RETOUR NAPOLÉON III SECOND EMPIRE
FAIDHERBE Louis Léon César (1818 - 28 septembre 1889)
Cimetière de l’Est à Lille (Nord)
Issu d’une modeste famille lilloise, malgré une scolarité médiocre, il intégra l’Ecole Polytechnique puis se forma à une carrière militaire à l'Ecole d'application du génie de Metz.
Il rejoignit Bugeaud en Afrique du Nord où, lors de longs séjours en Algérie, entre 1842 et 1852, il acquit une expérience directe et précoce du monde musulman. Puis, ce fut l’Afrique noire. La présence française sur le continent africain constitua un pôle déterminant de sa carrière.
 
Le Sénégal d'avant Faidherbe se composait de quelques comptoirs au commerce languissant, Saint-Louis, l'île de Gorée et les escales du fleuve, ces dernières étant sans cesse menacées par les exactions des Maures qui pillaient et prétendaient lever des droits exorbitants sur les transactions, les
fameuses « coutumes ».
Nommé Gouverneur du Sénégal en 1854, il pacifia le pays, organisa l’unification des territoires et des ethnies en une nation, modernisa Saint-Louis dont il fit une capitale régionale importante, etc. A la fin de son mandat sénégalais, en 1865, il quitta un pays prospère. Pourtant, il allait connaître une « traversée du désert » : nommé à des postes moins prestigieux en Afrique du Nord, il assista de loin à la déroute des armées de Napoléon III en 1870.
Mais, rappelé par la jeune République qui succéda à l’Empire, Gambetta lui confia le commandement de l'armée du Nord avec laquelle il s'illustra par une défense opiniâtre, tenant tête aux Allemands à Pont-Noyelles (23 déc. 1870) et Bapaume (2-3 janv. 1871) avant d'être repoussé à Saint-Quentin (19 janv.). Sa résistance évita aux départements du Nord et du Pas-de-Calais l'occupation ennemie. Cependant, ses succès ne purent empêcher l’invasion de Paris.
 
Personnage populaire à la fin de la guerre, bien malgré-lui, il entra en politique plein d’espoir nonobstant les critiques pour son attitude conciliante envers la Commune. Mais, déçu à la fois par le comportement de nombreux députés et par les attaques de certains journaux qui lui reprochaient d’avoir servi l’Empire, il démissionna. Décidé à se tenir à l’écart de la vie politique, élu sénateur inamovible avant de devenir Grand chancelier de l’Ordre de la Légion d’honneur (1880), et membre libre de l'Académie des inscriptions et belles-lettres (1884), il passa ses dernières années en occupations studieuses, telles des études philosophiques et archéologiques pour lesquelles il avait toujours eu un goût prononcé. Il accomplit également une mission en Haute-Egypte.
 
