RETOUR SCIENCES
© MCP
© MCP
En 1887, avec un groupe d’amis, il fonda la Société Astronomique de France dont il fut le premier président.
 
Expérimentateur, infatigable touche-à-tout, il mit en place de grands projets : en 1902, il renouvela l’expérience du pendule de Foucault, de 1904 à 1914, il organisa la fête du soleil à chaque solstice d’été autour de la Tour Eiffel et tenta de transformer la Place de la Concorde en un gigantesque cadran solaire.
La première Guerre Mondiale vient interrompre cet ambitieux projet.
 
La paix revenue, il s’impliqua de moins en moins dans les événements de l’actualité scientifique pour se consacrer au  spiritisme qui l’avait toujours beaucoup intéressé depuis sa rencontre avec Allan Kardec en 1861.
 
Homme formé selon l’esprit encyclopédique, comme nombre de savants de sa génération, Camille  se situait désormais en marge de l’évolution des sciences, à côté de  révolution intellectuelle qui se préparait et des mutations de la pensée scientifique.
Cet apôtre de la science avait travaillé toute sa vie à répandre sa passion de l'étude et de l'observation des phénomènes de la nature. Il avait eu la fortune voir naître l’analyse spectrale des corps célestes,  la photographie du Soleil, des planètes, des comètes, des étoiles, des nébuleuses.
Son nom a été donné à un cratère lunaire, en 1935. Il fut le premier à proposer les noms de Triton, lune de Neptune, et d'Amalthée, lune de Jupiter, etc.  
 
Il mourut d’une crise cardiaque dans son cabinet de travail. Il était le frère de l'éditeur Ernest Flammarion.
Selon sa volonté, Camille Flammarion fut inhumé dans le parc de son observatoire entretenu par la mairie. A la bonne saison, le bourdonnement des ruches anime ce petit havre de paix où la tombe de l’astronome existe toujours.
© MCP
© MCP
© MCP
© MCP
► Sylvie Pétiaux (1836 - 1919)
► Gabrielle Renaudot (1877 – 1962)
Bachelière, ce qui était rare à son époque, elle était l’assistante de Camille. Il l’épousa en 1919 peu après la mort de Sylvie. Elle lui servit de modèle pour Stella, roman plus romanesque que scientifique, où un astronome découvre la femme idéale.
Auteur de nombreuses communications scientifiques, elle accompagna son mari dans toutes ses entreprises et reprit flambeau et continuant son œuvre. En 1973, l'Union astronomique internationale nomme un cratère d'impact sur Mars en sa mémoire, et son prénom est à l'origine du nommage de l'astéroïde 355 Gabriella.
© MCP
© MCP
Parmi les sources : http://www.culture.gouv.fr/culture/flammarion/cflam/camille.htm
(*) commentaire(s)
22 avril 2012
Epousée en 1874, ce fut en ballon que Camille emmena son amour de jeunesse en voyage de noces. Collaboratrice active, Sylvie Flammarion fonda l’association pacifiste " la paix et le désarmement par les femmes "en 1899. Elle mourut de la grippe espagnole.
D'origine sociale très modeste et destiné à l'état ecclésiastique, le surmenage dû à ses études le fit s’effondrer. Intrigué par ce jeune garçon passionné d’astronomie, par un jeu de relations, le médecin appelé à son chevet le fit admettre comme élève astronome à l’Observatoire de Paris au bureau des calculs en 1858. A lui la découverte des merveilles du ciel ! Mais le prestigieux établissement ne s'occupait que de mécanique céleste et nullement d'astrophysique.
► Astronome français
FLAMMARION Camille (1842 – 3 juin 1925)
Parc de l’observatoire de Juvisy-sur-Orge (Essonne)
En 1862, avec la parution de La pluralité des mondes habités, la rupture fut consommée. Camille y exposait l’une de ses réflexions favorites : si l’on observe ainsi les planètes, c’est certes pour chercher à mieux les connaître mais sommes-nous donc si sûrs d’être seuls dans le vaste univers ?
 
