RETOUR THÉÂTRE
► Metteur en scène et  acteur de théâtre et de cinéma français.
DULLIN Charles (1885 – 11 décembre 1949)
Cimetière de Libernon, hameau de la commune de Crécy-la-Chapelle (Seine-et-Marne)
Cet immense acteur et remarquable metteur en scène qui marqua la profession était le dernier de dix-huit (!) enfants d’une famille savoyarde.
Un bref séjour au conservatoire de Lyon ayant confirmé sa vocation, il se plongea avec passion dans les œuvres de dramaturges contemporains avant de « monter » à Paris tenter sa chance.
© MCP
© MCP
(*) commentaire(s)
9 mars 2015
Théâtre forain, lecture de poèmes dans la cage aux lions d'un cirque, cabaret montmartrois (Le Lapin agile de Frédé), etc., furent autant d’expériences qui le menèrent à se frotter à Shakespeare au théâtre de l’Odéon, et à triompher, en 1911, au théâtre des Arts dans le rôle de Smerdiakov des Frères Karamazov, mis en scène par Jean Copeau qu’il suivit quand ce dernier créa le théâtre du Vieux Colombier en 1913.
Après la Première Guerre mondiale, l’aventure continua avec Copeau au Garrick Theater de New York.
 
En 1921, sous le nom d’Atelier, il inaugura sa carrière de professeur et mit en scène des pièces d’auteurs contemporains et étrangers sans pour autant exclure les classiques.  Malgré le succès,  ce n’était pas la fortune : sa soif de découvertes étant plus forte que l’appât du gain, il n’hésitait pas à arrêter un spectacle, qui attirait le Tout-Paris, pour lancer un nouvel auteur auquel il tenait.
Avant la faillite, la réputation de ses cours, basés sur l'improvisation, le mime et l’étude des classiques, avait attiré une pléiade d’élèves parmi lesquels, Jean Marais, Jean-Louis Barrault qui dira : « Il ne nous enseignait pas. Il nous greffait », Jean Vilar, Alain Cuny , Marcel Marceau qui dira :« Il projetait ses mots comme on projette un geste », et tant d’autres.
 
Puis, en 1927, aspirant au renouveau du théâtre, il créa « le Cartel des Quatre » avec Louis Jouvet, Gaston Baty et Georges Pitoëff qui, comme lui, souhaitaient rompre avec le mercantilisme du boulevard au profit d'un jeu plus naturel et de la prééminence du texte.
 
La Seconde Guerre mondiale stoppa l’expérience mais pas la carrière de Dullin qui publia dans La Gerbe, journal ultra-collaborateur,  et accepta de diriger le théâtre de la juive Sarah Bernhardt, rebaptisé pour un temps théâtre de la Cité, avant de reprendre son nom après la guerre et de devenir l’actuel Théâtre de la Ville.
 
Aux sirènes d’Hollywood,  il avait préféré son théâtre et, de son propre aveu, s’il tourna pour le cinéma français, ce fut surtout pour garnir  les caisses de l'Atelier autour duquel tournaient les créanciers.   Pourtant, en quatorze films, le 7ème art lui doit quelques saisissantes apparitions où son corps voûté, son visage anguleux et chafouin, et sa voix frêle servirent à merveille des rôles ingrats comme ceux de Louis XI dans Le Miracle des loups (1924), du Thénardier des Misérables (1933), de l’usurier de Volpone (1938), ou encore de l’amateur de photos de nus dans Quai des Orfèvres (1947).
 
Après l'échec financier du théâtre Sarah-Bernhardt, Dullin termina sa carrière comme il l'avait commencée, en simple acteur.
Alors qu'il s'exténuait à jouer Harpagon dans L’Avare de Molière, il fut transporté à l’hôpital Saint-Antoine (Paris) où il mourut.
 
