RETOUR BEAUX-ARTS
Aidé par sa femme Denise, qui se fit ambassadrice de la marque, il habilla le Tout-Paris et les comédiennes les plus en vue.
En 1911, il ouvrit l’atelier Martine, sorte d’école d’arts décoratifs, puis lança une ligne d’ameublement (mobilier, tissus, papiers). Proche des milieux artistiques, il fut le premier couturier à solliciter la collaboration de peintres, tel Raoul Dufy qui lui dessina des tissus et des modèles.
En lançant Les Parfums de Rosine, du prénom de sa fille, il devint le premier à imaginer le « parfum de couturier ».
 
Mais après avoir connu des années d'un incontestable triomphe, ne trouvant plus ses marques en cette fin des années 20,  son train de vie fastueux, la Grande guerre, etc., entamèrent sa ruine. Ce prophète de l‘épure ferma les portes de sa maison de couture en 1929.  Recueilli chez sa sœur Jeanne, il mourut dans la pauvreté et oublié.
 
Il fut inhumé dans la chapelle familiale au cimetière de Montmartre où le rejoignirent ses trois sœurs Jeanne, Germaine et Nicole qui et survécurent à leur frère, et connurent, elles aussi, la notoriété . L'ébéniste André Groult repose également avec la fratrie Poiret.
► Couturier français
Au-delà du vêtement, cet artiste du ciseau des Années folles peut être considéré comme un véritable éclaireur de son époque. Connu pour ses audaces,  précurseur du style Art déco, vers 1900, il commença à envisager la robe comme le moyen pour lui de concrétiser les désirs de changement de la jeune femme élégante encore aux prises avec un carcan moral et son corset baleiné.
Respectant d’abord les exigences du corset, il les abandonna en 1906, rejetant également les dentelles et les postiches qui alourdissaient la silhouette, et adopta des coupes simples qui firent d'abord scandale.
À cette modification structurelle, il ajouta d'autres innovations : épris de chromatismes vifs, acides, il réintroduit le violet, le bleu roi, l'orange, le vert pomme, le rouge vif ; il accorda sa prédilection à une silhouette de femme filiforme et enturbannée qui évoquait, dans un premier temps, une « merveilleuse » du Directoire, puis une sultane langoureuse quand l'influence des Ballets russes mit l'orientalisme à la mode.
Party Costume, 1914/13 ©The Kyoto Costume Institute/Takashi Hatakeyama
© MCP
© MCP
►Jeanne Poiret (1871-1959)
L’aînée,  la moins connue des trois mais la plus proche du frère écrasant, elle recueillit celui-ci chez elle quand il fut ruiné. Elégante et jolie, elle épousa le joaillier René Boivin (1864-1917). A la mort de ce dernier, et de son fils (1918), elle reprit la boutique, devenant une des premières femmes designer de bijoux, et continua à commander des robes chez son frère avec lequel elle n’entretint aucune rivalité, contrairement aux deux autres.
 