Il se fit désormais connaître par ses livres, ses conférences, collaborer à un grand nombre de revues et journaux, français ou étrangers, et participer activement au grand mouvement d'émancipation scientifique de la seconde moitié du 19ème siècle. Ses ouvrages se succédèrent régulièrement : enseignement et travaux astronomiques, sciences de la nature, spiritualisme, récits et contes philosophiques, plus de cinquante titres parmi lesquels l'Annuaire Astronomique Flammarion, guide indispensable de plusieurs générations de fervents, ou  Grand Atlas Céleste, contenant plus de 100.000 étoiles.Le côté mystique et spirite de certaines de ses œuvres, ajouta à sa notoriété.
 
Membre très actif de maintes sociétés savantes et d’associations pour la vulgarisation des sciences positives, ses découvertes scientifiques le placèrent, et le maintiennent encore,   au premier rang des vulgarisateurs français de l'astronomie, de l’atmosphère terrestre et du climat. Son action en faveur de la vulgarisation de l’astronomie lui valut  la Légion d’honneur en 1912.
 
En 1866, il s'était installé un petit observatoire personnel sur une terrasse parisienne et s'était lancé avec ardeur dans l'observation des planètes et des étoiles.
En 1882, un fervent admirateur lui fait don d'une belle propriété à Juvisy-sur-Orge. Grâce aux ventes de l'Astronomie populaire, Camille transforma le bâtiment en observatoire en le dotant d'une coupole et de plusieurs instruments. Ce fut un véritable succès.  Le ciel était enfin à la portée de tout le monde sous une forme attrayante et précise.
Dans la même sépulture reposent :
TOMBES ET SEPULTURES DANS LES CIMETIERES ET AUTRES LIEUX
Dernière mise à jour
au 22 juin 2021
TOMBES SÉPULTURES DANS LES CIMETIÈRES ET AUTRES LIEUX
par Marie-Christine Pénin
ACCUEIL
THEMES 
FACEBOOK
DE A à Z 
Chercher
CONTACT
NOUVEAUX ARTICLES
 

Pour s'abonner à la Newsletter : CLIQUER  sur "Contact" en précisant bien le sujet et votre adresse E.mail.
LIEUX D'INHUMATIONS
EN LIGNE
 
-Abbaye de Chelles (77)
-Abbaye de Cîteaux (21)
-Abbaye de Fontevraud (49)
-Abbaye de Longchamp (75) (disparue)
-Abbaye de Maubuisson (95)
-Abbaye de Montmartre (75)
-Abbaye de Port-Royal (75)
-Abbaye de Port-Royal-des-Champs (78)
-Abbaye St-Antoine-des-Champs (75) (disparue)
-Abbaye et église St-Germain-des-Prés (75)
-Abbaye St-Victor (75) (disparue)
-Abbaye St-Yved de Braine (02)
-Abbaye Ste-Geneviève (75)
-Abbaye du Val-de-Grâce (75)
 
-Basilique St-Denis (93)
-Basilique St-Pierre de Rome
-Basilique St-Remi de Reims (51)
-Basilique du Saint-Sépulcre à Jérusalem (Israël)
 
-Catacombes de Paris
-Catacombes de Rome
 
-Cathédrale Notre-Dame (75)
 
-Chapelle Royale de Dreux (28)
-Chapelle de la Sorbonne (75)
-Chapelle des Incurables (75)
-Chapelle St-Aignan (75)
-Chapelle St Peter-ad-Vincula, (Tour de Londres)
 
-Chartreuse de Gaillon-lez-Bourbon (27) (disparue)
 
