RETOUR PERSONNALITÉS LIÉES A L’INDUSTRIE
DIOR Christian (1905 – 24 octobre 1957)
Cimetière de Callian (Var)
► Couturier français
Né au cœur d’une riche famille d’industriels, « Les femmes vous seront bénéfiques, et c’est par elles que vous réussirez », lui avait prédit une chiromancienne. Déjouant d’abord les visions de la voyante de kermesse, il traversa les Années folles en se liant d’amitié avec des artistes de tous poils puis, financé par son père, ouvrit une galerie d’art à Paris en 1928, puis une autre en 1931.
Mais la crise de 1929 balaya tout sur son passage : sa famille ruinée, il dut liquider ses tableaux à des prix dérisoires et squatta chez des amis pour cause d’appartement saisi.
Pourtant, de façon surprenante, ce fut grâce à ce mauvais revers financier qu’il fit de la prédiction une réalité. Dessinateur talentueux, après avoir vendu des croquis de robes et de chapeaux, le couturier Robert Piguet (1898-1953) l’engagea comme modéliste et dessinateur (1938), puis ce fut la maison Lucien Lelong (1889-1958) en 1941.
 
Au lendemain de la Deuxième Guerre mondiale, Marcel Boussac, industriel du textile , croyant en son talent, lui accorda des fonds et une maison à son nom au 30 avenue Montaigne, adresse historique depuis son inauguration en décembre 1946.
Mais c'est le 12 février 1947 que Christian Dior bouleversa la mode avec son premier défilé où il présenta l’iconique veste, ou tailleur, bar.
Le tailleur bar © Willy Maywald/Archives Dior
Ses créations insufflaient le renouveau, la beauté et le bonheur auquel aspirait la population française après de longues années de conflit. Le créateur surprit alors la sphère de la mode en imaginant des silhouettes qui renouaient avec l’élégance et la légèreté.
Jupes amples et gonflées coupées à mi-mollet, froufrous, taille cintrée, poitrine ronde : le fameux « New Look », hymne à la féminité et à la séduction, ainsi nommé par la rédactrice en chef du Harper's Bazaar. Bien que le vêtement constituât alors l’essence initiale de la maison, pour sublimer ce dernier, le parfum s’avérait indispensable. C’est ainsi qu’il créa la fragrance Miss Dior (1947), dédiée à sa sœur Catherine, et devenue intemporelle.
 
Créateur idéaliste et émancipateur, il était également reconnu pour ses talents de leader visionnaire. En dix ans, la société Dior s’installa dans une quinzaine de pays, à commencer par l’Angleterre et les Etats-Unis, imposant ainsi son nom et son image à l’international grâce à un marketing ingénu et novateur pour l’époque.
https://www.musee-mccord.qc.ca/fr/activites/visite-virtuelle-dior/
Quand il mourut, foudroyé par une crise cardiaque lors d’une cure thermale en Italie, il laissait en héritage un amour de l’esthétisme et une envie débordante de donner vie aux rêves.
 