Depuis 1930, il possédait une résidence à Férolles, hameau de Crécy la Chapelle. C’est dans un autre hameau  de cette même commune, Libernon,  que fut inhumé celui que Barrault appelait le « Van Gogh du théâtre ».  Sa tombe, la plus grande du cimetière à ce  jour,  est une œuvre de l’architecte et scénographe Pierre Sonrel (1903-1984).
THEMES 
DE A à Z 
ACCUEIL
TOMBES ET SEPULTURES DANS LES CIMETIERES ET AUTRES LIEUX
FACEBOOK
CONTACT
Chercher
par Marie-Christine Pénin
Pour s'abonner à la Newsletter:
l'inscription se fait en cliquant sur "Contact" en précisant bien le sujet et votre adresse E.mail.
NOUVEAUX ARTICLES
LIEUX D'INHUMATIONS
 
-Abbaye royale de Chelles (77)
-Abbaye de Maubuisson (95)
-Abbaye de Montmartre (75)
-Abbaye de Port-Royal (75)
- Abbaye de Port-Royal-des-Champs (78)
-Abbaye St-Antoine-des-Champs (75) (disparue)
-Abbaye et église St-Germain-des-Prés (75)
-Abbaye St-Victor (75) (disparue)
-Abbaye St-Yved de Braine (02)
-Abbaye Ste-Geneviève (75)
-Abbaye du Val-de-Grâce (75)
 
-Basilique St-Denis (93)
-Basilique St-Pierre de Rome
-Basilique St-Remi de Reims (51)
 
-Catacombes de Paris
-Catacombes de Rome
 
-Cathédrale Notre-Dame (75)
 
-Chapelle Royale de Dreux (28)
-Chapelle de la Sorbonne (75)
-Chapelle des Incurables (75)
-Chapelle St-Aignan (75)
-Chapelle St Peter-ad-Vincula, (Tour de Londres)
 
-Chartreuse de Gaillon-lez-Bourbon (27) (disparue)
 
-Cimetière de Bonsecours (76)
-Cimetière du Calvaire (75)
-Cimetière de Clamart (75)
(disparu)
-Cimetière des chiens d'Asnières (92)
-Cimetière des enfants de Pen-Bron (44)
-Cimetière des Errancis (75)
-Cimetière "des fous" d'Evreux (27)
-Cimetière des Innocents (75) (disparu)
-Cimetière des Invalides (Invalidenfriedhof) Berlin
-Cimetière de la Madeleine
(ancien cimetière révolutionnaire)
-Cimetières parisiens (subtilités)
-Cimetière parisien d'Ivry (94)
-Cimetière parisien de Vaugirard (disparu)
-Cimetière de Picpus (75)
-Cimetières protestants
-Cimetière St-André-des-Arts (75) (disparu)
-Cimetières St-Benoît (75) (disparus)
-Cimetière St-Denis-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Etienne-du-Mont (75) (disparu)
-Cimetières de St-Eustache (75) (disparus)
-Cimetière St-Germain-l'Auxerrois (75) (disparu)
-Cimetière St-Gervais (75)
(disparu)
- Cimetière St-Jacques-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Jean-en-Grève (75) (disparu)
-Cimetière St-Landry (75) (disparu)
-Cimetière St-Laurent (75) (disparu)
-Cimetière St-Marcel (75)
(disparu)
-Cimetière St-Médard (75)
(disparu)
-Cimetière St-Nicolas-du-Chardonnet (75) (disparu)
-Cimetière St-Paul-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetières St-Roch (75) (disparus)
-Cimetière St-Sulpice (75)
(disparu)
-Cimetière de Sapanta (Roumanie)
-Cimetière St-Sauveur (75) (disparu)
Cimetière et charniers St-Séverin (75)
Cimetière Ste-Catherine (75)
(disparu)
-Cimetière Ste-Marguerite (75)
 
-Collégiale St-Georges de Vendôme (41) (disparue)
-Collégiale St-Laurent de Joinville (52) (disparue)
 
-Colonne de Juillet (75)
 
-Couvent de l'Ave Maria (75) (disparu)
-Couvent des Augustins-Déchaussés (75) (disparu)
-Couvent des Blancs-Manteaux (75) (disparu)
-Couvent des Capucins de la rue St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Capucines (75)
(disparu)
-Couvent des Carmélites de la rue St-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Carmes-Billettes (75)
-Couvent des Carmes-Déchaussés (75)
-Couvent des Célestins (75) (disparu)
-Couvent des Cordeliers de Nancy (54)
-Couvent des Cordeliers (75)
(disparu)
-Couvent des Chartreux de Vauvert  (75) (disparu)
-Couvent des Feuillants du Fg St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Grands-Augustins (75) (disparu)
-Couvent des Grands Carmes ou Carmes Barrés ou Carmes Maubert (75)  (disparu)
- Couvent des Jacobins réformés de la rue Saint-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des  Jacobins de la rue Saint-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de Chaillot (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de la place Royale (75) (disparu)
-Couvent des Pénitents du Tiers-Ordre de St-François ou Pénitents de Picpus (75)
(disparu)
Couvent des Petits-Augustins (75)
-Couvent des Théatins (Paris) (disparu)
-Couvent de la Visitation Ste-Marie (75)
-Crypte impériale des Capucins de Vienne (Autriche)
 