►Germaine Poiret (1885-1971)
La deuxième fit ses débuts dans la maison de couture de son frère qui la fit participer, en 1907, à la création du rayon enfant, quand la mode pour les petits commença à ne plus coller à celle des grands. En 1911, elle commit un crime de lèse-couturier : elle quitta Paul, qui y vit là un acte de trahison, pour ouvrir, rue de Penthièvre, une maison de couture qui perdura jusqu'en 1925. Après un succès éphémère, durant lequel elle habilla des femmes de l'intelligentsia, elle se retira au milieu des années 20 pour se faire artiste peintre.
►Nicole Poiret (1887-1966)
Cadette de la fratrie, et sans doute la plus connue des sœurs Poiret, elle épousa l'ébéniste André Groult, dont elle eut les femmes de lettre : Benoîte et Flora Groult qu’elle éleva dans la liberté et l’indépendance, et qui contribuèrent à sa célébrité.
Styliste émancipée, avec son frère et son amie Isadora Duncan, dès 1906, elle mena une lutte sans merci pour la libération de la femme, qui commença par l'abolition du corset. Extravagante, piquante, inventive et très mondaine, sa notoriété grandit en même temps que celle de son frère dégringolait. Alors que son mari combattait sur le front durant la Première Guerre mondiale, elle créa des robes pour ses amies avant d’ouvrir sa propre maison de couture la guerre finie. Ses robes ultrasimples, noires avec une touche de couleur, précises et tranchantes, fonctionnelles, et aussi originales que celles de son frère, connurent le succès dans le Paris des années 20.L’histoire de la mode a aussi retenu ses costumes de théâtre.
►André Groult (1884-1967)
© MCP
Homme discret, un peu éclipsé par sa femme, décorateur doué, il ouvrit une boutique d’antiquités.Devenu, au fil du temps un décorateur-ensemblier travaillant les essences et les bois précieux, ébène de Macassar, bois-des-îles, ivoire, laque ou galuchat, on peut encore voir un de ses chiffonniers en galuchat  au musée des arts décoratifs de Paris. Malheureusement, quand vers 1965 il vendit ses derniers meubles à Drouot pour survivre, le style Art déco, qui vaut une fortune aujourd’hui, se liquidait alors à prix dérisoire. Il mourut pauvre en se croyant oublié.
© MCP
Sources principales :
 
-https://www.liberation.fr/cahier-ete-2015/2015/07/20/poiret-soeurs-et-sans-reproche_1350923/
-http://madame.lefigaro.fr/style/paul-poiret-pionnier-retrouve-100507-8727
(*) commentaire(s)
Chiffonnier en galuchat -Paris -Musée des Arts décoratifs © I, Sailko
8 mars 2021
RETOUR PERSONNALITÉS LIÉES A L’INDUSTRIE
POIRET Paul (1879 – 30 avril 1944)
Cimetière de Montmartre, 8ème division (Paris)
ACCUEIL
THEMES 
Chercher
CONTACT
DE A à Z 
FACEBOOK
TOMBES ET SEPULTURES DANS LES CIMETIERES ET AUTRES LIEUX
par Marie-Christine Pénin
Pour s'abonner à la Newsletter : l'inscription se fait en cliquant sur "Contact" en précisant bien le sujet et votre adresse E.mail.
NOUVEAUX ARTICLES
LIEUX D'INHUMATIONS
 
-Abbaye de Chelles (77)
-Abbaye de Cîteaux (21)
-Abbaye de Fontevraud (49)
-Abbaye de Longchamp (75) (disparue)
-Abbaye de Maubuisson (95)
-Abbaye de Montmartre (75)
-Abbaye de Port-Royal (75)
-Abbaye de Port-Royal-des-Champs (78)
-Abbaye St-Antoine-des-Champs (75) (disparue)
-Abbaye et église St-Germain-des-Prés (75)
-Abbaye St-Victor (75) (disparue)
-Abbaye St-Yved de Braine (02)
-Abbaye Ste-Geneviève (75)
-Abbaye du Val-de-Grâce (75)
 
-Basilique St-Denis (93)
-Basilique St-Pierre de Rome
-Basilique St-Remi de Reims (51)
-Basilique du Saint-Sépulcre à Jérusalem (Israël)
 
-Catacombes de Paris
-Catacombes de Rome
 
-Cathédrale Notre-Dame (75)
 
-Chapelle Royale de Dreux (28)
-Chapelle de la Sorbonne (75)
-Chapelle des Incurables (75)
-Chapelle St-Aignan (75)
-Chapelle St Peter-ad-Vincula, (Tour de Londres)
 
-Chartreuse de Gaillon-lez-Bourbon (27) (disparue)
 