Ses obsèques furent pratiquement nationales. Dans les villes et villages qu’il traversa pour rejoindre sa dernière demeure, les femmes étaient là, des fleurs à la main.
Cortège funèbre à Paris et la foule... © Paris Match Archive /Getty images
Christian Dior fut inhumé au cimetière de Caillian auprès de son père, Maurice Dior. A gauche de leur tombe, repose la sœur du couturier, la résistante Catherine Dior.
© MCP
© MCP
►DIOR Maurice (1872 – 9 décembre 1946)
Issu d’une famille d’agriculteurs reconvertis dans l’industrie chimique spécialisée dans l’engrais, avec son cousin Lucien Dior (1867-1932), futur député et ministre, il prit la direction de l’entreprise familiale Dior, fondée en 1832. Succès et fortune dans la poche, désireux de faire fructifier les revenus générés par ses entreprises, en 1923, il se lança dans la spéculation. Mais le contrecoup de la grande dépression de 1929 entraîna sa ruine. Obligé de liquider tous ses biens, en 1932, il partit vivre à Callian où la vie est moins chère. Il mourut quelques mois seulement avant le triomphe retentissant du premier défilé de son fils.
© MCP
►DIOR Catherine (1917 – 17 juin 2008)
Personnalité discrète, membre d’un réseau de résistance spécialisé dans le renseignement sur l’armement allemand, le 6 juillet 1944 elle fut arrêtée en plein Paris par la Gestapo. Torturée, déportée dans le camp de concentration de Ravensbrück par l’un des derniers convois, elle survécut à l’enfer nazi. Libérée en mai 1945, décorée de la Croix de Guerre et de la Légion d’Honneur, cette passionnée d’horticulture devint fleuriste aux Halles. C’est à elle que le couturier avait dédié son premier parfum, Miss Dior.
L’été, elle prenait la route de Callian avant de s’installer définitivement en Provence où elle s’adonna à la culture agricole de fleurs à parfum, dont le jasmin et la rose centifolia. Une passion à laquelle elle se consacra jusqu’à sa disparition. La sœur chérie de Christian Dior fut inhumée dans une sépulture à côté de lui.
© MCP
© MCP
Sources principales :
 
-http://musee-dior-granville.com/fr/the-man/
-https://www.vogue.fr/communaute/wiki-de-la-mode/articles/dior-gant-du-luxe/20590
-https://www.vanityfair.fr/mode/story/le-sac-dior-caro-rend-hommage-a-catherine-dior-la-soeur-de-christian-dior/13345
(*) commentaire(s)
16 mars 2021
ACCUEIL
THEMES 
Chercher
CONTACT
DE A à Z 
FACEBOOK
TOMBES ET SEPULTURES DANS LES CIMETIERES ET AUTRES LIEUX
par Marie-Christine Pénin
Pour s'abonner à la Newsletter : l'inscription se fait en cliquant sur "Contact" en précisant bien le sujet et votre adresse E.mail.
NOUVEAUX ARTICLES
LIEUX D'INHUMATIONS
 
-Abbaye de Chelles (77)
-Abbaye de Cîteaux (21)
-Abbaye de Fontevraud (49)
-Abbaye de Longchamp (75) (disparue)
-Abbaye de Maubuisson (95)
-Abbaye de Montmartre (75)
-Abbaye de Port-Royal (75)
-Abbaye de Port-Royal-des-Champs (78)
-Abbaye St-Antoine-des-Champs (75) (disparue)
-Abbaye et église St-Germain-des-Prés (75)
-Abbaye St-Victor (75) (disparue)
-Abbaye St-Yved de Braine (02)
-Abbaye Ste-Geneviève (75)
-Abbaye du Val-de-Grâce (75)
 
-Basilique St-Denis (93)
-Basilique St-Pierre de Rome
-Basilique St-Remi de Reims (51)
-Basilique du Saint-Sépulcre à Jérusalem (Israël)
 
-Catacombes de Paris
-Catacombes de Rome
 
-Cathédrale Notre-Dame (75)
 
-Chapelle Royale de Dreux (28)
-Chapelle de la Sorbonne (75)
-Chapelle des Incurables (75)
-Chapelle St-Aignan (75)
-Chapelle St Peter-ad-Vincula, (Tour de Londres)
 
-Chartreuse de Gaillon-lez-Bourbon (27) (disparue)
 