-Eglise du Dôme des Invalides (75)
-Eglise de La Madeleine (75)
-Eglise La Madeleine-de-la-Cité (75) (disparue)
-Eglise Notre-Dame-des-Blancs-Manteaux (75)
-Eglise St-Barthélemy (75) (disparue)
-Eglise St-Benoît, la bien tournée (75) (disparue)
-Eglise St-Christophe (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-de-la-Chartre (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-du-Pas (75) (disparue)
-Eglise St-Eloi (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne-du-Mont (75)
-Eglise St-Eustache (75)
-Eglise St-Germain-l'Auxerrois (75)
-Eglise St-Germain-le-Vieux (75) (disparue)
-Eglise St-Gervais-St-Protais (75)
-Eglise St-Hippolyte (75) (disparue)
-Eglise St-Jacques-de-la-Boucherie (75)
- Eglise St-Jacques-du-Haut-Pas (75)
-Eglise St-Jean-en-Grève (75)
(disparue)
-Eglise St-Jean-le-Rond (75) (disparue)
-Eglise St-Julien-le-Pauvre (75)
-Eglise St-Landry (75) (disparue)
-Eglise St-Laurent (75)
-Eglise (cathédrale) St-Louis-des-Invalides (75)
-Eglise St-Louis-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise et cimetière (disparu) St-Louis-en-l'Île (75)
-Eglise St-Marcel (75) (disparue)
-Eglise St-Martial (75) (disparue)
-Eglise St-Médard (75)
-Eglise St-Merry (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Chardonnet (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-des-Champs (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-St-Louis (75)
(ancien couvent des Jésuites)
-Eglise St-Pierre-aux-Arcis (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-aux-Boeufs (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-de-Montmartre
-Eglise St-Roch (75)
-Eglise St-Sauveur (75) disparue
-Eglise St-Séverin (75)
-Eglise St-Sulpice (75)
-Eglise St-Symphorien et St-Luc (75) (disparue)
-Eglise St-Thomas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise Ste-Croix (75) (disparue)
-Eglise Ste-Geneviève-des-Ardents (75) (disparue)
-Eglise Ste-Marine (75) (disparue)
-Eglises et cimetières de l'île de la Cité (75) (disparus)
 
-Grottes vaticanes
 
-Mausolée d'Auguste à Rome
-Mausolée de Mausole à
Halicarnasse (Bodrum) Turquie (disparu)
-Mémorial du Mt-Valérien (92)
 

-Panthéon
-POMPES FUNÈBRES, AUTREFOIS et leurs métiers disparus
-Prieuré Ste-Catherine-du-Val-des-Ecoliers (75) (disparu)
 
-SÉPULTURES DES BOURBONS
-SÉPULTURES DES ROIS D’ANGLETERRE (dynastie Anglo-saxonne)
-SÉPULTURES DES ROIS ET DUCS DE BRETAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS D'ESPAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS DE FRANCE ET DES EMPEREURS (résumé)
-SUPPLICIÉS Lieux d'inhumations
 
-Temple (enclos, église et cimetière du) (75) (disparus)
Dernière mise à jour
au 6 décembre 2017
COPYRIGHT 2010 - 2017 - TOUS DROITS RÉSERVÉS - Ce site est propriétaire exclusif de sa structure, de son contenu textuel et des photos signées MCP.  Sauf accord du propriétaire du site, toute reproduction, même partielle, à titre commercial est interdite. Les reproductions à titre privé sont soumises à l'autorisation du propriétaire du site. A défaut, le nom du site et de son auteur doivent obligatoirement être mentionnés. Tous les droits des auteurs des oeuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site sont réservés.