RETOUR BEAUX-ARTS
► Peintre française
Née de Madeleine Valadon et de père inconnu, en 1870 elle arriva à avec sa mère dans un Paris alors assiégé par les Prussiens. Sept ans plus tard, avec Madeleine, elle emménagea à Montmartre. En attendant une vie meilleure, elle se rendait au Moulin de la Galette pour y écouter les chanteurs.
 
Elle fit la connaissance d’un aristocrate espagnol, Miguel Utrillo y Molins dont elle eut un fils, Maurice Utrillo.
Incontestablement belle, les peintres du tout Paris ne s’y trompèrent pas. Muse idéale en cette époque où les artistes cherchaient des visages marquants, des allures remarquables et une grâce certaine, dès ses quinze ans, elle découvrit qu’offrir son visage, son corps, à la palette des peintres représentait un moyen intéressant de gagner sa vie. Modèle et amante, Suzanne posa, entre autres pour Henner (1829-1905), Auguste Renoir, etc., et attira dans ses charmants filets certains de ceux qui l’immortalisèrent, tels Puvis de Chavannes ou Toulouse-Lautrec.
Suzanne par Toulouse Lautrec : Gueule de bois (v. 1888) Cambridge (USA) - Fogg Art Museum.
Non seulement dotée d’une grande beauté, Suzanne sut aussi tirer rapidement son épingle du jeu dans le milieu des artistes parisiens. A force d’observer des heures durant la technique de ceux qui la rendaient éternelle, à son tour, elle parvint à se faire un nom comme artiste peintre. Encouragée à persévérer par Degas, le premier à remarquer ses dessins, grâce à son précieux soutien, elle parvint à être la première femme admise à la Société Nationale des Beaux-Arts (1894). Elle connut un succès certain qui lui permit   de se mettre à l’abri des difficultés financières de sa jeunesse, et à pourvoir aux besoins de son fils.
 
Natures mortes, bouquets et paysages remarquables par la force de leur composition et leurs couleurs vibrantes, mais aussi les nus, furent ses principales sources d’inspiration. Elle brossa également de nombreux portraits dont celui d’Erik Satie.
Portrait d’Erik Satie (1893) -Paris-Musée national d’art moderne
Nus (1919) -São Paulo-Musée d'art
Le lancement du filet (1914) -Nancy-Musée des Beaux-Arts
La chambre bleue (1923) -Paris -Musée national d’art moderne
Suzanne Valadon sur son lit de mort par Georges Kars
Paris -Musée national d’art moderne
Perfectionniste, elle pouvait travailler plusieurs années ses tableaux avant de les exposer. Autodidacte, dessinant depuis l’adolescence, le trait agile et expressif, réaliste, elle ne décorait pas, elle s’exprimait.
Passant pour une folle, voire une prostituée dans le milieu artistique de l’époque, à ce prix Suzanne réussit à conquérir l’émancipation féminine et sociale.
 
Après avoir épousé (1896) et divorcé (1909) d’un riche agent de change, Paul Moussis, elle rencontra André Utter, un ami de son fils Maurice avec lequel il peignait. Il affichait vingt-et-un ans de moins que Suzanne, mais qu’importe. Ils se marièrent en 1914. Installés ensemble, de 1909 à 1926, Suzanne, Maurice et André formèrent un « trio infernal » qui marquèrent les esprits de butte Montmartre par leurs tensions, passions et énergie créatrice. Quand Suzanne comprit que la veine artistique de son fils s’épuisait, elle relança sa propre carrière qu’elle avait mis de côté pour imposer celle de Maurice.
 
Femme moderne sa peinture l’est tout autant. Elle s’éteignit entourée ses amis peintres André Derain, Pablo Picasso, Georges Braque et Georges Kars (1880/1882 – 1945) qui dessina son ultime portrait ce jour-là sur son lit de mort.
© MCP
© MCP
►UTTER André (1886 – 7 février 1948)
Autodidacte, intelligent et observateur Utter vit dans un milieu exceptionnel, puisqu’à l’aube du 20ème siècle, la Butte Montmartre, son quartier de naissance, est devenue le laboratoire mondialement reconnu de l’art vivant. Il aime écouter, parler, se cultiver. Très tôt, il visita des musées. Il fréquentait non seulement le fameux Lapin Agile, rendez-vous de l’avant-garde, mais aussi le Bateau-Lavoir de Picasso et de ses compagnons poètes et peintres.
 