-Cimetière de Bonsecours (76)
-Cimetière du Calvaire (75)
-Cimetière de Clamart (75)
(disparu)
-Cimetière des chiens d'Asnières (92)
-Cimetière des enfants de Pen-Bron (44)
-Cimetière des Errancis (75)
-Cimetière "des fous" d'Evreux (27)
-Cimetière des Innocents (75) (disparu)
-Cimetière des Invalides (Invalidenfriedhof) Berlin
-Cimetière de la Madeleine
(ancien cimetière révolutionnaire)
-Cimetière du Mont Herzl à Jérusalem (Israël)
-Cimetières parisiens (subtilités)
-Cimetière parisien d'Ivry (94)
-Cimetière parisien de Vaugirard (disparu)
-Cimetière de Picpus (75)
-Cimetières protestants
-Cimetière St-André-des-Arts (75) (disparu)
-Cimetières St-Benoît (75) (disparus)
-Cimetière St-Denis-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Etienne-du-Mont (75) (disparu)
-Cimetières de St-Eustache (75) (disparus)
-Cimetière St-Germain-l'Auxerrois (75) (disparu)
-Cimetière St-Gervais (75)
(disparu)
- Cimetière St-Jacques-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Jean-en-Grève (75) (disparu)
-Cimetière St-Landry (75) (disparu)
-Cimetière St-Laurent (75) (disparu)
-Cimetière St-Marcel (75)
(disparu)
-Cimetière St-Médard (75)
(disparu)
-Cimetière St-Nicolas-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetière St-Nicolas-du-Chardonnet (75) (disparu)
-Cimetière St-Paul-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetières St-Roch (75) (disparus)
-Cimetière St-Sulpice (75)
(disparu)
-Cimetière de la Salpêtrière (75) (disparu)
-Cimetière de Sapanta (Roumanie)
-Cimetière St-Sauveur (75) (disparu)
Cimetière et charniers St-Séverin (75)
Cimetière Ste-Catherine (75)
(disparu)
-Cimetière Ste-Marguerite (75)
 
-Collège de Beauvais ou de Dormans (75)
-Collège des Ecossais (75)
 
-Collégiale St-Georges de Vendôme (41) (disparue)
-Collégiale St-Laurent de Joinville (52) (disparue)
-Collégiale St-Martin de Montmorency  (95)
 
-Colonne de Juillet (75)
 
-Couvent de l'Ave Maria (75) (disparu)
-Couvent des Augustins-Déchaussés (75) (disparu)
-Couvent des Bénédictins anglais (75)
-Couvent des Blancs-Manteaux (75) (disparu)
-Couvent des Capucins de la rue St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Capucines (75)
(disparu)
-Couvent des Carmélites de la rue St-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Carmes-Billettes (75)
-Couvent des Carmes-Déchaussés (75)
-Couvent des Célestins (75) (disparu)
-Couvent des chanoinesses de Picpus (75)
-Couvent des Cordeliers de Nancy (54)
-Couvent des Cordeliers (75)
(disparu)
-Couvent des Chartreux de Vauvert  (75) (disparu)
-Couvent des Feuillants du Fg St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Grands-Augustins (75) (disparu)
-Couvent des Grands Carmes ou Carmes Barrés ou Carmes Maubert (75)  (disparu)
- Couvent des Jacobins réformés de la rue Saint-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des  Jacobins de la rue Saint-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de Chaillot (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de la place Royale (75) (disparu)
-Couvent des Pénitents du Tiers-Ordre de St-François ou Pénitents de Picpus (75)
(disparu)
-Couvent des Petits-Augustins (75)
-Couvent des Récollets (75)
-Couvent des Théatins (75) (disparu)
-Couvent de la Visitation Ste-Marie de Chaillot (75) (disparu)
-Couvent de la Visitation Ste-Marie, rue St-Antoine (75)
 
-Crypte impériale des Capucins de Vienne (Autriche)
 