-Cimetière de Bonsecours (76)
-Cimetière du Calvaire (75)
-Cimetière de Clamart (75)
(disparu)
-Cimetière des chiens d'Asnières (92)
-Cimetière des enfants de Pen-Bron (44)
-Cimetière des Errancis (75)
(ancien cimetière révolutionnaire)
-Cimetière "des fous" d'Evreux (27)
-Cimetière des Innocents (75) (disparu)
-Cimetière des Invalides (Invalidenfriedhof) Berlin
-Cimetière de la Madeleine
(ancien cimetière révolutionnaire)
-Cimetière du Mont Herzl à Jérusalem (Israël)
-Cimetières parisiens (subtilités)
-Cimetière parisien d'Ivry (94)
-Cimetière parisien de Vaugirard (disparu)
-Cimetière de Picpus (75)
-Cimetières protestants
-Cimetière St-André-des-Arts (75) (disparu)
-Cimetières St-Benoît (75) (disparus)
-Cimetière St-Denis-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Etienne-du-Mont (75) (disparu)
-Cimetières de St-Eustache (75) (disparus)
-Cimetière St-Germain-l'Auxerrois (75) (disparu)
-Cimetière St-Gervais (75)
(disparu)
- Cimetière St-Jacques-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Jean-en-Grève (75) (disparu)
-Cimetière St-Landry (75) (disparu)
-Cimetière St-Laurent (75) (disparu)
-Cimetière St-Marcel (75)
(disparu)
-Cimetière St-Médard (75)
(disparu)
-Cimetière St-Nicolas-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetière St-Nicolas-du-Chardonnet (75) (disparu)
-Cimetière St-Paul-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetières St-Roch (75) (disparus)
-Cimetière St-Sulpice (75)
(disparu)
-Cimetière de la Salpêtrière (75) (disparu)
-Cimetière de Sapanta (Roumanie)
-Cimetière St-Sauveur (75) (disparu)
Cimetière et charniers St-Séverin (75)
Cimetière Ste-Catherine (75)
(disparu)
-Cimetière Ste-Marguerite (75)
 
-Collège de Beauvais ou de Dormans (75)
-Collège des Ecossais (75)
 
-Collégiale St-Georges de Vendôme (41) (disparue)
-Collégiale St-Laurent de Joinville (52) (disparue)
-Collégiale St-Martin de Montmorency  (95)
-Colonne de Juillet (75)
 
-Couvent de l'Ave Maria (75) (disparu)
-Couvent des Augustins-Déchaussés (75) (disparu)
-Couvent des Bénédictins anglais (75)
-Couvent des Blancs-Manteaux (75) (disparu)
-Couvent des Capucins de la rue St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Capucines (75)
(disparu)
-Couvent des Carmélites de la rue St-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Carmes-Billettes (75)
-Couvent des Carmes-Déchaussés (75)
-Couvent des Célestins (75) (disparu)
-Couvent des Cordeliers de Nancy (54)
-Couvent des chanoinesses de Picpus (75)
-Couvent des Cordeliers (75)
(disparu)
-Couvent des Chartreux de Vauvert  (75) (disparu)
-Couvent des Feuillants du Fg St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Grands-Augustins (75) (disparu)
-Couvent des Grands Carmes ou Carmes Barrés ou Carmes Maubert (75)  (disparu)
- Couvent des Jacobins réformés de la rue Saint-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des  Jacobins de la rue Saint-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de Chaillot (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de la place Royale (75) (disparu)
-Couvent des Pénitents du Tiers-Ordre de St-François ou Pénitents de Picpus (75)
(disparu)
-Couvent des Petits-Augustins (75)
-Couvent des Récollets (75)
-Couvent des Théatins (75) (disparu)
-Couvent de la Visitation Ste-Marie de Chaillot (75) (disparu)
-Couvent de la Visitation Ste-Marie, rue St-Antoine (75)
 
-Crypte impériale des Capucins de Vienne (Autriche)
 
