RETOUR LIEUX  DE SEPULTURES
L’abbaye « d’en bas » en 1660
La démolition de l’abbaye (Louis Gabriel Moreau dit l’Aîné)
ABBAYE DE MONTMARTRE ET EGLISE SAINT-PIERRE
De nos jours, grosso-modo, elle serait là
Dès le 6ème siècle, il existait un hameau avec sa chapelle et son cimetière en haut de la Butte. En 1875, les fondations du Sacré-Cœur mirent à jour des sarcophages mérovingiens.
L’abbaye bénédictine de Montmartre (d'où la place des Abbesses située en bas) fut fondée en 1133 par le roi Louis VI le Gros et sa femme Adélaïde de Savoie près d’une église très ancienne qu’ils avaient fait reconstruire.
Le 11 avril 1147, le pape Eugène III, accompagné de plusieurs cardinaux et prélats, consacra l’église en présence de saint Bernard et de Pierre le Vénérable.
 
Cette église, qui devint celle de l’abbaye, avait la particularité d’être coupée en deux par un mur transversal qui séparait la partie orientale de la partie occidentale.
La partie orientale, qui constituait l’église abbatiale, était dédiée à saint Denis et était strictement réservée aux religieuses.
La partie occidentale constituait l’église paroissiale et était dédiée à saint Pierre.
Comblée par les bienfaits de Louis VI, l’abbaye devint considérable et s’étendait bien au-delà de la Butte. Ses bâtiments conventuels formaient avec les jardins et les vignobles attenants, un ensemble de 13 hectares. En 1559, un incendie la détruisit en grande partie.
Jouissant d’abord d’une réputation de sainteté par leur grande dévotion et l’austérité de leur vie, les bénédictines attirèrent de nombreux pèlerins et s’enrichirent. D’exemplaire, leur conduite bascula peu à peu dans des mœurs scandaleuses. Il fallut attendre l’abbatiat de Marie de Beauvilliers, pour remettre de l’ordre dans ce délabrement matériel et spirituel.
Ancienne maîtresse d' Henri IV, ce dernier la nomma abbesse en 1596, fonction qu’elle conserva jusqu’à sa mort en 1657. Il lui fallut beaucoup de courage pour y parvenir : selon les chroniques du temps, les religieuses tentèrent de l’empoisonner et ce n’est qu’à dater de cet attentat que l’abbaye retrouva son ancienne notoriété.
 
En 1611, Marie de Beauvilliers, entreprit la restauration de la chapelle du Sanctum Martyrium qui se trouvait au flanc de la colline et qui allait devenir l’abbaye « d’en bas ».
Le télégraphe aérien de Claude Chappe
Façade occidentale de 1765 © Bastien M
Considéré comme un serviteur dévoué et modéré, efficace et subtil dans une période trouble, il fut  secrétaire de la chambre et receveur des écuries du roi, trésorier des parties casuelles, Grand audiencier de France, secrétaire des finances de Henri de Navarre dont il fut l’agent à la cour de France, ambassadeur en Espagne en 1589, intendant général des bâtiments du Roi, secrétaire d'État, Il fut désigné, comme conseiller catholique du roi pour négocier et rédiger l'Édit de Nantes. Il se démit de sa fonction de secrétaire d’ État  peu avant son décès.
Devenue l’abbaye « d’en haut », ses anciens bâtiments furent définitivement abandonnés en 1686 par les religieuses au profit de l’abbaye « d’en bas ».
Déjà en grande partie détruite par un incendie en 1559, sa ruine s’accéléra quand ses pierres servirent pour une bonne part à la construction de l’abbaye « d’en bas ». L’abbaye disparut totalement en 1794 ne laissant survivre que l’église.
En 1908, le mur qui séparait l'église abbatiale de l’église paroissiale fut abattu  pour former l’église actuelle, Saint-Pierre-de-Montmartre, dont la restauration avait déjà été réalisée par Sauvageot entre 1900 et 1905.
En 1824, on installa une tour sur son chevet pour y recevoir le télégraphe aérien de Claude Chappe. Seule fut conservée en bon état la chapelle abbatiale, réduite à son chœur, le « chœur des Dames », qui ne servit plus guère que pour les sépultures.
Sanctum Martyrium et l'abbaye "d'en bas"
Au 5ème siècle, sainte Geneviève fit ériger une chapelle où saint Denis avait été martyrisé, sur le flanc de la colline Montmartre et une crypte souterraine y fut aménagée. Au 9ème siècle, tombant en ruine, elle fut reconstruite. Outre saint Denis, on y vénérait les ossements d'un grand nombre de chrétiens anonymes martyrisés au cours des persécutions et qui contribuèrent à faire appeler la colline mont des Martyrs qui serait à l’origine du mot Montmartre (une autre origine serait le Mont de Mars).
 