Atteint de paralysie, souffrant mille maux, Louis Faidherbe mourut au Palais de Salm, palais de la Légion d’honneur à Paris.  Le gouvernement décréta des funérailles nationales qui eurent lieu le 2 octobre 1889. Une foule nombreuse et une délégation officielle du Sénégal accompagnèrent le cortège jusqu’à la cathédrale Saint-Louis des Invalides où se tint une imposante cérémonie.
Mais c’est à Lille, sa ville natale, qu’il fut inhumé lors de grandes solennités. Sa mémoire est honorée au Panthéon.
Son tombeau, œuvre de l’architecte Jules Batigny (1838-1909), est orné d’un médaillon en bronze par Eugène Déplechin (1852-1926).
►TESTELIN Achille (1814-1891)
Avec lui repose :
© Ph. Landru
D’abord chirurgien militaire, il s’installa à Lille comme ophtalmologiste tout en consacrant une large partie de sa vie à l’action politique. Nommé « représentant du peuple » après s’être battu sur les barricades (1848), exilé après le coup d’Etat de Louis-Napoléon Bonaparte, il s’installa à Bruxelles. Amnistié en 1859, il revint à Lille et poursuivit sa double activité de médecin et d’opposant à l’Empire. Dès la chute de l’Empire, il obtint la place de préfet du Nord. Nommé commissaire général pour les quatre départements de la région nord, il fit de son mieux pour aider le général Faidherbe, en charge de la défense de la ville de Lille et de la région. Elu député après l’armistice, il fut nommé sénateur inamovible en 1875. Il joua un rôle important dans la création de la Faculté de Médecine de Lille. Ses cendres furent transférées dans le mausolée du général Faidherbe en 1894.
Peu après son arrivée à Saint-Louis du Sénéga, Faidherbe prit pour maîtresse Diocounda Sidibé, une jeune fille de l'ethnie des Khassonkés, âgée de quinze ans. Elle l’aida dans son apprentissage des langues wolof, pular et sarakolé. Elle lui donna un fils, Louis Léon Faidherbe.
►FAIDHERBE Louis Léon (1857 – 1881)
Cimetière catholique de Saint-Louis (Sénégal)
Elevé par Angèle Faidherbe, il vécut en France où il y fit une école d’officiers, puis intégra au Sénégal, à titre indigène, le corps des tirailleurs sénégalais, et non, comme il eut été possible, un corps français. Lieutenant d'infanterie de marine, il mourut de la fièvre jaune. Inhumé au cimetière catholique de St-Louis.
En 1858, Faidherbe épousa à Lille sa nièce de dix-huit ans, Angèle Faidherbe (1840-1902), fille de son frère aîné, Romain, décédé huit ans plus tôt. De ce mariage naquirent trois enfants : Gaston (1859-1917), Mathilde (1865-1944) et Wilhem (1866-1887). Angèle, Mathilde et Wilhem partagent la même tombe au cimetière du Montparnasse (6ème division).
© MCP
© MCP
Sources principales :
 
-https://www.legiondhonneur.fr/fr/decores/louis-faidherbe-grand-chancelier-de-la-legion-dhonneur-de-1880-1889/763
-https://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-faidherbe/
-http://www.patrimoinehospitalierdunord.fr/biographies-testelin-achille-1814-1891.html
(*) commentaire(s)
20 octobre 2022
TOMBES ET SEPULTURES DANS LES CIMETIERES ET AUTRES LIEUX
Dernière mise à jour
au 22 juin 2021
TOMBES SÉPULTURES DANS LES CIMETIÈRES ET AUTRES LIEUX
par Marie-Christine Pénin
ACCUEIL
THEMES 
FACEBOOK
DE A à Z 
Chercher
CONTACT
NOUVEAUX ARTICLES
 

Pour s'abonner à la Newsletter : CLIQUER  sur "Contact" en précisant bien le sujet et votre adresse E.mail.
LIEUX D'INHUMATIONS
EN LIGNE
 
-Abbaye de Chelles (77)
-Abbaye de Cîteaux (21)
-Abbaye de Fontevraud (49)
-Abbaye de Longchamp (75) (disparue)
-Abbaye de Maubuisson (95)
-Abbaye de Montmartre (75)
-Abbaye de Port-Royal (75)
-Abbaye de Port-Royal-des-Champs (78)
-Abbaye St-Antoine-des-Champs (75) (disparue)
-Abbaye et église St-Germain-des-Prés (75)
-Abbaye St-Victor (75) (disparue)
-Abbaye St-Yved de Braine (02)
-Abbaye Ste-Geneviève (75)
-Abbaye du Val-de-Grâce (75)
 
-Basilique St-Denis (93)
-Basilique St-Pierre de Rome
-Basilique St-Remi de Reims (51)
-Basilique du Saint-Sépulcre à Jérusalem (Israël)
 
-Catacombes de Paris
-Catacombes de Rome
 
-Cathédrale Notre-Dame (75)
 
-Chapelle Royale de Dreux (28)
-Chapelle de la Sorbonne (75)
-Chapelle des Incurables (75)
-Chapelle St-Aignan (75)
-Chapelle St Peter-ad-Vincula, (Tour de Londres)
 
-Chartreuse de Gaillon-lez-Bourbon (27) (disparue)
 