-Eglise du Dôme des Invalides (75)
-Eglise de La Madeleine (75)
-Eglise La Madeleine-de-la-Cité (75) (disparue)
-Eglise Notre-Dame-des-Blancs-Manteaux (75)
-Eglise St-Barthélemy (75) (disparue)
-Eglise St-Benoît, la bien tournée (75) (disparue)
-Eglise St-Christophe (75) (disparue)
-Eglise et cimetière St-Côme-et-St-Damien (75) (disparus)
-Eglise St-Denis-de-la-Chartre (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-du-Pas (75) (disparue)
-Eglise St-Eloi (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne-du-Mont (75)
-Eglise St-Eustache (75)
-Eglise St-Germain-l'Auxerrois (75)
-Eglise St-Germain-le-Vieux (75) (disparue)
-Eglise St-Gervais-St-Protais (75)
-Eglise St-Hippolyte (75) (disparue)
-Eglise St-Jacques-de-la-Boucherie (75)
- Eglise St-Jacques-du-Haut-Pas (75)
-Eglise St-Jean-en-Grève (75)
(disparue)
-Eglise St-Jean-le-Rond (75) (disparue)
-Eglise St-Julien-des-Ménétriers (75) (disparue)
-Eglise St-Julien-le-Pauvre (75)
-Eglise St-Landry (75) (disparue)
-Eglise St-Laurent (75)
-Eglise St-Leu-St-Gilles (75)
-Eglise (cathédrale) St-Louis-des-Invalides (75)
-Eglise St-Louis-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise et cimetière (disparu) St-Louis-en-l'Île (75)
-Eglise St-Marcel (75) (disparue)
-Eglise St-Martial (75) (disparue)
-Eglise St-Médard (75)
-Eglise St-Merry (75)
-Eglise St-Nicolas-des-Champs (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Chardonnet (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-des-Champs (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-St-Louis (75)
(ancien couvent des Jésuites)
-Eglise St-Pierre-aux-Arcis (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-aux-Boeufs (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-de-Montmartre
-Eglise St-Roch (75)
-Eglise St-Sauveur (75) disparue
-Eglise St-Séverin (75)
-Eglise St-Sulpice (75)
-Eglise St-Symphorien et St-Luc (75) (disparue)
-Eglise St-Thomas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise Ste-Croix (75) (disparue)
-Eglise Ste-Geneviève-des-Ardents (75) (disparue)
-Eglise Ste-Marine (75) (disparue)
-Eglises et cimetières de l'île de la Cité (75) (disparus)
 
-Escurial (monastère de l') (Espagne)
 
-Grottes vaticanes
 
-Hospice des Enfants-Rouges (75) (disparu)
-Hospice des Enfants-Trouvés (75) (disparu)
-Hospice des Quinze-Vingts St-Honoré (75) (disparu)
 
-Mausolée d'Auguste à Rome
-Mausolée d'Hadrien à Rome
-Mausolée de Mausole à
Halicarnasse (Bodrum) Turquie (disparu)
-Mémorial du Mt-Valérien (92)
 
-Noviciat de l'Oratoire (75)
 
-Oratoire St-Honoré ou du Louvre (75)
 
-Panthéon de Paris
-Panthéon de Rome (Italie)
-POMPES FUNÈBRES, AUTREFOIS et leurs métiers disparus
-Prieuré St-Martin-des-Champs (actuel CNAM) (75)
-Prieuré Ste-Catherine-du-Val-des-Ecoliers (75) (disparu)
-Prieuré Ste-Croix-de-la-Bretonnerie (75) (disparu)
 
-SAINTE-CHAPELLE DU PALAIS (75)
 
-SÉPULTURES DES BOURBONS
-SÉPULTURES DES ROIS D’ANGLETERRE (dynastie Anglo-saxonne)
-SÉPULTURES DES ROIS ET DUCS DE BRETAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS D'ESPAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS DE FRANCE ET DES EMPEREURS (résumé)
-SUPPLICIÉS Lieux d'inhumations
 
-Temple (enclos, église et cimetière du) (75) (disparus)
COPYRIGHT 2010 - 2021 - TOUS DROITS RÉSERVÉS - Ce site est propriétaire exclusif de sa structure, de son contenu textuel et des photos signées MCP.  Sauf accord du propriétaire du site, toute reproduction, même partielle, à titre commercial est interdite. Les reproductions à titre privé sont soumises à l'autorisation du propriétaire du site. A défaut, le nom du site et de son auteur doivent obligatoirement être mentionnés. Tous les droits des auteurs des oeuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site sont réservés.