Le 15 août 1534, Ignace de Loyola et ses six compagnons choisirent cette chapelle pour consacrer la Compagnie de Jésus par un vœu solennel.
Comme déjà expliqué ci-dessus, en 1611, Marie de Beauvilliers décida de restaurer cette chapelle du Sanctum Martyrium et fit construire autour de celle-ci une nouvelle abbaye retenue sous le nom de l’abbaye « d’en bas » pour la distinguer de l’ancienne abbaye dite « d’en haut » avec laquelle elle resta néanmoins reliée par une galerie longue et voûtée.
Réalisé en 1790, ce plan montre bien l’emplacement des deux abbayes et la galerie qui les reliait. Quatre plus tard, tout avait disparu.
Abbaye "d'en bas"
Au cours des travaux, le 11 juillet 1611, on mit à jour un escalier conduisant à l'ancienne crypte, sanctifiée, disait-on, par saint Denis. Cette découverte fit grand bruit. Marie de Médicis et plus de soixante mille personnes se rendirent sur les lieux, créant un nouveau courant de dévotion. A partir de 1686, le Sanctum Martyrium devint la véritable chapelle de l’abbaye des Dames de Montmartre. La communauté bénédictine s’y étant installée définitivement, l’abbaye devint un foyer de vie religieuse intense.
De très nombreux pèlerins sont venus prier dans cet oratoire: Bernard de Clervaux, Thomas Becket, Pierre le Vénérable, Christine de Suède, Jeanne d’Arc, François de Sales, Vincent de Paul, etc., et la plupart des rois de France.
 
En 1792, la Révolution dispersa les Bénédictines. Sa dernière abbesse, Marie-Louise de Montmorency-Laval, monta sur l'échafaud le 24 juillet 1794. Son corps fut jeté dans l'une des deux fosses à l'origine de l'actuel cimetière Picpus.
Vendue comme bien national, elle fut cédée à un plâtrier qui fit disparaître la chapelle du Sanctum Martyrium et sa crypte. En 1794, l’abbaye était détruite sans qu’en soit conservée la moindre trace.
En 1840, l’abbé Le Rebours, curé de la Madeleine et le jésuite Tournesac, s’aidant de plans anciens, retrouvèrent l’emplacement de la crypte et en firent l’oratoire actuel. La chapelle actuelle, (11 Rue Yvonne le Tac) date des années 1880.
Depuis 1972, la crypte est devenue propriété de la Ville de Paris qui en a confié la gestion à l’Association des Amis du Martyrium .En 1982, elle fut  rattachée au collège voisin. En 1994, l’escalier reliant la chapelle et la crypte fut muré, la  crypte devint alors  indépendante.
Source principale:
-Les cimetières du vieux Paris de Jacques Hillairet- Ed. de Minuit (1958)
(*) commentaire(s)
Furent inhumés, entre autres,  dans les deux abbayes : la répartition exacte  des sépultures pouvant être une source d'erreurs après la construction de l'abbaye "d'en bas",  j'ai opté  pour un résumé général.
 
La reine Adélaïde de Savoie
 
Des générations d’abbesses et de simples religieuses qui étaient, pour les premières, ensevelies, sauf exception, sous le dallage du chœur et, pour les secondes, soit dans le jardin de leur cloître (jardin actuel du Calvaire), dans l’église ou encore dans le caveau placé sous l’abside. Lorsque la place venait à manquer, on transportait les ossements les plus anciens dans les combles de l’église ou sous la couverture des bas-côtés.
 
