapelle St Peter-ad-Vincula, (Tour de Londres)
 
-Chartreuse de Gaillon-lez-Bourbon (27) (disparue)
 
-Cimetière de Bonsecours (76)
-Cimetière du Calvaire (75)
-Cimetière de Clamart (75)
(disparu)
-Cimetière des chiens d'Asnières (92)
-Cimetière des enfants de Pen-Bron (44)
-Cimetière des Errancis (75)
-Cimetière "des fous" d'Evreux (27)
-Cimetière des Innocents (75) (disparu)
-Cimetière des Invalides (Invalidenfriedhof) Berlin
-Cimetière de la Madeleine
(ancien cimetière révolutionnaire)
-Cimetières parisiens (subtilités)
-Cimetière parisien d'Ivry (94)
-Cimetière parisien de Vaugirard (disparu)
-Cimetière de Picpus (75)
-Cimetières protestants
-Cimetière St-André-des-Arts (75) (disparu)
-Cimetières St-Benoît (75) (disparus)
-Cimetière St-Denis-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Etienne-du-Mont (75) (disparu)
-Cimetières de St-Eustache (75) (disparus)
-Cimetière St-Germain-l'Auxerrois (75) (disparu)
-Cimetière St-Gervais (75)
(disparu)
- Cimetière St-Jacques-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Jean-en-Grève (75) (disparu)
-Cimetière St-Landry (75) (disparu)
-Cimetière St-Laurent (75) (disparu)
-Cimetière St-Marcel (75)
(disparu)
-Cimetière St-Médard (75)
(disparu)
-Cimetière St-Nicolas-du-Chardonnet (75) (disparu)
-Cimetière St-Paul-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetières St-Roch (75) (disparus)
-Cimetière St-Sulpice (75)
(disparu)
-Cimetière de Sapanta (Roumanie)
-Cimetière St-Sauveur (75) (disparu)
Cimetière et charniers St-Séverin (75)
Cimetière Ste-Catherine (75)
(disparu)
-Cimetière Ste-Marguerite (75)
 
-Collégiale St-Georges de Vendôme (41) (disparue)
-Collégiale St-Laurent de Joinville (52) (disparue)
 
-Colonne de Juillet (75)
 
-Couvent de l'Ave Maria (75) (disparu)
-Couvent des Augustins-Déchaussés (75) (disparu)
-Couvent des Blancs-Manteaux (75) (disparu)
-Couvent des Capucins de la rue St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Capucines (75)
(disparu)
-Couvent des Carmélites de la rue St-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Carmes-Billettes (75)
-Couvent des Carmes-Déchaussés (75)
-Couvent des Célestins (75) (disparu)
-Couvent des Cordeliers de Nancy (54)
-Couvent des Cordeliers (75)
(disparu)
-Couvent des Chartreux de Vauvert  (75) (disparu)
-Couvent des Feuillants du Fg St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Grands-Augustins (75) (disparu)
-Couvent des Grands Carmes ou Carmes Barrés ou Carmes Maubert (75)  (disparu)
- Couvent des Jacobins réformés de la rue Saint-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des  Jacobins de la rue Saint-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de Chaillot (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de la place Royale (75) (disparu)
-Couvent des Pénitents du Tiers-Ordre de St-François ou Pénitents de Picpus (75)
(disparu)
Couvent des Petits-Augustins (75)
-Couvent des Théatins (Paris) (disparu)
-Couvent de la Visitation Ste-Marie (75)
-Crypte impériale des Capucins de Vienne (Autriche)
 
-Eglise du Dôme des Invalides (75)
-Eglise de La Madeleine (75)
-Eglise La Madeleine-de-la-Cité (75) (disparue)
-Eglise Notre-Dame-des-Blancs-Manteaux (75)
-Eglise St-Barthélemy (75) (disparue)
-Eglise St-Benoît, la bien tournée (75) (disparue)
-Eglise St-Christophe (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-de-la-Chartre (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-du-Pas (75) (disparue)
-Eglise St-Eloi (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne-du-Mont (75)
-Eglise St-Eustache (75)
-Eglise St-Germain-l'Auxerrois (75)
-Eglise St-Germain-le-Vieux (75) (disparue)
-Eglise St-Gervais-St-Protais (75)
-Eglise St-Hippolyte (75) (disparue)
-Eglise St-Jacques-de-la-Boucherie (75)
- Eglise St-Jacques-du-Haut-Pas (75)
-Eglise St-Jean-en-Grève (75)
(disparue)
-Eglise St-Jean-le-Rond (75) (disparue)
-Eglise St-Julien-le-Pauvre (75)
-Eglise St-Landry (75) (disparue)
-Eglise St-Laurent (75)
-Eglise (cathédrale) St-Louis-des-Invalides (75)
-Eglise St-Louis-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise et cimetière (disparu) St-Louis-en-l'Île (75)
-Eglise St-Marcel (75) (disparue)
-Eglise St-Martial (75) (disparue)
-Eglise St-Médard (75)
-Eglise St-Merry (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Chardonnet (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-des-Champs (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-St-Louis (75)
(ancien couvent des Jésuites)
-Eglise St-Pierre-aux-Arcis (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-aux-Boeufs (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-de-Montmartre
-Eglise St-Roch (75)
-Eglise St-Sauveur (75) disparue
-Eglise St-Séverin (75)
-Eglise St-Sulpice (75)
-Eglise St-Symphorien et St-Luc (75) (disparue)
-Eglise St-Thomas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise Ste-Croix (75) (disparue)
-Eglise Ste-Geneviève-des-Ardents (75) (disparue)
-Eglise Ste-Marine (75) (disparue)
-Eglises et cimetières de l'île de la Cité (75) (disparus)
 
-Grottes vaticanes
 
-Mausolée d'Auguste à Rome
-Mausolée de Mausole à
Halicarnasse (Bodrum) Turquie (disparu)
-Mémorial du Mt-Valérien (92)
 

-Panthéon
-POMPES FUNÈBRES, AUTREFOIS et leurs métiers disparus
-Prieuré Ste-Catherine-du-Val-des-Ecoliers (75) (disparu)
 
-SÉPULTURES DES BOURBONS
-SÉPULTURES DES ROIS D’ANGLETERRE (dynastie Anglo-saxonne)
-SÉPULTURES DES ROIS ET DUCS DE BRETAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS D'ESPAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS DE FRANCE ET DES EMPEREURS (résumé)
-SUPPLICIÉS Lieux d'inhumations
 
-Temple (enclos, église et cimetière du) (75) (disparus)
Dernière mise à jour
au 14 novembre 2017
COPYRIGHT 2010 - 2017 - TOUS DROITS RÉSERVÉS - Ce site est propriétaire exclusif de sa structure, de son contenu textuel et des photos signées MCP.  Sauf accord du propriétaire du site, toute reproduction, même partielle, à titre commercial est interdite. Les reproductions à titre privé sont soumises à l'autorisation du propriétaire du site. A défaut, le nom du site et de son auteur doivent obligatoirement être mentionnés. Tous les droits des auteurs des oeuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site sont réservés.