-Cimetière de Bonsecours (76)
-Cimetière du Calvaire (75)
-Cimetière de Clamart (75)
(disparu)
-Cimetière des chiens d'Asnières (92)
-Cimetière des enfants de Pen-Bron (44)
-Cimetière des Errancis (75)
(ancien cimetière révolutionnaire)
-Cimetière "des fous" d'Evreux (27)
-Cimetière des Innocents (75) (disparu)
-Cimetière des Invalides (Invalidenfriedhof) Berlin
-Cimetière de la Madeleine
(ancien cimetière révolutionnaire)
-Cimetière du Mont Herzl à Jérusalem (Israël)
-Cimetières parisiens (subtilités)
-Cimetière parisien d'Ivry (94)
-Cimetière parisien de Vaugirard (disparu)
-Cimetière de Picpus (75)
-Cimetières protestants
-Cimetière St-André-des-Arts (75) (disparu)
-Cimetières St-Benoît (75) (disparus)
-Cimetière St-Denis-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Etienne-du-Mont (75) (disparu)
-Cimetières de St-Eustache (75) (disparus)
-Cimetière St-Germain-l'Auxerrois (75) (disparu)
-Cimetière St-Gervais (75)
(disparu)
- Cimetière St-Jacques-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Jean-en-Grève (75) (disparu)
-Cimetière St-Landry (75) (disparu)
-Cimetière St-Laurent (75) (disparu)
-Cimetière St-Marcel (75)
(disparu)
-Cimetière St-Médard (75)
(disparu)
-Cimetière St-Nicolas-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetière St-Nicolas-du-Chardonnet (75) (disparu)
-Cimetière St-Paul-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetières St-Roch (75) (disparus)
-Cimetière St-Sulpice (75)
(disparu)
-Cimetière de la Salpêtrière (75) (disparu)
-Cimetière de Sapanta (Roumanie)
-Cimetière St-Sauveur (75) (disparu)
Cimetière et charniers St-Séverin (75)
Cimetière Ste-Catherine (75)
(disparu)
-Cimetière Ste-Marguerite (75)
 
-Collège de Beauvais ou de Dormans (75)
-Collège des Ecossais (75)
 
-Collégiale St-Georges de Vendôme (41) (disparue)
-Collégiale St-Laurent de Joinville (52) (disparue)
-Collégiale St-Martin de Montmorency  (95)
-Colonne de Juillet (75)
-Commanderie  Saint-Jean-de-Latran (75) (disparue)
 
-Couvent de l'Ave Maria (75) (disparu)
-Couvent des Augustins-Déchaussés (75) (disparu)
-Couvent des Bénédictins anglais (75)
-Couvent des Blancs-Manteaux (75) (disparu)
-Couvent des Capucins de la rue St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Capucines (75)
(disparu)
-Couvent des Carmélites de la rue St-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Carmes-Billettes (75)
-Couvent des Carmes-Déchaussés (75)
-Couvent des Célestins (75) (disparu)
-Couvent des Cordeliers de Nancy (54)
-Couvent des chanoinesses de Picpus (75)
-Couvent des Cordeliers (75)
(disparu)
-Couvent des Chartreux de Vauvert  (75) (disparu)
-Couvent des Feuillants du Fg St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Grands-Augustins (75) (disparu)
-Couvent des Grands Carmes ou Carmes Barrés ou Carmes Maubert (75)  (disparu)
- Couvent des Jacobins réformés de la rue Saint-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des  Jacobins de la rue Saint-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de Chaillot (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de la place Royale (75) (disparu)
-Couvent des Pénitents du Tiers-Ordre de St-François ou Pénitents de Picpus (75)
(disparu)
-Couvent des Petits-Augustins (75)
-Couvent des Récollets (75)
-Couvent des Théatins (75) (disparu)
-Couvent de la Visitation Ste-Marie de Chaillot (75) (disparu)
-Couvent de la Visitation Ste-Marie, rue St-Antoine (75)
 
-Crypte impériale des Capucins de Vienne (Autriche)
 