Parmi elles,  on notera :
 
Mahaut de Fresnoy, abbesse de 1270 à 1280 dont la pierre tombale fut cassée sous la Révolution pour caler la poutre soutenait la tour érigée pour télégraphe de Chappe. Ab. "d'en haut".
 
Antoinette Auger, abbesse de 1518 à 1526 puis de 1532 à 1539, enterrée dans le chœur. Ce fut sous son abbatiat qu’Ignace de Loyola et ses compagnons fondèrent la Compagnie de Jésus au Sanctum Martyrium.
 
Marie de Beauvilliers
 
Catherine de La Rochefoucauld († 1760)
 
Mais aussi...
 
BOESSET Antoine (1587-1643). Musicien très estimé de Louis XII, le roi le nomma intendant de sa chambre et de celle de la reine. Il avait été maître de chant des religieuses de Montmartre ce qui explique la présence de sa sépulture dans l’abbaye.
 
► CAMILLE Camille Jacquette Antoinette Véronèse, dite Mlle (1735-1768)
Actrice de la Comédie italienne
 
► DUFOSSÉ Jacques († 1702)
Seigneur de Watteville, chevalier des ordres et lieutenant des gardes et brigadier de ses camps et armées.
 
François-Joseph de LORRAINE (1670-1675)
 
Françoise-Renée de LORRAINE († 1682) , abbesse de Montmartre de 1657 à 1682. Ce fut dans son abbaye que son père, Charles V de Lorraine, signa la convention par laquelle il acceptait de céder ses états à Louis XIV à condition d'en conserver l'usufruit et de recevoir d'importantes rentes viagères. Cette convention fut annulée l'année suivante.
► FRESNES Pierre Forget de (v. 1544-1610)
► GAILLARD DE LA BOUXIÈRE François (†1773)
Fermier général qui, vers 1760, fit construire une folie portant son nom avant de devenir, en 1826, le Nouveau Tivoli (en fait le troisième ), au niveau du n° 88 de la rue de Clichy.
 
► LA MÔLE ET COCONAS  
Rendus célèbres par Alexandre Dumas père dans « La reine Margot » les deux hommes furent décapités en 1524 sur ordre de Catherine de Médicis. Leurs corps auraient été déposés dans le Sanctum Martyrium.
 
► WATTEVILLE M. de, baron de Chateauvillain († 1779)
 
LE CŒUR de Marguerite de Lorraine, épouse de Gaston d'Orléans, frère de Louis XIII
L’actuelle crypte du Martyrium rebâtie au 19ème siècle. http://www.paris-promeneurs.com/Lieux-insolites/La-crypte-du-Martyrium
Vestiges de pierres tombales de religieuses © MCP
ACCUEIL
CONTACT
THEMES 
TOMBES ET SEPULTURES DANS LES CIMETIERES ET AUTRES LIEUX
Pour s'abonner à la Newsletter : l'inscription se fait en cliquant sur "Contact" en précisant bien le sujet et votre adresse E.mail.
FACEBOOK
par Marie-Christine Pénin
DE A à Z 
Chercher
NOUVEAUX ARTICLES
LIEUX D'INHUMATIONS
 
-Abbaye de Chelles (77)
-Abbaye de Longchamp (75) (disparue)
-Abbaye de Maubuisson (95)
-Abbaye de Montmartre (75)
-Abbaye de Port-Royal (75)
-Abbaye de Port-Royal-des-Champs (78)
-Abbaye St-Antoine-des-Champs (75) (disparue)
-Abbaye et église St-Germain-des-Prés (75)
-Abbaye St-Victor (75) (disparue)
-Abbaye St-Yved de Braine (02)
-Abbaye Ste-Geneviève (75)
-Abbaye du Val-de-Grâce (75)
 
-Basilique St-Denis (93)
-Basilique St-Pierre de Rome
-Basilique St-Remi de Reims (51)
-Basilique du Saint-Sépulcre à Jérusalem (Israël)
 
-Catacombes de Paris
-Catacombes de Rome
 
-Cathédrale Notre-Dame (75)
 
-Chapelle Royale de Dreux (28)
-Chapelle de la Sorbonne (75)
-Chapelle des Incurables (75)
-Chapelle St-Aignan (75)
-Chapelle St Peter-ad-Vincula, (Tour de Londres)
 