Envoyé se reposer chez ses grands-parents à la Butte Pinson, au nord de Paris, il y retrouva par hasard son ami Utrillo qu’il ramena ivre chez sa mère, faisant ainsi la connaissance de Suzanne Valadon encore mariée.
Devenu son amant, puis son époux, il eut une influence bénéfique sur sa compagne en l’encourageant à peindre de grandes compositions, tandis que lui réalisait des œuvres de qualité, dont le Portrait d’Utrillo.
Portrait de Maurice Utrillo (1925)
En 1923, il acheta un château en ruines à Saint-Bernard où Suzanne se rendit régulièrement au moins jusqu’en 1932. Malgré des relations très conflictuelles, le couple ne cessa de se voir à Paris jusqu’à la mort soudaine de Suzanne.
Pour vivre, il continua de peindre des portraits mondains, des natures mortes et des paysages En 1943, il vendit Saint-Bernard, donna ses toiles ou dessins à des amis et retourna à Paris. Alors qu’il sortait du Lapin Agile, il prit froid et mourut d’une pneumonie. Après le discours funèbre prononcé par Roland Dorgelès, André Utter rejoignit la tombe de Suzanne Valadon.
© MCP
Sources principales :
 
-Suzanne Valadon, modèle, peintre et mère : article en ligne du 15/11/2016 http://www.graphistewebdesigner.fr/blog/2016/11/suzanne-valadon/
-Association Maurice Utrillo-Biographie d’André Utter en ligne par Maryse Maréchal : https://utrillo.com/biographie-dandre-utter/
(*) commentaire(s)
VALADON Suzanne (1865 – 7 avril 1938)
Cimetière parisien de Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis)
16 septembre 2020
Suzanne Valadon fut inhumée au cimetière parisien de Saint-Ouen. Avec elle, reposent sa mère (1830-1915), et André Utter.
ACCUEIL
THEMES 
DE A à Z 
Chercher
FACEBOOK
TOMBES ET SEPULTURES DANS LES CIMETIERES ET AUTRES LIEUX
par Marie-Christine Pénin
Pour s'abonner à la Newsletter : l'inscription se fait en cliquant sur "Contact" en précisant bien le sujet et votre adresse E.mail.
CONTACT
NOUVEAUX ARTICLES
LIEUX D'INHUMATIONS
 
-Abbaye de Chelles (77)
-Abbaye de Longchamp (75) (disparue)
-Abbaye de Maubuisson (95)
-Abbaye de Montmartre (75)
-Abbaye de Port-Royal (75)
-Abbaye de Port-Royal-des-Champs (78)
-Abbaye St-Antoine-des-Champs (75) (disparue)
-Abbaye et église St-Germain-des-Prés (75)
-Abbaye St-Victor (75) (disparue)
-Abbaye St-Yved de Braine (02)
-Abbaye Ste-Geneviève (75)
-Abbaye du Val-de-Grâce (75)
 
-Basilique St-Denis (93)
-Basilique St-Pierre de Rome
-Basilique St-Remi de Reims (51)
-Basilique du Saint-Sépulcre à Jérusalem (Israël)
 
-Catacombes de Paris
-Catacombes de Rome
 
-Cathédrale Notre-Dame (75)
 
-Chapelle Royale de Dreux (28)
-Chapelle de la Sorbonne (75)
-Chapelle des Incurables (75)
-Chapelle St-Aignan (75)
-Chapelle St Peter-ad-Vincula, (Tour de Londres)
 
-Chartreuse de Gaillon-lez-Bourbon (27) (disparue)
 