-Eglise du Dôme des Invalides (75)
-Eglise de La Madeleine (75)
-Eglise La Madeleine-de-la-Cité (75) (disparue)
-Eglise Notre-Dame-des-Blancs-Manteaux (75)
-Eglise St-Barthélemy (75) (disparue)
-Eglise St-Benoît, la bien tournée (75) (disparue)
-Eglise St-Christophe (75) (disparue)
-Eglise et cimetière St-Côme-et-St-Damien (75) (disparus)
-Eglise St-Denis-de-la-Chartre (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-du-Pas (75) (disparue)
-Eglise St-Eloi (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne-du-Mont (75)
-Eglise St-Eustache (75)
-Eglise St-Germain-l'Auxerrois (75)
-Eglise St-Germain-le-Vieux (75) (disparue)
-Eglise St-Gervais-St-Protais (75)
-Eglise St-Hippolyte (75) (disparue)
-Eglise St-Jacques-de-la-Boucherie (75)
- Eglise St-Jacques-du-Haut-Pas (75)
-Eglise St-Jean-en-Grève (75)
(disparue)
-Eglise St-Jean-le-Rond (75) (disparue)
-Eglise St-Julien-des-Ménétriers (75) (disparue)
-Eglise St-Julien-le-Pauvre (75)
-Eglise St-Landry (75) (disparue)
-Eglise St-Laurent (75)
-Eglise St-Leu-St-Gilles (75)
-Eglise (cathédrale) St-Louis-des-Invalides (75)
-Eglise St-Louis-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise et cimetière (disparu) St-Louis-en-l'Île (75)
-Eglise St-Marcel (75) (disparue)
-Eglise St-Martial (75) (disparue)
-Eglise St-Médard (75)
-Eglise St-Merry (75)
-Eglise St-Nicolas-des-Champs (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Chardonnet (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-des-Champs (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-St-Louis (75)
(ancien couvent des Jésuites)
-Eglise St-Pierre-aux-Arcis (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-aux-Boeufs (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-de-Montmartre
-Eglise St-Roch (75)
-Eglise St-Sauveur (75) disparue
-Eglise St-Séverin (75)
-Eglise St-Sulpice (75)
-Eglise St-Symphorien et St-Luc (75) (disparue)
-Eglise St-Thomas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise Ste-Croix (75) (disparue)
-Eglise Ste-Geneviève-des-Ardents (75) (disparue)
-Eglise Ste-Marine (75) (disparue)
-Eglises et cimetières de l'île de la Cité (75) (disparus)
 
-Escurial (monastère de l') (Espagne)
 
-Grottes vaticanes
 
-Hospice des Enfants-Rouges (75) (disparu)
-Hospice des Enfants-Trouvés (75) (disparu)
-Hospice des Quinze-Vingts St-Honoré (75) (disparu)
 
-Mausolée d'Auguste à Rome
-Mausolée d'Hadrien à Rome
-Mausolée de Mausole à
Halicarnasse (Bodrum) Turquie (disparu)
-Mémorial du Mt-Valérien (92)
 
-Noviciat de l'Oratoire (75)
 
-Oratoire St-Honoré ou du Louvre (75)
 
-Panthéon de Paris
-Panthéon de Rome (Italie)
-POMPES FUNÈBRES, AUTREFOIS et leurs métiers disparus
-Prieuré St-Martin-des-Champs (actuel CNAM) (75)
-Prieuré Ste-Catherine-du-Val-des-Ecoliers (75) (disparu)
-Prieuré Ste-Croix-de-la-Bretonnerie (75) (disparu)
 
-SAINTE-CHAPELLE DU PALAIS (75)
 
-SÉPULTURES DES BOURBONS
-SÉPULTURES DES ROIS D’ANGLETERRE (dynastie Anglo-saxonne)
-SÉPULTURES DES ROIS ET DUCS DE BRETAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS D'ESPAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS DE FRANCE ET DES EMPEREURS (résumé)
-SUPPLICIÉS Lieux d'inhumations
 
-Temple (enclos, église et cimetière du) (75) (disparus)
Dernière mise à jour
au 22 juin 2021
COPYRIGHT 2010 - 2021 - TOUS DROITS RÉSERVÉS - Ce site est propriétaire exclusif de sa structure, de son contenu textuel et des photos signées MCP.  Sauf accord du propriétaire du site, toute reproduction, même partielle, à titre commercial est interdite. Les reproductions à titre privé sont soumises à l'autorisation du propriétaire du site. A défaut, le nom du site et de son auteur doivent obligatoirement être mentionnés. Tous les droits des auteurs des oeuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site sont réservés.