-Chartreuse de Gaillon-lez-Bourbon (27) (disparue)
 
-Cimetière de Bonsecours (76)
-Cimetière du Calvaire (75)
-Cimetière de Clamart (75)
(disparu)
-Cimetière des chiens d'Asnières (92)
-Cimetière des enfants de Pen-Bron (44)
-Cimetière des Errancis (75)
-Cimetière "des fous" d'Evreux (27)
-Cimetière des Innocents (75) (disparu)
-Cimetière des Invalides (Invalidenfriedhof) Berlin
-Cimetière de la Madeleine
(ancien cimetière révolutionnaire)
-Cimetière du Mont Herzl à Jérusalem (Israël)
-Cimetières parisiens (subtilités)
-Cimetière parisien d'Ivry (94)
-Cimetière parisien de Vaugirard (disparu)
-Cimetière de Picpus (75)
-Cimetières protestants
-Cimetière St-André-des-Arts (75) (disparu)
-Cimetières St-Benoît (75) (disparus)
-Cimetière St-Denis-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Etienne-du-Mont (75) (disparu)
-Cimetières de St-Eustache (75) (disparus)
-Cimetière St-Germain-l'Auxerrois (75) (disparu)
-Cimetière St-Gervais (75)
(disparu)
- Cimetière St-Jacques-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Jean-en-Grève (75) (disparu)
-Cimetière St-Landry (75) (disparu)
-Cimetière St-Laurent (75) (disparu)
-Cimetière St-Marcel (75)
(disparu)
-Cimetière St-Médard (75)
(disparu)
-Cimetière St-Nicolas-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetière St-Nicolas-du-Chardonnet (75) (disparu)
-Cimetière St-Paul-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetières St-Roch (75) (disparus)
-Cimetière St-Sulpice (75)
(disparu)
-Cimetière de la Salpêtrière (75) (disparu)
-Cimetière de Sapanta (Roumanie)
-Cimetière St-Sauveur (75) (disparu)
Cimetière et charniers St-Séverin (75)
Cimetière Ste-Catherine (75)
(disparu)
-Cimetière Ste-Marguerite (75)
 
-Collège de Beauvais ou de Dormans (75)
 
-Collégiale St-Georges de Vendôme (41) (disparue)
-Collégiale St-Laurent de Joinville (52) (disparue)
-Collégiale St-Martin de Montmorency  (95)
 
-Colonne de Juillet (75)
 
-Couvent de l'Ave Maria (75) (disparu)
-Couvent des Augustins-Déchaussés (75) (disparu)
-Couvent des Blancs-Manteaux (75) (disparu)
-Couvent des Capucins de la rue St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Capucines (75)
(disparu)
-Couvent des Carmélites de la rue St-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Carmes-Billettes (75)
-Couvent des Carmes-Déchaussés (75)
-Couvent des Célestins (75) (disparu)
-Couvent des Cordeliers de Nancy (54)
-Couvent des chanoinesses de Picpus (75)
-Couvent des Cordeliers (75)
(disparu)
-Couvent des Chartreux de Vauvert  (75) (disparu)
-Couvent des Feuillants du Fg St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Grands-Augustins (75) (disparu)
-Couvent des grands Carmes ou Carmes Barrés ou Carmes barrés (75) (disparu)
- Couvent des Jacobins réformés de la rue Saint-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des  Jacobins de la rue Saint-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de Chaillot (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de la place Royale (75) (disparu)
-Couvent des Pénitents du Tiers-Ordre de St-François ou Pénitents de Picpus (75)
(disparu)
-Couvent des Petits-Augustins (75)
-Couvent des Récollets (75)
-Couvent des Théatins (Paris) (disparu)
-Couvent de la Visitation Ste-Marie (75)
-Crypte impériale des Capucins de Vienne (Autriche)
 