-Cimetière de Bonsecours (76)
-Cimetière du Calvaire (75)
-Cimetière de Clamart (75)
(disparu)
-Cimetière des chiens d'Asnières (92)
-Cimetière des enfants de Pen-Bron (44)
-Cimetière des Errancis (75)
-Cimetière "des fous" d'Evreux (27)
-Cimetière des Innocents (75) (disparu)
-Cimetière des Invalides (Invalidenfriedhof) Berlin
-Cimetière de la Madeleine
(ancien cimetière révolutionnaire)
-Cimetière du Mont Herzl à Jérusalem (Israël)
-Cimetières parisiens (subtilités)
-Cimetière parisien d'Ivry (94)
-Cimetière parisien de Vaugirard (disparu)
-Cimetière de Picpus (75)
-Cimetières protestants
-Cimetière St-André-des-Arts (75) (disparu)
-Cimetières St-Benoît (75) (disparus)
-Cimetière St-Denis-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Etienne-du-Mont (75) (disparu)
-Cimetières de St-Eustache (75) (disparus)
-Cimetière St-Germain-l'Auxerrois (75) (disparu)
-Cimetière St-Gervais (75)
(disparu)
- Cimetière St-Jacques-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Jean-en-Grève (75) (disparu)
-Cimetière St-Landry (75) (disparu)
-Cimetière St-Laurent (75) (disparu)
-Cimetière St-Marcel (75)
(disparu)
-Cimetière St-Médard (75)
(disparu)
-Cimetière St-Nicolas-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetière St-Nicolas-du-Chardonnet (75) (disparu)
-Cimetière St-Paul-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetières St-Roch (75) (disparus)
-Cimetière St-Sulpice (75)
(disparu)
-Cimetière de la Salpêtrière (75) (disparu)
-Cimetière de Sapanta (Roumanie)
-Cimetière St-Sauveur (75) (disparu)
Cimetière et charniers St-Séverin (75)
Cimetière Ste-Catherine (75)
(disparu)
-Cimetière Ste-Marguerite (75)
 
-Collège de Beauvais ou de Dormans (75)
-Collège des Ecossais (75)
 
-Collégiale St-Georges de Vendôme (41) (disparue)
-Collégiale St-Laurent de Joinville (52) (disparue)
-Collégiale St-Martin de Montmorency  (95)
 
-Colonne de Juillet (75)
 
-Couvent de l'Ave Maria (75) (disparu)
-Couvent des Augustins-Déchaussés (75) (disparu)
-Couvent des Bénédictins anglais (75)
-Couvent des Blancs-Manteaux (75) (disparu)
-Couvent des Capucins de la rue St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Capucines (75)
(disparu)
-Couvent des Carmélites de la rue St-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Carmes-Billettes (75)
-Couvent des Carmes-Déchaussés (75)
-Couvent des Célestins (75) (disparu)
-Couvent des chanoinesses de Picpus (75)
-Couvent des Cordeliers de Nancy (54)
-Couvent des Cordeliers (75)
(disparu)
-Couvent des Chartreux de Vauvert  (75) (disparu)
-Couvent des Feuillants du Fg St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Grands-Augustins (75) (disparu)
-Couvent des Grands Carmes ou Carmes Barrés ou Carmes Maubert (75)  (disparu)
- Couvent des Jacobins réformés de la rue Saint-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des  Jacobins de la rue Saint-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de Chaillot (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de la place Royale (75) (disparu)
-Couvent des Pénitents du Tiers-Ordre de St-François ou Pénitents de Picpus (75)
(disparu)
-Couvent des Petits-Augustins (75)
-Couvent des Récollets (75)
-Couvent des Théatins (75) (disparu)
-Couvent de la Visitation Ste-Marie de Chaillot (75) (disparu)
-Couvent de la Visitation Ste-Marie, rue St-Antoine (75)
 
-Crypte impériale des Capucins de Vienne (Autriche)
 