-Cimetière de Bonsecours (76)
-Cimetière du Calvaire (75)
-Cimetière de Clamart (75)
(disparu)
-Cimetière des chiens d'Asnières (92)
-Cimetière des enfants de Pen-Bron (44)
-Cimetière des Errancis (75)
-Cimetière "des fous" d'Evreux (27)
-Cimetière des Innocents (75) (disparu)
-Cimetière des Invalides (Invalidenfriedhof) Berlin
-Cimetière de la Madeleine
(ancien cimetière révolutionnaire)
-Cimetière du Mont Herzl à Jérusalem (Israël)
-Cimetières parisiens (subtilités)
-Cimetière parisien d'Ivry (94)
-Cimetière parisien de Vaugirard (disparu)
-Cimetière de Picpus (75)
-Cimetières protestants
-Cimetière St-André-des-Arts (75) (disparu)
-Cimetières St-Benoît (75) (disparus)
-Cimetière St-Denis-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Etienne-du-Mont (75) (disparu)
-Cimetières de St-Eustache (75) (disparus)
-Cimetière St-Germain-l'Auxerrois (75) (disparu)
-Cimetière St-Gervais (75)
(disparu)
- Cimetière St-Jacques-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Jean-en-Grève (75) (disparu)
-Cimetière St-Landry (75) (disparu)
-Cimetière St-Laurent (75) (disparu)
-Cimetière St-Marcel (75)
(disparu)
-Cimetière St-Médard (75)
(disparu)
-Cimetière St-Nicolas-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetière St-Nicolas-du-Chardonnet (75) (disparu)
-Cimetière St-Paul-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetières St-Roch (75) (disparus)
-Cimetière St-Sulpice (75)
(disparu)
-Cimetière de la Salpêtrière (75) (disparu)
-Cimetière de Sapanta (Roumanie)
-Cimetière St-Sauveur (75) (disparu)
Cimetière et charniers St-Séverin (75)
Cimetière Ste-Catherine (75)
(disparu)
-Cimetière Ste-Marguerite (75)
 
-Collège de Beauvais ou de Dormans (75)
 
-Collégiale St-Georges de Vendôme (41) (disparue)
-Collégiale St-Laurent de Joinville (52) (disparue)
-Collégiale St-Martin de Montmorency  (95)
 
-Colonne de Juillet (75)
 
-Couvent de l'Ave Maria (75) (disparu)
-Couvent des Augustins-Déchaussés (75) (disparu)
-Couvent des Blancs-Manteaux (75) (disparu)
-Couvent des Capucins de la rue St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Capucines (75)
(disparu)
-Couvent des Carmélites de la rue St-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Carmes-Billettes (75)
-Couvent des Carmes-Déchaussés (75)
-Couvent des Célestins (75) (disparu)
-Couvent des Cordeliers de Nancy (54)
-Couvent des chanoinesses de Picpus (75)
-Couvent des Cordeliers (75)
(disparu)
-Couvent des Chartreux de Vauvert  (75) (disparu)
-Couvent des Feuillants du Fg St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Grands-Augustins (75) (disparu)
-Couvent des Grands Carmes ou Carmes Barrés ou Carmes Maubert (75)  (disparu)
- Couvent des Jacobins réformés de la rue Saint-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des  Jacobins de la rue Saint-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de Chaillot (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de la place Royale (75) (disparu)
-Couvent des Pénitents du Tiers-Ordre de St-François ou Pénitents de Picpus (75)
(disparu)
-Couvent des Petits-Augustins (75)
-Couvent des Récollets (75)
-Couvent des Théatins (Paris) (disparu)
-Couvent de la Visitation Ste-Marie (75)
-Crypte impériale des Capucins de Vienne (Autriche)
 