-Eglise du Dôme des Invalides (75)
-Eglise de La Madeleine (75)
-Eglise La Madeleine-de-la-Cité (75) (disparue)
-Eglise Notre-Dame-des-Blancs-Manteaux (75)
-Eglise St-Barthélemy (75) (disparue)
-Eglise St-Benoît, la bien tournée (75) (disparue)
-Eglise St-Christophe (75) (disparue)
-Eglise et cimetière St-Côme-et-St-Damien (75) (disparus)
-Eglise St-Denis-de-la-Chartre (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-du-Pas (75) (disparue)
-Eglise St-Eloi (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne-du-Mont (75)
-Eglise St-Eustache (75)
-Eglise St-Germain-l'Auxerrois (75)
Eglise St-Germain de Charonne (75)
-Eglise St-Germain-le-Vieux (75) (disparue)
-Eglise St-Gervais-St-Protais (75)
-Eglise St-Hippolyte (75) (disparue)
-Eglise St-Jacques-de-la-Boucherie (75)
- Eglise St-Jacques-du-Haut-Pas (75)
-Eglise St-Jean-en-Grève (75)
(disparue)
-Eglise St-Jean-le-Rond (75) (disparue)
-Eglise St-Julien-des-Ménétriers (75) (disparue)
-Eglise St-Julien-le-Pauvre (75)
-Eglise St-Landry (75) (disparue)
-Eglise St-Laurent (75)
-Eglise St-Leu-St-Gilles (75)
-Eglise (cathédrale) St-Louis-des-Invalides (75)
-Eglise St-Louis-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise et cimetière (disparu) St-Louis-en-l'Île (75)
-Eglise St-Marcel (75) (disparue)
-Eglise St-Martial (75) (disparue)
-Eglise St-Médard (75)
-Eglise St-Merry (75)
-Eglise St-Nicolas-des-Champs (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Chardonnet (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-des-Champs (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-St-Louis (75)
(ancien couvent des Jésuites)
-Eglise St-Pierre-aux-Arcis (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-aux-Boeufs (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-de-Montmartre
-Eglise St-Roch (75)
-Eglise St-Sauveur (75) disparue
-Eglise St-Séverin (75)
-Eglise St-Sulpice (75)
-Eglise St-Symphorien et St-Luc (75) (disparue)
-Eglise St-Thomas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise Ste-Croix (75) (disparue)
-Eglise Ste-Geneviève-des-Ardents (75) (disparue)
-Eglise Ste-Marine (75) (disparue)
-Eglises et cimetières de l'île de la Cité (75) (disparus)
 
-Escurial (monastère de l') (Espagne)
 
-Grottes vaticanes
 
-Hospice des Enfants-Rouges (75) (disparu)
-Hospice des Enfants-Trouvés (75) (disparu)
-Hospice des Quinze-Vingts St-Honoré (75) (disparu)
 
-Mausolée d'Auguste à Rome
-Mausolée d'Hadrien à Rome
-Mausolée de Mausole à
Halicarnasse (Bodrum) Turquie (disparu)
-Mémorial du Mt-Valérien (92)
 
-Noviciat de l'Oratoire (75)
 
-Oratoire St-Honoré ou du Louvre (75)
 
-Panthéon de Paris
-Panthéon de Rome (Italie)
-POMPES FUNÈBRES, AUTREFOIS et leurs métiers disparus
-Prieuré St-Martin-des-Champs (actuel CNAM) (75)
-Prieuré Ste-Catherine-du-Val-des-Ecoliers (75) (disparu)
-Prieuré Ste-Croix-de-la-Bretonnerie (75) (disparu)
 
-SAINTE-CHAPELLE DU PALAIS (75)
 
-SÉPULTURES DES BOURBONS
-SÉPULTURES DES ROIS D’ANGLETERRE (dynastie Anglo-saxonne)
-SÉPULTURES DES ROIS ET DUCS DE BRETAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS D'ESPAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS DE FRANCE ET DES EMPEREURS (résumé)
-SUPPLICIÉS Lieux d'inhumations
 
-Temple (enclos, église et cimetière du) (75) (disparus)
COPYRIGHT 2010 - 2022 - TOUS DROITS RÉSERVÉS - Ce site est propriétaire exclusif de sa structure, de son contenu textuel et des photos signées MCP.  Sauf accord du propriétaire du site, toute reproduction, même partielle, à titre commercial est interdite. Les reproductions à titre privé sont soumises à l'autorisation du propriétaire du site. A défaut, le nom du site et de son auteur doivent obligatoirement être mentionnés. Tous les droits des auteurs des oeuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site sont réservés.