-Eglise du Dôme des Invalides (75)
-Eglise de La Madeleine (75)
-Eglise La Madeleine-de-la-Cité (75) (disparue)
-Eglise Notre-Dame-des-Blancs-Manteaux (75)
-Eglise St-Barthélemy (75) (disparue)
-Eglise St-Benoît, la bien tournée (75) (disparue)
-Eglise St-Christophe (75) (disparue)
-Eglise et cimetière St-Côme-et-St-Damien (75) (disparus)
-Eglise St-Denis-de-la-Chartre (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-du-Pas (75) (disparue)
-Eglise St-Eloi (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne-du-Mont (75)
-Eglise St-Eustache (75)
-Eglise St-Germain-l'Auxerrois (75)
-Eglise St-Germain-le-Vieux (75) (disparue)
-Eglise St-Gervais-St-Protais (75)
-Eglise St-Hippolyte (75) (disparue)
-Eglise St-Jacques-de-la-Boucherie (75)
- Eglise St-Jacques-du-Haut-Pas (75)
-Eglise St-Jean-en-Grève (75)
(disparue)
-Eglise St-Jean-le-Rond (75) (disparue)
-Eglise St-Julien-des-Ménétriers (75) (disparue)
-Eglise St-Julien-le-Pauvre (75)
-Eglise St-Landry (75) (disparue)
-Eglise St-Laurent (75)
-Eglise St-Leu-St-Gilles (75)
-Eglise (cathédrale) St-Louis-des-Invalides (75)
-Eglise St-Louis-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise et cimetière (disparu) St-Louis-en-l'Île (75)
-Eglise St-Marcel (75) (disparue)
-Eglise St-Martial (75) (disparue)
-Eglise St-Médard (75)
-Eglise St-Merry (75)
-Eglise St-Nicolas-des-Champs (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Chardonnet (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-des-Champs (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-St-Louis (75)
(ancien couvent des Jésuites)
-Eglise St-Pierre-aux-Arcis (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-aux-Boeufs (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-de-Montmartre
-Eglise St-Roch (75)
-Eglise St-Sauveur (75) disparue
-Eglise St-Séverin (75)
-Eglise St-Sulpice (75)
-Eglise St-Symphorien et St-Luc (75) (disparue)
-Eglise St-Thomas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise Ste-Croix (75) (disparue)
-Eglise Ste-Geneviève-des-Ardents (75) (disparue)
-Eglise Ste-Marine (75) (disparue)
-Eglises et cimetières de l'île de la Cité (75) (disparus)
 
-Escurial (monastère de l') (Espagne)
 
-Grottes vaticanes
 
-Hospice des Enfants-Rouges (75) (disparu)
-Hospice des Enfants-Trouvés (75) (disparu)
-Hospice des Quinze-Vingts St-Honoré (75) (disparu)
 
-Mausolée d'Auguste à Rome
-Mausolée d'Hadrien à Rome
-Mausolée de Mausole à
Halicarnasse (Bodrum) Turquie (disparu)
-Mémorial du Mt-Valérien (92)
 
-Noviciat de l'Oratoire (75)
 
-Oratoire St-Honoré ou du Louvre (75)
 
-Panthéon de Paris
-Panthéon de Rome (Italie)
-POMPES FUNÈBRES, AUTREFOIS et leurs métiers disparus
-Prieuré St-Martin-des-Champs (actuel CNAM) (75)
-Prieuré Ste-Catherine-du-Val-des-Ecoliers (75) (disparu)
-Prieuré Ste-Croix-de-la-Bretonnerie (75) (disparu)
 
-SAINTE-CHAPELLE DU PALAIS (75)
 
-SÉPULTURES DES BOURBONS
-SÉPULTURES DES ROIS D’ANGLETERRE (dynastie Anglo-saxonne)
-SÉPULTURES DES ROIS ET DUCS DE BRETAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS D'ESPAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS DE FRANCE ET DES EMPEREURS (résumé)
-SUPPLICIÉS Lieux d'inhumations
 
-Temple (enclos, église et cimetière du) (75) (disparus)
Dernière mise à jour
au 21 avril 2021
COPYRIGHT 2010 - 2021 - TOUS DROITS RÉSERVÉS - Ce site est propriétaire exclusif de sa structure, de son contenu textuel et des photos signées MCP.  Sauf accord du propriétaire du site, toute reproduction, même partielle, à titre commercial est interdite. Les reproductions à titre privé sont soumises à l'autorisation du propriétaire du site. A défaut, le nom du site et de son auteur doivent obligatoirement être mentionnés. Tous les droits des auteurs des oeuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site sont réservés.