-Eglise du Dôme des Invalides (75)
-Eglise de La Madeleine (75)
-Eglise La Madeleine-de-la-Cité (75) (disparue)
-Eglise Notre-Dame-des-Blancs-Manteaux (75)
-Eglise St-Barthélemy (75) (disparue)
-Eglise St-Benoît, la bien tournée (75) (disparue)
-Eglise St-Christophe (75) (disparue)
-Eglise et cimetière St-Côme-et-St-Damien (75) (disparus)
-Eglise St-Denis-de-la-Chartre (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-du-Pas (75) (disparue)
-Eglise St-Eloi (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne-du-Mont (75)
-Eglise St-Eustache (75)
-Eglise St-Germain-l'Auxerrois (75)
-Eglise St-Germain-le-Vieux (75) (disparue)
-Eglise St-Gervais-St-Protais (75)
-Eglise St-Hippolyte (75) (disparue)
-Eglise St-Jacques-de-la-Boucherie (75)
- Eglise St-Jacques-du-Haut-Pas (75)
-Eglise St-Jean-en-Grève (75)
(disparue)
-Eglise St-Jean-le-Rond (75) (disparue)
-Eglise St-Julien-des-Ménétriers (75) (disparue)
-Eglise St-Julien-le-Pauvre (75)
-Eglise St-Landry (75) (disparue)
-Eglise St-Laurent (75)
-Eglise St-Leu-St-Gilles (75)
-Eglise (cathédrale) St-Louis-des-Invalides (75)
-Eglise St-Louis-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise et cimetière (disparu) St-Louis-en-l'Île (75)
-Eglise St-Marcel (75) (disparue)
-Eglise St-Martial (75) (disparue)
-Eglise St-Médard (75)
-Eglise St-Merry (75)
-Eglise St-Nicolas-des-Champs (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Chardonnet (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-des-Champs (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-St-Louis (75)
(ancien couvent des Jésuites)
-Eglise St-Pierre-aux-Arcis (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-aux-Boeufs (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-de-Montmartre
-Eglise St-Roch (75)
-Eglise St-Sauveur (75) disparue
-Eglise St-Séverin (75)
-Eglise St-Sulpice (75)
-Eglise St-Symphorien et St-Luc (75) (disparue)
-Eglise St-Thomas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise Ste-Croix (75) (disparue)
-Eglise Ste-Geneviève-des-Ardents (75) (disparue)
-Eglise Ste-Marine (75) (disparue)
-Eglises et cimetières de l'île de la Cité (75) (disparus)
 
-Grottes vaticanes
 
-Hospice des Enfants-Rouges (75) (disparu)
-Hospice des Enfants-Trouvés (75) (disparu)
-Hospice des Quinze-Vingts St-Honoré (75) (disparu)
 
-Mausolée d'Auguste à Rome
-Mausolée d'Hadrien à Rome
-Mausolée de Mausole à
Halicarnasse (Bodrum) Turquie (disparu)
-Mémorial du Mt-Valérien (92)
 
-Noviciat de l'Oratoire (75)
 
-Oratoire St-Honoré ou du Louvre (75)
 
-Panthéon de Paris
-Panthéon de Rome (Italie)
-POMPES FUNÈBRES, AUTREFOIS et leurs métiers disparus
-Prieuré St-Martin-des-Champs (actuel CNAM) (75)
-Prieuré Ste-Catherine-du-Val-des-Ecoliers (75) (disparu)
-Prieuré Ste-Croix-de-la-Bretonnerie (75) (disparu)
 
-SAINTE-CHAPELLE DU PALAIS (75)
 
-SÉPULTURES DES BOURBONS
-SÉPULTURES DES ROIS D’ANGLETERRE (dynastie Anglo-saxonne)
-SÉPULTURES DES ROIS ET DUCS DE BRETAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS D'ESPAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS DE FRANCE ET DES EMPEREURS (résumé)
-SUPPLICIÉS Lieux d'inhumations
 
-Temple (enclos, église et cimetière du) (75) (disparus)
Dernière mise à jour
au 24 octobre 2020
COPYRIGHT 2010 - 2020 - TOUS DROITS RÉSERVÉS - Ce site est propriétaire exclusif de sa structure, de son contenu textuel et des photos signées MCP.  Sauf accord du propriétaire du site, toute reproduction, même partielle, à titre commercial est interdite. Les reproductions à titre privé sont soumises à l'autorisation du propriétaire du site. A défaut, le nom du site et de son auteur doivent obligatoirement être mentionnés. Tous les droits des auteurs des oeuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site sont réservés.