-Eglise du Dôme des Invalides (75)
-Eglise de La Madeleine (75)
-Eglise La Madeleine-de-la-Cité (75) (disparue)
-Eglise Notre-Dame-des-Blancs-Manteaux (75)
-Eglise St-Barthélemy (75) (disparue)
-Eglise St-Benoît, la bien tournée (75) (disparue)
-Eglise St-Christophe (75) (disparue)
-Eglise et cimetière St-Côme-et-St-Damien (75) (disparus)
-Eglise St-Denis-de-la-Chartre (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-du-Pas (75) (disparue)
-Eglise St-Eloi (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne-du-Mont (75)
-Eglise St-Eustache (75)
-Eglise St-Germain-l'Auxerrois (75)
-Eglise St-Germain-le-Vieux (75) (disparue)
-Eglise St-Gervais-St-Protais (75)
-Eglise St-Hippolyte (75) (disparue)
-Eglise St-Jacques-de-la-Boucherie (75)
- Eglise St-Jacques-du-Haut-Pas (75)
-Eglise St-Jean-en-Grève (75)
(disparue)
-Eglise St-Jean-le-Rond (75) (disparue)
-Eglise St-Julien-des-Ménétriers (75) (disparue)
-Eglise St-Julien-le-Pauvre (75)
-Eglise St-Landry (75) (disparue)
-Eglise St-Laurent (75)
-Eglise St-Leu-St-Gilles (75)
-Eglise (cathédrale) St-Louis-des-Invalides (75)
-Eglise St-Louis-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise et cimetière (disparu) St-Louis-en-l'Île (75)
-Eglise St-Marcel (75) (disparue)
-Eglise St-Martial (75) (disparue)
-Eglise St-Médard (75)
-Eglise St-Merry (75)
-Eglise St-Nicolas-des-Champs (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Chardonnet (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-des-Champs (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-St-Louis (75)
(ancien couvent des Jésuites)
-Eglise St-Pierre-aux-Arcis (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-aux-Boeufs (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-de-Montmartre
-Eglise St-Roch (75)
-Eglise St-Sauveur (75) disparue
-Eglise St-Séverin (75)
-Eglise St-Sulpice (75)
-Eglise St-Symphorien et St-Luc (75) (disparue)
-Eglise St-Thomas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise Ste-Croix (75) (disparue)
-Eglise Ste-Geneviève-des-Ardents (75) (disparue)
-Eglise Ste-Marine (75) (disparue)
-Eglises et cimetières de l'île de la Cité (75) (disparus)
 
-Grottes vaticanes
 
-Hospice des Enfants-Rouges (75) (disparu)
-Hospice des Enfants-Trouvés (75) (disparu)
-Hospice des Quinze-Vingts St-Honoré (75) (disparu)
 
-Mausolée d'Auguste à Rome
-Mausolée d'Hadrien à Rome
-Mausolée de Mausole à
Halicarnasse (Bodrum) Turquie (disparu)
-Mémorial du Mt-Valérien (92)
 
-Noviciat de l'Oratoire (75)
 
-Panthéon de Paris
-Panthéon de Rome (Italie)
-POMPES FUNÈBRES, AUTREFOIS et leurs métiers disparus
-Prieuré St-Martin-des-Champs (actuel CNAM) (75)
-Prieuré Ste-Catherine-du-Val-des-Ecoliers (75) (disparu)
-Prieuré Ste-Croix-de-la-Bretonnerie (75) (disparu)
 
-SAINTE-CHAPELLE DU PALAIS (75)
 
-SÉPULTURES DES BOURBONS
-SÉPULTURES DES ROIS D’ANGLETERRE (dynastie Anglo-saxonne)
-SÉPULTURES DES ROIS ET DUCS DE BRETAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS D'ESPAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS DE FRANCE ET DES EMPEREURS (résumé)
-SUPPLICIÉS Lieux d'inhumations
 
-Temple (enclos, église et cimetière du) (75) (disparus)
Dernière mise à jour
au 16 septembre 2020
COPYRIGHT 2010 - 2020 - TOUS DROITS RÉSERVÉS - Ce site est propriétaire exclusif de sa structure, de son contenu textuel et des photos signées MCP.  Sauf accord du propriétaire du site, toute reproduction, même partielle, à titre commercial est interdite. Les reproductions à titre privé sont soumises à l'autorisation du propriétaire du site. A défaut, le nom du site et de son auteur doivent obligatoirement être mentionnés. Tous les droits des auteurs des oeuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site sont réservés.